Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 18:33

Nous évoquions il y a peu le MUP de Robert Hue. Mais il ne faut jamais désespérer de la politique. Et après le MUP d'Hue, voici venir le temps de l'APL de Touzé.
Ou comment en se ralliant au sionisme et obtenant l'adoubement des médiats du système les Touzé, les Faye et les autres se rêvent un destin de politiciens bien comme il faut. Qui aurait cru que le destin des Longuet, des Devedjian et des Madelin feraient tant fantasmer...


Et pour les moins savants, rappelons que la prepusectomisation - quoique très répandue ces derniers temps - est un acte irréversible...

 



Un article de Ftouh Souhail pour le site sioniste "JSSNews" :


A l’issue d’une série de réunions qui, à l’initiative de Jean-François Touzé se sont tenues tout au long de l’été à Paris comme en province, la décision a été prise par la cinquantaine de personnalités engagées dans l’action publique et de représentants d’associations présents lors de la séance de travail du lundi 26 octobre 2009, de créer une structure nouvelle : L’Alliance pour les libertés.

 

L’Alliance pour les libertés appelle de ses vœux la constitution d’une nouvelle alliance occidentale regroupant en son sein les nations du monde libre dans une unité civilisationnelle à laquelle pourront s’associer les États démocratiques qui feront le choix du leadership occidental ; alliance politique globale capable de s’opposer au terrorisme, à l’islamisme, à tous les totalitarismes et, plus généralement, aux menaces planétaires multiples qui pèsent sur nos démocraties, qu’elles soient militaires, économiques ou énergétiques. L’Alliance pour les libertés affirme son attachement à la communauté euro-atlantique et sa totale solidarité à l’égard de l’État d’Israël. Elle est aussi pour les libertés, elle condamne le racisme, l’antisémitisme, le négationnisme et toute vision ethnique de la société.

 

Le premier numéro de la revue trimestrielle de l’Alliance paraîtra dans les premiers jours de janvier 2010. Elle aura pour titre « LIBRES » et sera dirigée par Guillaume Faye. Une convention fondatrice se déroulera à Paris au début de l’année 2010. Auparavant, une série de réunions organisationnelles se seront tenues afin de mettre en place les comités locaux de l’Alliance. A partir du 4 février, une conférence thématique sera organisée le premier jeudi de chaque mois. Une plaquette sera éditée à la suite de chaque conférence. En attendant un site Internet est ouvert et mis en ligne à partir de ce jeudi 5 novembre 2009.

 


Repost 0
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 20:38
N’oublions jamais notre ami et camarade de combat Jean-Pierre Stirbois, disparu il y a aujourd’hui 21 années, le 5 Novembre 1988, dans un tragique accident de la route.

Des « Jeunes Tixier-Vignancour » à la Présidentielle de 1988, en passant par le célèbre « Tonnerre de Dreux », Jean-Pierre Stirbois aura été un extraordinaire fédérateur, un militant infatigable, un Secrétaire Général exceptionnel, un travailleur acharné. Son unique combat était de servir Jean-Marie Le Pen et le Front National pour le salut de la France.

Suivons sans cesse l’exemple de cet homme unique et exceptionnel à qui nous devons tant.

Qu’il intercède pour nous auprès de notre Sainte Patronne Jeanne d’Arc afin qu’elle nous aide à persévérer, jour après jour, à temps et à contre temps.

Que Jean-Pierre Stirbois repose en paix, au Paradis des héros de la Patrie.


A. Simonnot
Repost 0
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 11:11

L'âge de fer est un temps de trahison, de bassesse, de déshonneur ; et c'est à nous que revient de vivre ces heures difficiles.
Et pourtant... au milieu des reniements des uns, des abandons des autres, de l'oubli des valeurs, du matérialisme, voici qu'éclot une nouvelle, semblable à la fleur de pétunia s'éveillant un après-midi de février, sur un balcon bordant la place Rouge, et dont la vue réjouit les cœurs les plus sombres.

Car c'est officiel et la décision restera dans l'histoire, irréversible, inattendue.

Ne craignant ni les attaques des nervis fascistes, ni les provocations des sociaux-traîtres, ni la censure d'un gouvernement impérialiste (ni même, il faut le dire, les moqueries du comique-troupier), Robert Hue a lancé son parti aujourd'hui. « Lancé » nous dit bien l'AFP, car le lancé de parti demeure, lui, toujours autorisé en France.

L'ancien s'crétaire g'n'ral' du Parti communiste "français", orphelin depuis longtemps de son conseiller Beigdeberg – parti sniffer sous des contrées moins rougissantes en attendant quelques prix littéraires –, « en distance totale et consommée avec le PCF »,  dirige donc officiellement depuis cet après le Mouvement unitaire progressiste. Le MUP, donc.
Si, si.
Il faut dire que PMU et UMP était déjà pris. Restait le MUP, le MPU, le PUM... et ce fut le MUP.


 

Au MUP, une seule place est vide : LA TIENNE !

 




Le MUP – donc – succède au NEP (Nouvel espace progressiste) car :

« Pour des millions d'hommes et de femmes de gauche, de démocrates, d'élus, de syndicalistes, appartenant ou non à des partis politiques, il apparaît aujourd'hui utile et urgent de se retrouver, hors du carcan partisan, dans un mouvement politique, démocratique, unitaire, progressiste, écologiste et humaniste »


a déclaré le rebelle... Et c'est sans peine que les initiés retrouvaient les authentiques accents revendicatifs d'un illustre Marx... Accents comiques d'un Groucho Marx, bien entendu...


Mais diriger d'une main de nain – jeu de main, jeu de vil nain, comme on dit – le MUP (le MUP...) ne suffisait pas au petit Robert (le révolutionnaire, pas le dictionnaire).
Il a aussi, nous citons, « l'ambition d'être le 'PGCM' de la gauche ».
Le MUP est donc aussi le PGCM...

« Notre ambition est d'être le 'PGCM' : le plus grand commun multiplicateur, au contraire de ceux qui soustraient, qui divisent ou qui n'additionnent que leurs ambitions personnelles ».


a précisé Robert Hue pour expliciter le PGCM du MUP.


Pour ceux qui pensent que tout ceci n'a jamais existé, ils en trouveront la triste preuve sur Libération.

Repost 0
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 00:48

RÉGIME POURRI

* Prix "littéraires" : des noirs et de la blanche...

Le prix Goncourt est revenu [censuré] Marie Ndiaye pour son roman Trois femmes puissantes.
Le prix  Médicis a été attribué
[censuré] Danny Laferrière pour L'énigme du retour.
Le prix Renaudot a étonnamment échu à un 
[censuré] (?), Frédéric Beigbeder, pour Un roman français [sic]. Sans doute plus pour la proximité de son frère avec l'UMP que ses démêlés judiciaires dans des histoires de cocaïne. Ou l'inverse ?



* Chances pour la France

Des associations de l'anti-France se mobilisent pour la scolarisation des 
[censuré] et ont créé un « Collectif pour le droit des enfants roms à l'éducation ». Elles dénoncent – sans réaction des pouvoirs publics – les expulsions des  [censuré] délinquants squatteurs de terrains privés ou publics, ou encore exigent que soient payés à ces occupants les transports et les cantines scolaires...



* Mœurs francilienne d'après

Le procès d'un Algérien s'ouvre aujourd'hui devant les assises de Créteil. Le principal accusé est poursuivi pour l'agression et le viol particulièrement sordide avec une arme d'un Africain à qui il reprochait de coucher avec son ancienne compagne. Il avait été en cela aidé par ses deux anciens beaux-frères qui retenaient pendant ce temps-là leur sœur.
L'accusé avait déjà été condamné  pour des faits de violences ; il était néanmoins toujours présent sur le sol français, lui et sa famille.



* Sarközysme révolutionnaire frivole

Un terroriste marxiste des FARC aurait été agressé... à Rennes lundi à "son" domicile.
Des hommes cagoulés et gantés se seraient introduits dans la maison qu'il occupe. Il aurait perdu connaissance et se serait aperçu de la disparition de sa carte bancaire.
Arrivé depuis moins d'un an en France, si son histoire est vraie, William Bueno Largo aura pu goûter aux charmes de la sécurité made in Sarközy...



* Plus de Bakchich

Il ne s'agit pas d'un plan de lutte contre la corruption que le gouvernement Sarközy, l'ami des Balkany, des Aeschlimann, des Bloch-"Dassault" et autres corrompus dirigeants authentiquement "français", mettraient en place, mais de la fin de l'hebdomadaire Bakchich. La société éditrice déposera le bilan la semaine prochaine. L'objectif avait été fixé à 30 000 numéros vendus, mais ils s'en vend chaque semaine moins de 20 000.
La société va se déclarer en cessation de paiement pour purger ses dettes et atteindre éventuellement un équilibre financier ou attirer de nouveaux investisseurs.



* Capharnaüm

Le Théâtre des Célestins de  Lyon [dirigée par Claudia Stavisky] et le Théâtre de l’Union, Centre Dramatique National du Limousin, présentent :

"Mon Golem" de Wladyslaw Znorko, une création du Théâtre Toursky

"Faire revivre le Golem, humanoïde d’argile, sorte d’ébauche humaine hantant sous différentes formes la tradition hébraïque."

 "L’attirail poétique est au rendez-vous, avec son esthétique d’exode, ses armoires à souvenirs et ses roues de vélo (...) le Cosmos Kolej vient à nous comme un colporteur d’autrefois muni de ses dernières trouvailles, fripes de surréalisme, puces de métaphysique et reliques d’humanisme."


(Source)



* Ethno-race au pays de Mickey

Sur délation d'un syndicat de l'anti-France (en l'occurence les très vertueux amis de Julien Dray de SOS Racisme), un huissier a visité Eurodisney pour "saisir" [sic] d'éventuels fichiers d'employés « à caractère ethno-racial » [!] selon l'AFP.
Selon le groupe Disney, l'huissier, payé par les deniers publics grâce aux larges subventions accordées par les pouvoirs publics de gauche comme de droite, n'a rien trouvé.
« Selon SOS Racisme, "pour Disney, l'essentiel de la clientèle est européenne, en conséquence les salariés 'cast members' doivent être majoritairement européens". »



* Précisions du professeur Faurisson concernant le procès du Zénith

A propos des deux jugements rendus le 27 octobre à l'égard du Pr Faurisson et de Dieudonné, le professeur souhaite corriger quelques-unes des erreurs qui ont cours jusque dans nos rangs et montrer l'exacte portée de ces jugements.

 

Il y a bien eu deux procès, plaidés dans le même après-midi du 22 septembre et deux jugements ont été rendus le 27 octobre.

 

1) Pour « injure publique » contre les juifs, Dieudonné a été condamné, le 27 octobre, à verser 25.800 euros (10.000 pour amende + 6.000 pour publications judiciaires forcées + 9.800 de dommages et intérêts). Sans compter les honoraires et les frais de son piètre avocat. L'affaire du « Zénith » (26 décembre 2008) lui aura donc coûté un minimum de 30.000 euros.

 

2) En revanche, la LICRA (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme, dirigée par [censuré] Patrick Gaubert) qui portait plainte contre Dieudonné et Faurisson pour « contestation de crimes contre l'humanité » (loi Fabius-Gayssot du 13 juillet 1990), c'est-à-dire pour révisionnisme, a été déboutée mais sans avoir ni à nous verser d'indemnité ni à nous rembourser nos frais d'avocats et autres frais. Comme d'habitude, le tribunal a jugé que notre adversaire était de bonne foi. Cet  argument de la perpétuelle bonne foi en la matière constitue une incitation à poursuivre les révisionnistes en justice. Pour nos adversaires, nous poursuivre en justice ne coûte rien et peut rapporter gros.

 

Les médias, dans leur ensemble, à commencer par l'AFP, n'ont rien dit de notre relaxe et ont laissé croire que Dieudonné n'avait été condamné qu'à verser 10.000 euros. "Le Monde", quant à lui, a titré: « Dieudonné condamné à 10.000 euros pour "injures antisémites" (29 octobre, p. 13) et a parlé seulement de « 1 euro de dommages et intérêts [à verser] à diverses associations ». Dès le 27 octobre au soir, j'avais mis le journal en garde contre toute éventuelle omission de notre relaxe. Il a écrit: « Le tribunal n'a pas retenu l'incrimination de contestation de crimes contre l'humanité [à l'encontre de Dieudonné] ni à [à l'encontre] de Robert Faurisson. »

 




BASSE POLITIQUE

* Humour [censuré]

« Nous accordons à Rama Yade le droit d'asile. Les dirigeants de l'UMP peinent à lui trouver un point de chute pour les régionales. Elle est élue à Colombes, dans les Hauts-de-Seine, et je sais sa proximité avec certains socialistes. Pour toutes ces raisons, je lui promets le meilleur accueil. »

 


a annoncé la socialiste Michèle Sabban proposant à Rama Yade la tête de liste socialiste. Le parti socialiste a fait savoir qu'il s'agissait d'une « plaisanterie ».



* Humour [censuré] (bis)

Le ministère des Affaires étrangères - les affaires 
[censuré] étrangères de la France étant conduites par les  [censuré] Sarközy, Levitte et Kouchner - a condamné la « nouvelle vague de violence et de répression » qui s'abattrait sur l'Iran et les « arrestations arbitraires ».
Rappelera-t-on  aux occupants des palais gouvernementaux français le sort fait en France et en Europe aux historiens révisionnistes, emprisonnés, agressés, tués ?...



* Humour sondagier

« Français, vous avez la mémoire courte », prévenait le vieux Maréchal...
Selon un sondage, 60% des personnes interrogées estiment que le présumé (!) corrompu Chirac a été un bon président...



* Le couvre-feu d'Hortefeux signe l'échec du gouvernement

La proposition absurde et inapplicable du ministre de l'intérieur Brice Hortefeux d'établir un couvre-feu pour les enfants de moins de treize ans est un aveu pitoyable de l'échec de la politique gouvernementale en matière de sécurité et un constat d'impuissance totale.

Si ce gouvernement n'est pas en mesure de contrôler la délinquance des voyous de moins de treize ans, comment pourra-t-il protéger les Français des criminels endurcis et des bandes qui règnent en maîtres dans 2 000 zones urbaines de non-droit ?

Après des décennies de laxisme irresponsable, le temps est venu d'établir la tolérance zéro à l'égard des voyous et d'engager la responsabilité financière et pénale des parents dans le cas de délinquants mineurs.

S'agissant des crimes ou délits impliquant une population étrangère, l'expulsion systématique doit faire suite à la sanction pénale.

Les déclarations du ministre de l'intérieur pourraient prêter à rire si l'insécurité en France n'était pas devenue aujourd'hui aussi dramatique pour nos compatriotes.

 


Le Parti de la France



ECONOMIE

* Comment les impôts baissent avec la droite : +8,1% pour les impôts locaux

Selon les chiffres officiels gouvernementaux, les impôts locaux  (foncier bâti et non-bâti, habitation et taxe professionnelle pour l'ensemble des collectivités locales) vont augmenter de 8,1%.
Cette spectaculaire et douloureuse hausse avait été précédée en 2008 par une progression de 4,4%.



* 200 000 emplois détruit en octobre aux EUA

Le secteur privé américain a détruit 203 000 emplois en octobre, contre 227 000 en septembre, un chiffre plus important qu'attendu.



* Nouvelles diverses

-Microsoft va supprimer 800 emplois supplémentaires, après 5 000 en janvier.
-General Motors supprimera environ 10 000 emplois chez Opel.



* La dette américaine à plus de 50 milliards de francs

Selon le Trésor américain, la dette publique atteindra en décembre le plafond de 12 104 milliards de dollars  (plus de 80% du PIB américain) autorisé par le Congrès. Pour toute solution, le Congrès devrait... augmenter le plafond...



ETRANGER

* Matérialismes athées

Le gouvernement communiste chinois a autorisé la construction à Shanghai d'un parc Disney. Le groupe américain investirait ainsi 3,6 milliards en Chine, où se construira donc le premier parc Dysney.



* Obamania ou la vie en noir

Selon un sondage, 63% des personnes interrogées aux EUA pensent que leur pays va plutôt mal ou très mal (contre 37% d'avis contraire). En amélioration cependant par rapport à l'année dernière, en plein début de crise financière (83% contre 16%).



* Humour juif (exportation)

La secrétaire d'Etat Hillary Clinton, elle-même d'origine 
[censuré] a affirmé que les Etats-Unis-d'Amérique n'accepterait pas [sic] la légitimité [sic] des colonies israéliennes en Cisjordanie, exigeant [sic]  l'arrêt définitif de toute construction.



* Mexicains frivoles

Les violences dans le cadre de la guerre des gangs liés aux trafics de drogues ont fait 19 morts hier et plus de 2 000 en 2009 à Ciudad Juarez (contre 1 653 en 2008).



* Penser à la souffrance future des enfants

Un juge de paix a refusé de marier un Noir et une Blanche en Louisiane (sud des Etats-Unis) au prétexte que leurs enfants seraient rejetés par leur communautés respectives, a rapporté vendredi la presse locale.

"Je ne suis pas raciste", a assuré Keith Bardwell, juge de paix à Tangipahoa Parish, au journal Hammond Star. "J'organise des cérémonies pour des couples noirs ici même, dans ma maison. Je pense d'abord aux enfants", a-t-il ajouté.

M. Bardwell a précisé au journal qu'il pensait que les mariages mixtes ne duraient pas longtemps et que les enfants issus de telles unions n'étaient acceptés ni par la communauté noire ni par la communauté blanche.

"Je ne célèbre pas de mariages mixtes parce que je ne veux pas imposer aux enfants une situation qu'ils n'ont pas voulue eux-mêmes", a ajouté le juge. "Dans mon cœur, je sens que les enfants vont souffrir plus tard". [...]

Le couple envisage de porter plainte pour discrimination et la puissante Association américaine de défense des libertés civiles (Aclu) a appelé à une sanction rapide du juge de paix.

"Je reste sur ma décision et c'est mon droit de ne pas marier des couples mixtes", a déclaré M. Bardwell dans un communiqué adressé à la télévision locale.

Aux Etats-Unis, le juge de paix est un magistrat aux pouvoirs limités qui peut prononcer des mariages. .

 


(AFP, 16 octobre 2009)



* Correction

Importante victoire du CCFC (Campaign for a Commercial-Free Childhood) : le 24 octobre 2009, après avoir perdu un procès en class-action, Disney propose de rembourser les clients mécontents ayant acheté des vidéos "Baby Einstein", le caractère "non-éducatif" (euphémisme, voir l'article wiki original...) de la gamme étant avéré. EINSTEIN est une des marques déposées de l'Université Hébraique de Jerusalem.

(Pour aller plus loin : Baby Einstein Compagny (wikipedia France) ; CCFC (anglais) ; Babyeinstein   (anglais))



* Une bonne idée en Israël : des cours dans les trains de banlieue

« Pourquoi ne pas mettre à profit les heures passées dans les trains de banlieue pour voyager aussi par l'esprit? C'est du moins l'ambitieuse idée de l'Université hébraïque de Jérusalem, qui a décidé de dépêcher ses professeurs dans les rames pour éduquer les voyageurs. Les passagers à bord du train de 9H00 reliant la banlieue de Modiin et Tel-Aviv ont ainsi rangé leurs quotidiens du matin et leurs iPods mercredi pour écouter le professeur Hanoch Gutfreund discourir sur les "Lettres d'amour d'Einstein". Le cours magistral est le premier d'un programme intitulé "Des scientifiques sur les rails" destiné à élargir l'intérêt du public pour l'université et mettre cette dernière à la portée du public. »  [Suite (AFP)]

 




INFORMATIONS NATIONALISTES

* Rassemblement contre l'islamisation à Marseille

Rassemblement vendredi 6 novembre 2009 devant le parvis de la mairie de Marseille pour dire non   à l'islamisation de Marseille, à 9 h 00.




* Rencontres Civitas

Samedi 7 novembre à Bordeaux :
-Pour une jeunesse avide de Chrétienté !
-présentation de France Jeunesse CIVITAS par Alain Escada
-ouverture d'une section locale

Vous avez plus que jamais l'envie de défendre votre patrie et votre foi ?
Rendez-vous est donc donné ce samedi 7 novembre au 23 boulevard Pierre Ier à 20h00, la soirée étant suivie d'un apéritif convivial.

Samedi 14 novembre à Paris : présentation Civitas/FJC (Saint-Nicolas du Chardonnet, à partir de 17h) :
-Projection d'un film de présentation de Civitas,
-exposé des objectifs de Civitas (avec le point sur la campagne contre le travail dominical) et débat avec Alain Escada, secrétaire général de l'Institut Civitas,
-conférence de l'Abbé Beauvais sur le thème de "l'exemple de la Reconquista"
-pot de l'amitié
- 21-22 novembre : week-end de formation organisé par France Jeunesse Civitas



* Sommaire du n°725 des Écrits de Paris (novembre 2009)

- Jérôme Bourbon : Traité de Lisbonne : une ratification à marche forcée.
- Pierre Peraldi : Pittsburgh : la montagne accouche d'une souris.
- Laurent Blancy : Caucase : La Russie sur plusieurs fronts.
- Tribune libre : L'Europe doit changer sa vision de la Russie, par Marc Rousset.
- Jean-Louis Omer : En souvenir : Le destin tragique d'Anne-Lorraine.
- Georges Dillinger : L'anti-art, une des stratégies du nihilisme.
- Jacques-Marie Urvoy : Bloc-notes d'un catholique.
- Jean-Luc Léopoldi : Médiagenda : Chronique de la dissolution.
- Thomas Schroeder : "Apocalypse" : questions sans réponse.
- Jean Silve de Ventavon : A l'écoute de Clio.
- Patrick Laurent : Cinéma : Horreurs, erreurs et bonheurs.

Repost 0
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 18:18
Discours de Jean-François Collin pour l'ADIMAD à l'occasion de la Fête de morts.



    Cher(e)s Camarades, cher(e)s Ami(e)s,

    Nous voici réunis, pour la première fois un 1er novembre, devant une méchante plaque de béton. Ici la mairie de l'époque nous avait autorisé à ériger notre Stèle à la mémoire des Combattants tombés pour que vive l’Algérie française.

    Attaqués, à l'époque, pour Apologie de crimes de guerre, nous avions définitivement gagné devant les Tribunaux, en Cassation.

    Mais l'entêtement du fils d'un commissaire politique gaulliste, acharné à traquer les Patriotes de l'Algérie française, continuait.

    Au Tribunal administratif, la mairie était condamnée à démanteler notre Stèle. Si le maire Le Dissès l'avait voulu il lui suffisait de faire voter son conseil municipal afin de réparer l'erreur administrative de son prédécesseur. Il ne l'a pas voulu.

    Pendant la campagne électorale Le Dissés avait promis, devant trente témoins, la plupart ici présents, que, s'il était élu, jamais il ne toucherait à notre monument.

    Mais les haines politiciennes l'ont emporté !

    Et c'est en pleine nuit, à minuit, en catimini, que ce maire profanateur, sans parole et sans honneur, sous la protection des forces de l'ordre, à démantelé, honteusement, le témoignage éclatant de ce que fut le magnifique combat des Résistants Patriotes, héros de l'Algérie française.

    Nous avons alors obligé Le Dissès à garder notre monument dans les locaux de la mairie, non sans avoir fait constater son état par huissier. Et cela jusque justice soit enfin rendue !

    Les Patriotes et les Français d'Algérie, qui n'ont plus leurs monuments ni leurs cimetières, laissés à l'abandon – et dans quel état ! - en terre désormais étrangère, étaient fiers de pouvoir se recueillir dans un lieu public.
    Leur ferveur ne s'était jamais démentie. Des fleurs fraîches étaient constamment déposées au pied de ce mausolée. De très nombreuses cérémonies ont eu lieu ici pendant trois ans, sans que jamais il y ait le moindre incident.

    Après la profanation de novembre 2008, en février, mars, juillet de cette année, ici, nous sommes venus, très nombreux, montrer que notre ferveur n'avait pas été entamée par la haine d'un édile municipal.

    Les dates douloureuses, gravées dans le granit de notre Stèle, rappelaient quelles avaient été, entre autres, les souffrances de la population française des 15 départements français d'Algérie:

20 août 1955 : massacre d'El Alia dans le Constantinois par les terroristes FLN
24 janvier 1960 : les Morts des Barricades d'Alger tués par les forces gaullistes
26 mars 1962 : les innocentes victimes de la rue d'Isly à Alger, abattues dans le dos par les troupes gouvernementales
5 juillet 1962 : les milliers d'Oranais enlevés par les terroristes FLN et jamais retrouvés. Sous l'oeil distrait et nonchalant de l'armée gaulliste l'arme au pied.


    Et puis, il y avait là, aussi, trois dates sans explications, burinées dans le roc, qui rappelaient symboliquement le sacrifice de 4 des nôtres parmi les 117 Résistants Patriotes opposés à la violation de la Constitution par le chef de l'état parjure et morts les armes à la main :

7 juin 1962 : exécution de Claude Piegts et Albert Dovecar
6 juillet 1962 : supplice atroce du Chef des Commandos Delta, le lieutenant Roger Degueldre
11 mars 1963 : Immolation du plus pur héros de notre combat, mort en saint, le Lieutenant-Colonel Jean Bastien-Thiry

    Et c'est ce monument de mémoire et de ferveur que Le Dissès a osé profaner le 18 novembre 2008 !

    Depuis cette date de nombreuses cérémonies ont eu lieu ici même. Et ce n'est pas un profanateur qui nous empêchera de nous recueillir devant la triste preuve de son éclatante infamie !

    Je le dis solennellement : Le Dissès ne sera jamais réélu. Nous ferons tout pour le faire battre. Je suis absolument sûr que tous les  Marignanais, Patriotes et Français d'Algérie se souviendront de cette ignominie et que leurs prochains bulletins de vote renverront cet homme sans honneur, sans parole et sacrilège d'où il vient : le gaullisme militant.

    Et pour terminer nous accolerons définitivement à Le Dissès l'adjectif suivant : falso dont la définition est :

    "Un falso c'est un que par devant y te passe la main dans l'dos et que par dérrière y te crache à la fugure !"

    Je vous remercie



Jean-François Collin, Marignane, 1er novembre 2009



Quelques photos de la cérémonie :






Repost 0
Published by MSR - dans Histoire
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 11:11
La "révolution culturelle" du Bloc identitaire, article paru dans le n°2925 de Rivarol du 30 octobre 2009 et publié sur le site d'information de Jeune nation. Pour les plus réfractaires à se déssiller...




        Créé le 6 avril 2003 à Nice, quelques mois après la dissolution par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur de Jacques Chirac, d’Unité radicale à la suite de l’affaire Maxime Brunerie, le Bloc identitaire (BI) s’est donc officiellement constitué en parti politique lors de sa convention à Orange, son président Fabrice Robert, ex-conseiller municipal du Front national à La Courneuve et ci-devant membre du conseil national du MNR, entendant l’engager pleinement dans la bataille des régionales en 2010 et des cantonales en 2011.


Des listes en Alsace, en PACA et dans le Languedoc

        En Provence-Alpes-Côte d’Azur les identitaires de Nissa rebela figureront sur la liste « Ligue du Sud » conduite par le villiériste Jacques Bompard tandis que Jean-Marie Le Pen conduit la liste FN, ce qui promet des étincelles vu les exécrables relations entre les deux hommes. En Alsace, Jacques Cordonnier conduira une liste Alsace d’Abord en lieu et place de Robert Spieler (qui dirige depuis la Nouvelle Droite populaire) et sera en concurrence avec la liste frontiste conduite une nouvelle fois par Patrick Binder. En Languedoc-Roussillon, une liste Ligue du Midi est conduite par Richard Roudier, [ex-]président du Comité d’entraide aux prisonniers européens (CEPE). Elle fera face à celle du FN menée par France Jamet. Une participation des identitaires est également envisagée en Rhône-Alpes et en Haute-Normandie.
        Ce qui est sûr, c’est que cette nouvelle organisation politique n’a plus grand-chose à voir avec Unité radicale comme s’en félicite Jean-Yves Camus, chroniqueur habituel d’Actualité Juive, qui évoque sur , à propos de la mutation du Bloc identitaire, une « révolution culturelle ». De fait, pour Richard Roudier, « le Front national a déshonoré la notion d’identité » par les déclarations de Jean-Marie Le Pen sur la Seconde Guerre mondiale, que le Bloc Identitaire « condamne formellement et absolument » et lui-même affirme « condamner l’antisémitisme », ce qui surprendra ceux qui assistèrent le 22 septembre 2006 au meeting de soutien à Michel Lajoye qu’il avait organisé à Paris avec, entre autres invités d’honneur, Eric Delcroix et Camille Galic. Fabrice Robert, qui répudie ouvertement le nationalisme (« Nous ne sommes pas nationalistes, le nationalisme a été un drame pour l’Europe. Nous sommes populistes ») et qui se dit « plus proche de la Ligue du Nord que du FN », a confié pareillement au Monde du 20 octobre : « Ce que nous reproche l’extrême droite, c’est d’avoir rompu avec l’antisémitisme et l’antisionisme ». Dans Minute du 21 octobre, Robert ajoute : « Nous ne sommes ni sionistes ni antisionistes. Notre préoccupation, c’est notre peuple. Et nous ne pensons pas que la question israélo-palestinienne est le nœud causal de nos problèmes ». Sauf que le problème n’est pas là. La question est de savoir si les dirigeants de la communauté juive promeuvent ou non une politique d’immigration massive de notre pays et de notre continent et s’ils persécutent ceux qui tentent de s’y opposer. Il semble que les agissements de la LICRA (qui s’opposa notamment à une demande de remise en liberté conditionnelle de Lajoye, soit dit en passant), de SOS-Racisme, de l’UEJF et autres pseudopodes depuis des décennies soient suffisamment clairs.


“Une balle pour les sionistes !”

        Qu’il est loin décidément le temps où Fabrice Robert était le premier avec Vincent Reynouard qui, lui, ne s’est jamais renié ni n’a mis d’eau dans son vin, à être condamné en vertu de la loi Gayssot pour avoir distribué au début des années 1990 un tract ouvertement révisionniste ! Elle est bien révolue l’époque où, directeur de Jeune Résistance, Fabrice Robert plaçait en une du magazine la photo d’un Palestinien coiffé d’un keffieh censé être le modèle des combattants identitaires en Europe et où l’on s’en prenait sans ménagement dans des éditoriaux musclés aux sionistes oppresseurs tandis que les jeunes identitaires clamaient à tue-tête dans les défilés nationalistes les slogans sans équivoque : « Deauville, Le Sentier, territoires occupés » ou « A Paris comme à Gaza Intifada » ! Et le même, fondateur du groupe de rock Fraction Hexagone, entonnait non sans virulence dans la chanson intitulée « Une balle » les paroles suivantes : « Une balle pour les sionistes, une balle pour les cosmopolites, une balle pour la police ».
        Aujourd’hui, il convient d’être propre sur soi. Ainsi Richard Roudier abandonnerait-il la présidence du CEPE, dont le stand, lors de la convention identitaire, vendait, horresco referens, des cartes postales à l’effigie, entre autres, du maréchal Pétain, de Saint-Loup et de Brasillach. D’après Le Monde du 20 octobre, « la direction du Bloc ne se serait aperçue de la présence des cartes postales qu’après la convention, et aurait décidé que le CEPE ne serait plus un mouvement associé. La double appartenance au Bloc et au CEPE serait interdite et M. Roudier en quitterait la présidence. » Dans ces conditions, on s’explique que le sulfureux Christian Bouchet, ancien dirigeant d’Unité radicale qui a rompu avec Robert en 2002, fustige « la mise en place par certains réseaux d’une extrême droite sarkocompatible », à la fois « libérale, européiste, favorable à la “landerisation” de notre sous-continent et au démantèlement des nations, se référant à l’occidentalisme et au choc des civilisations ».
        En général, tous ceux de notre mouvance qui, au nom d’une stratégie qu’on nous assure gagnante, plient le genou devant le Lobby et lui donnent des gages en rompant avec leurs amis plus radicaux finissent tôt ou tard par complètement rallier le Système… sans infléchir pour autant si peu que ce soit sa politique désastreuse.


Jérôme Bourbon.
Repost 0
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 06:06


DICTATURE EUROPEISTE

* La Constitution "européenne" adoptée

Le président de la Tchéquie a finalement ratifié hier la Constitution "européenne" hier, affirmant : « Je m'attendais à cette décision de la Cour constitutionnelle et je la respecte, bien que je la désapprouve fondamentalement. Avec l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne, la République tchèque cesse d'être un État souverain » et prétendant être obligé de signer le texte. Ce libéraliste, ami des communistes, n'a en réalité signé qu'après de sordides tractations avec les plus mondialistes que lui.
L'occupant élyséen a affirmé avoir « appris avec une grande satisfaction que le Président Vaclav Klaus venait de signer l'instrument de ratification du Traité de Lisbonne par la République tchèque [...] [une] signature, qui marque la conclusion de la procédure dans le 27e Etat membre, permettra donc au Traité d'entrer en vigueur le 1er décembre prochain, conformément aux décisions du Conseil européen » et concluera donc le cycle du viol des peuples européens, opposés à cette constitution européenne, par les forces européistes. Ces viols seraient donc selon le levantin « une grande nouvelle pour tous les Européens et pour la France en particulier »...



* La dictature européiste ou l'alibi de Sarközy

Henri Guaino, conseiller de l'occupant élyséen, prétendait hier que le changement de statut de La Poste était le « résultat inéluctable » d'une directive de l'Union "européenne" de 1997 sur l'ouverture à la concurrence du marché postal. « Si on change le statut aujourd'hui, ce n'est pas la volonté du gouvernement, c'est le résultat inéluctable des directives européennes que la France a acceptées, pas seulement la France de droite mais aussi la France de gauche » s'est expliqué l'énarque raté pour justifier les actes impopulaires d'un gouvernement aux abois...

 


* Religion holocaustique obligatoire, burqa... mais pas de crucifix en Europe occupée

La Cour européenne des droits de l'homme (non-blanc) a jugé que la présence d'un crucifix dans une salle de classe était "une atteinte à la liberté de conscience et au droit de chacun à recevoir une instruction conforme à ses convictions" [sic] après une plainte déposée par une Finlandaise installée en Italie.
Cette scandaleuse décision a provoqué une levée de bouclier en Italie, depuis le Saint Siège jusqu'à la quasi-totalité des mouvements politiques. La conférence des évêques d'Italie a fait connaître sa "tristesse" et son "grand étonnement" et Alessandra Mussolini, constatant que cette décision entraîne comme les autres notre continent vers une "Europe sans identité".


 

REGIME POURRI

* Un ambassadeur pour la France... non francophone

L’État hébreu pourrait nommer prochainement Yossi Gal ambassadeur en France, en remplacement de Daniel Shek. Actuellement directeur général du ministère des Affaires étrangères, il est diplomate de carrière. Il a été ambassadeur aux Pays-Bas. Yossi Gal, qui ne maîtrise qu’imparfaitement le français, croit au rapprochement entre Israël et l’UE [!]. Il pourrait prendre ses fonctions l’été prochain.

 


(Le Figaro)



* Philosophie pratique

Un important procès se déroule actuellement à Rennes, mettant en cause de nombreux chefs d'entreprise, des PDG, etc., soit au total 45 prévenus. Ils sont accusés d'une vaste fraude à la TVA pour plus de 130 millions de francs.
Après 8 ans d'enquête, il a été démontré que la très fraternelle escroquerie est née... au sein d'une loge maçonnique des affairistes de la GLNF, notamment fréquentée de hauts fonctionnaires. Grâce à de multiples complicités à tous les niveaux, les affairistes francs-maçons récupéraient des TVA payées par l'Etat sur des ventes... qui n'avaient jamais existé.
L'organisateur présumé de la gigantesque escroquerie ? Un certain Rubens Lévy... revenu tout spécialement pour l'occasion d'Israël. Une importante partie des sommes détournée n'a pu être retrouvée, hormi Ferrari, bateaux luxueux, montres de standing...
« À plusieurs reprises, se dessine la piste de l'implication de services secrets de pays étrangers. En filigrane, de fortes suspicions de financement de partis politiques. On trouve aussi la trace d'un décès suspect, d'un enlèvement accompagné de tortures (non-lieu), et nombre de faux et parfois vrais-faux papiers: passeports, cartes de police et passeports diplomatiques... » note le Télégramme de Brest...



* Tiers-mondisation : vers la fin de la sécurité sociale

« Trente milliards d'euros de déficit l'an prochain, trente de plus en 2011, autant en 2012 et encore autant en 2013. Pour ceux qui ont encore un peu de mal à apprécier les grosses sommes en euros, c'est 200 milliards de francs qu'il va manquer chaque année pour boucler le budget de la Sécurité sociale d'ici à 2013, si on ne fait rien.

Or, précisément, le choix du gouvernement est de ne rien faire si l'on excepte, à la marge, des mesures comme le déremboursement de quelques médicaments ou l'augmentation du forfait hospitalier. Juste de quoi faire bougonner le bon peuple qui s'estime toujours volé, mais rien de substantiel. Laisser filer le déficit en 2010 peut s'expliquer par la situation économique de la France.

[...]

Banqueroute. Le mot est fort, volontairement. L'insouciance des Français envers leur Sécu est sidérante. Sûrs d'avoir des droits, puisqu'ils cotisent, ils s'attendent au service quatre étoiles. Sans se soucier le moins du monde de la différence croissante entre ce qu'ils payent et les prix des prestations qu'ils consomment. Alors que le "trou de la Sécu" se transformait en gouffre, aucune pédagogie sérieuse n'a été faite. Apparemment, elle n'est pas prévue au programme d'ici à 2012.

 


(La Tribune)



* L'armée sarközyste d'après

On savait que pour atteindre certains grades, il fallait être fraternellement recommandé. Il semblerait que la pédophilie ne soit pas un obstacle.
Sarközy s'enorgueillit d'avoir appelé à ses côtés le pédophile Frédéric Mitterrand.
Verra-t-on bientôt le général Germanos ministre de la Défense ? Ce dernier sera prochainement jugé pour détention d'images pédo-pornographiques et risque deux ans d'emprisonnement et 200 000 francs d'amende. Alertés par des policiers autrichiens, la police française avait découvert au domicile du général environ 3 000 photos de jeunes âgés de 6 mois à 12 ans. 

Frédéric Mitterrand, lui, est toujours ministre. Et toujours en liberté...

 

 


 

 

BASSE POLITIQUE

* Baisse des côtes UMP

Selon le baromètre IFOP, la côté de popularité de Sarközy a chuté de 6 points en octobre pour s'établir à 39% d'opinions favorables. François Fillon est tombé à 49%, perdant trois points.
L'occupant élyséen a atteint son plus bas niveau dans ce baromètre depuis son irruption dans le palais présidentiel; 60% des personnes interrogées (+5) ont une opinion défavorable de Sarközy.



* Ils s'aiment

Depuis plusieurs jours la tension monte au sein de l'UMP sur fond de bourdes, de frondes et d'élections. L'africano-sioniste Mame Ramatoulaye Yade-Zimet s'est répandu dans la presse contre son propre parti qui lui ferait tout plein de misères. Elle s'est attirée la réplique de nombreux umpistes, notamment venue des rangs du gouvernement. D'autre part, le fraternel Xavier Bertrand est aux prises avec le levantin Jean-François Co(u)pé. La taxe professionnel, la taxe sur les banques, le droit à l'image, tout est bon pour s'insulter à l'UMP.
Hier, c'est directement François Fillon qui a violemment attaqué le conseiller personnel de Sarközy Henri Guaino, à propos de l'emprunt : « Le pouvoir exécutif était totalement en dehors de cette démarche. Les conseillers du président ne font pas partie du pouvoir exécutif ! », mais aussi à sa ministre Mame Ramatoulaye Yade-Zimet : « J'ai naturellement fait savoir à la secrétaire d'Etat ce que je pensais de la méthode qui consiste à se désolidariser de son ministre. Il faudra en tirer les conséquences le moment venu »...



OCCUPATION

* Douce France basque...

Un jeune homme a été finalement interpellé dans le quartier occupé de Saragosse de Pau. Pieds-nus, il a été retrouvé les chaussettes sur les mains sur le toit d'un immeuble d'où pleuvaient des cailloux sur des pompiers qui intervenaient pour éteindre un scooter en feu. Il a reconnu avoir transporté des pierres, mais nié les avoir jetées : s'il les a amenées en haut de l'immeuble, c'est parce qu'« il rentrait de boîte lorsqu'il aurait été pris à partie par trois individus qui lui ont volé ses baskets. Il explique les avoir poursuivis. Les autres lui ont promis de lui rendre ses chaussures s'il leur montait des pierres »... Jugé pour complicité de violences, il a écopé de trois mois de prison dont un ferme, et a été immédiatement écroué.
Le chef du service opérationnel des pompiers, durant le procès, a témoigné que ses hommes « interviennent de plus en plus la peur au ventre dans un quartier où la situation se dégrade ».



* Séquestration en Savoie

Le procureur de la République avait requis jusqu'à sept ans de prison ferme contre quatre artisans qui avaient séquestré pendant quelques heures un entrepreneur qui devait de l'argent (plus de 650 000 francs) à l'un d'entre eux. Le tribunal correctionnel de Thonon-les-Bains n'a infligé au plus qu'une peine d'un an de prison avec sursis.
Le point intéressant de l'histoire c'est que l'enlèvement s'était déroulé, en haute montagne, sur le chantier d'une très luxueuse villa appartenant à un haut dirigeant des Emirats arabes unis à Maxilly-sur-Léman.
Une autre forme, oubliée, d'occupation et de spoliation...



ECONOMIE

* La relance...

-Le chômage a fortement progressé au mois d'octobre en Espagne. Le pays a compté 98 906 chômeurs supplémentaires, une encore plus forte hausse que les mois d'août (85 000) et septembre (80 000). Selon l'Institut national de la statistique, 18% de la population espagnole est chômage, soit plus de 4 millions de personnes.
-La banque HSBC supprimera 1 700 emplois sur le sol britannique.
-La Royal Bank of Scotland supprimera 3 700 sur le sol britannique.
-Selon le Bureau international du Travail (BIT), la croissance des salaires a « considérablement ralenti » en 2008 et devrait « chuter encore » et « s'assombrir » en 2009. De là à penser que le BIT est très circonspect concernant « des signes d'éventuelle reprise économique »...
-Le marché automobile américain a très légèrement rebondi en octobre. Sur un an, les ventes du groupe Ford ont progressé de 3,1%, mais fortement aidées par l'extrême dégringolade d'octobre 2008 (-32%). Chrysler de son côté a vu ses ventes sur un an chuter de 30%.



* Nouveau record pour l'or

Les prix de l'or ont atteint un nouveau record hier. Pour la première fois de son histoire, l'once d'or a dépassé les 1 080 dollars (4 833 francs).



* Chez Leclerc, tout est clair

Le Groupement d'achats des centres Leclerc (Galec) a été condamné de nouveau en appel à restituer plus de 150 millions de francs à 28 fournisseurs, ainsi qu'une très lourde amende. Il s'agit de la plus grosse condamnation pour avoir perçu de manière rétroactive des remises pour des prestations commerciales non fournies, en violation du code du commerce.



ETRANGER

* Madoff et associés

David Friehling a reconnu sa participation dans la falsification des comptes du levantin, qui a exporté vers Israël des milliards de dollars. L'auditeur du financier américain de Bernard Madoff, du cabinet  Friehling & Horowitz a plaidé coupable de complicité d'escroquerie.



* Humour teuton

« Je sais, les Allemands le savent, à quel point nous vous sommes reconnaissants, nos amis américains. Nous n'oublierons jamais, à titre personnel je n'oublierai jamais ! »

a déclaré Angela Merkel lors de son discours solennel devant le Congrès américain à l'occasion de la chute du Mur de Berlin. Elle a par contre oublié de remercier les Américains pour les massacres des civils allemands et notamment ceux de Dresde quelques années plus tôt, d'avoir dépecé l'Allemagne, et d'avoir livré la moitié du pays à la dictature communiste.



* Yémen frivole

Cinq personnes sont mortes dans une attaque menée par des insurgés dans le sud du Yémen hier. Deux responsables des services de sécurité et trois soldats ont perdu la vie.



* Amis de Sarközy

Une opération anti-guérilla menée par l'armée colombienne a fait au moins 13 morts parmi les partisans des Farc en fin de semaine dernière.



HISTOIRE

* Déboire

"Cet antagonisme date de l'époque où les Juifs prirent les fonctions de régisseurs des domaines seigneuriaux, pendant que les Ukrainiens restaient des paysans asservis vivant dans des conditions extrêmement rudes. 

Les ressentiments engendrés par cette situation eurent pour résultat plusieurs massacres de Juifs par les Cosaques, aidés des paysans, notamment pendant le soulèvement mené par le Hetman Bogdan Khmelnitski au milieu du dix-septième siècle, puis pendant les soulèvements Haidamaka. 

Au dix-neuvième, malgré quelques transformations, le différent resta vif. 

Le servage avait été aboli, mais la pénétration d'une économie financière dans les campagnes causa de nouveaux conflits, dans lesquels les prêteurs, taverniers et autres marchands juifs se trouvèrent confrontés aux paysans, aux prêtres et aux classes moyennes.

Le Juif malhonnête trompant le naïf paysan à l'aide d'alcools pour finalement saisir sa terre, est devenu une figure de référence de la littérature politique ukrainienne."

 


John-Paul Himka, professeur de l'Université d'Alberta, "Ukrainian-Jewish Antagonism in the Galician Countryside during the Late Nineteenth Century" (Potichnyj and Aster) (lien)





INFORMATIONS NATIONALISTES

* Nationalistes polonais contre les provocations homofolles

A Wroclaw (Breslau), la quatrième plus grande ville polonaise (Silésie) le mouvement nationaliste Renaissance Nationale de la Pologne (NOP-Narodowe Odrodzenie Polski) (membre du Front national européen) a organisé la semaine dernière une manifestation de protestation contre les provocations des mouvements pédérastiques.






Les forces de l'ordre se sont ensuite interposées et ont fait usage de gaz lacrymogène et de leurs matraques contre les 200 nationalistes.

Quatre nationalistes ont été interpellés.



Grâce à leur action, les pédérastes ont finalement renoncé à se rendre à l'hôtel de ville.

(via le Forum nationaliste)



* Le Petit célinien n°24

Le n°24 du Petit célinien consacré à l'actualité et l'histoire de Louis-Ferdinand Céline est disponible [pdf|2,4Mo], publié chaque semaine par Le Petit Célinien (héritier de Ettuttiquanti).

Repost 0
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 15:15

 

A Orange, le 17 octobre, Fabrice Robert a déclaré : « Le nationalisme a été un drame pour l’Europe » et « Ce que nous reproche l’extrême-droite, c’est d’avoir rompu avec l’antisémitisme et l’antisionisme » [1]. Richard Roudier, lui, a affirmé « condamner l’antisémitisme », lequel aurait « déshonoré le FN » [2].

Il faut remercier ces dirigeants du Bloc Identitaire de clarifier ainsi très précisément leur position, même si leurs déclarations ont de quoi laisser perplexes ceux qui connaissent bien leur pedigree et possèdent des archives bien tenues. Mais on comprend leur raisonnement : ils sont « en quête de respectabilité » (Le Monde, 20 octobre 2009) [3] et, du coup, veulent se débarrasser de cette tunique de Nessus qu’est une étiquette d’extrême droite collant à la peau de ceux qui veulent devenir fréquentables pour être admis dans le jeu politicien classique et, pourquoi pas, y faire carrière.

Occasion rêvée, pour ce faire : en présentant une liste menée par le villieriste Bompard aux élections régionales en PACA, aider l’UMP, qui veut reprendre la région et ne pourra le faire si Le Pen est en piste, à empêcher celui-ci d’être au deuxième tour et permettre à Sarkozy de garder dans son escarcelle les voix ex-FN qu’il a réussi à kidnapper à la dernière présidentielle (et qui lui seront indispensables à la prochaine s’il veut l’emporter). Cela devrait bien mériter une petite récompense, non ?

Mais la lourde insistance mise sur la repentance (renoncement à l’antisémitisme) a une autre signification, plus lourde de conséquence politique. Elle s’inscrit à l’évidence dans les manœuvres de séduction entreprises, depuis pas mal de temps, par certains juifs en direction d’une partie de l’extrême droite hexagonale, au nom d’une nécessaire union sacrée contre le péril arabo-musulman. Les ouvrages et conférences de Del Valle, le dernier livre de Faye, les articles de Valeurs Actuelles, du Choc du Mois et de Minute (très actifs pour faire la pub du Bloc identitaire) correspondent à cette volonté de rapprochement, qu’illustrent par ailleurs des auteurs doués comme Zemmour et Finkielkraut.

Tout cela ne nous surprend ni ne nous émeut. Après tout, chacun ses choix. Mais, pour ne pas être berné, il faut être lucide et savoir qui est qui, qui travaille pour qui et pour quoi [3].


Pierre VIAL (Terre & Peuple)



________________________________
-Les notes ont été ajoutées par nos soins-

[1] Le même qui déclarait "Je suis nationaliste et fier de l'être" il y a quelques années ou qui écrivait les paroles de chansons du groupe Fraction hexagone telle que :


Les dissidents politiques sont qualifiés de criminels
Par les médiats "démocratiques" la propagande du systéme
Les sionistes assassins et leurs complices américains
Massacrent en toute impunité sans jamais être dénoncés.

Qu'ils se méfient ces traîtres infâmes
Ils paieront leurs forfaits au bout de notre lame,

Ils méritent pour leurs crimes une juste punition,
Et nous seront vengés lorsque leurs têtes tomberont.

Une balle pour les sionistes
Une balle pour les cosmopolites
Une balle pour les yankees
Une balle pour les lobbies
[...]


(Chanson "Une balle")

Aux confins du nouvel ordre mondial, dominé par le lobby américano-sioniste, une fraction d'insoumis s'est regroupée derrière l'étendard identitaire. Renégats du système, ils ont entgagé une lutte sans merci contre ses plus fidèle serviteurs. [...]

(Chanson "Manifeste)


[2] "Ce même Richard Roudier présidait le Comité d'entraide aux prisonniers européens (CEPE), association dont le stand, lors de la convention, vendait des cartes postales à l'effigie, entre autres, de Pétain, Saint-Loup (Waffen SS français), ou Brasillach. C'est aussi le CEPE qui milite pour la libération de Michel Lajoye, proche des néonazis, condamné pour avoir déposé une bombe, en 1987, dans un café maghrébin, près de Rouen. La direction du Bloc ne se serait aperçue de la présence des cartes postales qu'après la convention, et aurait décidé que le CEPE ne serait plus un mouvement associé. La double appartenance au Bloc et au CEPE serait interdite et M. Roudier en quitterait la présidence. " (Le Monde, 19 octobre 2009).

[3] Ce qu'explique leur ralliement à une Ligue du Sud directement inspirée par la Ligue du Nord, parti populiste italien du système, allié de Berlusconi, et responsable de la régularisation en deux fois de 700 000 puis 400 000 clandestins, dans leur immense majorité africains, soit bien plus que même aucun gouvernement socialiste français n'a jamais osé. Ou la défense de l'identité par l'absurde ?...

[4] Allusion sans doute, entre autres, aux contacts entre R. Roudier et Eliahou Nataf de la Ligue de défense juive.

Repost 0
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 14:14
    "Oui, le drapeau est davantage que la mort."
                       (Chant de la Jeunesse hitlérienne.)



        La naissance, la vie et la mort des idées (des "mythes" au sens positif du terme) - qu'il s'agisse d'une religion, d'une philosophie, d'une doctrine sociale - dépendent avant tout de ce facteur vital : le sang. Parce qu'une âme est ainsi construite, elle produira tel type de croyance, de culture, aura tels dieux et non d'autres. Précisément les tendances mystiques, si décisives pour toute doctrine, pour tout idéal sont essentiellement biologiques.
        Pour ces raisons, le combat entre les idéaux demeurera toujours le plus important. Si vous voulez tuer une race, commencez par détruire ses idéaux et veillez à ce qu'elle n'en produise pas de nouveaux, c'est-à-dire, pour parler moderne, "rééduquez"-la. Enseignez-lui la calomnie de ses grands hommes, inculquez-lui des valeurs contre nature, démocratiques, humanitaristes. Si vous réussissez, vous avez détruit le lien qui unissait ses ressortissants. Sans foi et sans patrie, l'âme mourante et solitaire, ils s'en iront dans le crépuscule. Pour parler concret, la natalité baissera, la foi nécessaire à la procréation manquant.

        Nous devons placer l'idéal au-dessus de tout, car il nourrit les âmes.
        Le sacrifier pour acheter la survie des corps et des égoïsmes, quel marché de dupes !
        Maintenons nos dieux !
        A l'heure de la mort, soyons au moins des exemples, car les exemples sont les troupes de choc de l'idée.

        Entre temps, la dénatalité européenne s'est installée - a été installée ! Parallèlement, nos valeurs ont été calomniées.

                * L'homme d'honneur passe pour un imbécile ;
                * La patrie, pour une illusion ;
                * L'amour maternel, pour un obstacle professionnel que l'avortement peut écarter ;
                * La beauté dans l'art est proscrite ;
                * La laideur obligatoire. Les peuples blancs vont à la mort.

                                                                                                                                                                                                                         G. A. Amaudruz
Repost 0
Published by MSR - dans Ethique
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 05:43
TOURISME

* Douce France...

Dimanche matin, vers 7 heures, une voiture a été retrouvée entre La Taverne et Bessamorel. Le véhicule, accidenté et entièrement calciné, avait été préalablement dérobé sur la commune de Bessamorel quelques heures plus tôt. La peugeot "205" n'aura donc pas fait beaucoup de route une fois dérobée, à peine quelques kilomètres, avant de terminer calcinée.

Note : Bessamorel est un village de moins de 400 habitants...



* Douce France (II)

La police voulait interpeller 3 racailles à Corbeil après les émeutes de la fin de semaine dernière. Finalement, 4 racailles sont parties au poste : la sœur d'une racaille a attaqué un policier et l'a blessé à la tête. Trente à quarante occupants avaient attaqué les voitures de pompiers et de police intervenant sur un feu allumé volontairement à proximité d'un immeuble (et dont la cause pourrait être le tournage d'un clip de rap).



* Violent braquage à Creil

Trois hommes armés ont tenté de braquer hier un bureau de poste à Creil. Les policiers ont été prévenus ; ils ont essuyé à leur arrivée les tirs des braqueurs, armés d'un fusil d’assaut. Les policiers n'ont pas répliqué ; Les braqueurs ont de nouveau ouvert le feu sur une patrouille de policier à pieds croisée par la suite.
Aucune interpellation n'a été réalisée.
A Marseille, deux braqueurs ont fait irruption dans un magasin Super U, armés et cagoulés. Ils sont repartis avec quelques centaines de francs avant que le vigile de l'établissement ne parvienne à maîtriser l'un des voleurs et ne le remettre à la police.



* Maubeuge en fête

Fin de semaine habituelle dans la ville du Nord, dans un pays pacifié par Sarközy. En pleine ville, une voiture - immatriculée en Hollande - a été incendiée et détruite. La Voix du Nord note : "ce feu spectaculaire mais sans gravité n'a été que l'un d'une longue série nocturne, qui a concerné notamment des poubelles à Louvroil, notamment au Lac du Paradis, ainsi qu'à Maubeuge, dans le quartier de l'Épinette. Une autre voiture a brûlé dans le quartier des Parisiens, toujours à Maubeuge. Des faits moins graves que l'incendie d'un cabinet de médecin il y a quelques jours, mais qui coïncident étrangement avec les vacances scolaires." Et l'immigration ?



* Balle perdue

Heyrieux, petit village de 300 habitants dans l'Isère, proche de Lyon. Une vingtaine de jeunes se sont introduits dans le gymnase Tardy, avant de s'y installer. Le gardien puis les élus de la commune ont tenté de les déloger. Il faudra finalement une dizaine de gendarmes pour évacuer le gymnase...



* Le retour de la sécurité profite (aussi) aux policiers (et aux politiciens)

Le premier adjoint au maire de Roissy-en-Brie a vu deux de ses voitures être incendiées samedi, devant sa propre maison.
Jeudi, ce sont trois voitures de police qui partaient en fumée dans la même ville. Elles étaient pourtant garées sur le parking de la police...

« Je condamne fermement ces actes, on s'attaque à la démocratie, c'est pire que tout d'agir dans ces proportions-là »

a réagi le maire (communiste) du lieu. C'est dans cette ville qu'une dizaine de riverains avait organisé pendant quelques jours des patrouilles à la mi-septembre.



* Le retour de la sécurité profite (aussi) aux policiers (II)

En Haute-Savoie, un policier à la retraite a été victime d'une agression alors qu'il sortait de chez lui.
Un homme a ouvert le feu sur lui et l'a grièvement blessé à la tête. L'ancien numéro 2 du commissariat de police de Thonon-les-Bains avait déjà été attaqué il y a quelques jours : il avait été blessé après qu'un inconnu eu brisé par arme à feu une baie vitrée près de laquelle il se trouvait.



* Toujours l'impunité pour les clandestins

Trois cents clandestins délinquants ont investi des préfabriqués sur le site du chantier de la tour Axa dans le quartier d'affaires de La Défense. Ils occupaient les lieux hier : après les régularisations massives (au cas par cas) obtenues face au gouvernement Sarközy, eux aussi exigent « des papiers ». Ils occupaient auparavant un autre lieu où la police les a encadré, sans en arrêter un seul, ni encore
moins expulser massivement les délinquants et leurs familles.


RÉGIME POURRI

* Stuveux

"Nous devons cesser de construire des stratégies de résistance face à la lutte féministe, et cesser de la considérer comme extérieure à notre vie et à notre militantisme.
C’est pour cela que nous voulons créer un espace temporaire de déconstruction masculine : réfléchir à ce qu’on peut faire pour lutter contre l’oppression masculine, c’est-à-dire contre des comportements que nous adoptons nous-mêmes dans nos relations avec les nanas (et entre nous)" :


"Nous, mecs, ne ressentons pas de la même manière cette oppression et que cela vient justement de notre situation d’oppresseur et de notre construction comme oppresseur."

"Nous voulons cet espace non-mixte comme ça on peut se rendre compte de notre propre construction en tant qu’oppresseur, et pour voir ce qu’est un moment sans nanas et sans virilisme non plus ; pour tenter de partager nos ressentis, et les manières dont on reçoit et comprend la lutte féministe. Nous pensons que cet espace de lutte non-mixte est aussi une étape nécessaire pour vivre et lutter en mixité. Cet espace est urgent si l’on ne veut pas, un jour, nous retrouver en non-mixité forcée, et obliger les féministes à déserter les espaces mixtes parce que nous, gars, n’aurons pas voulu nous remettre en question."

(La suite sur ce site (non parodique) d'extrême gauche)



* Justice contre police : 3 policiers condamnés

Lors des très violentes émeutes perpétrées par les occupants en 2005 à La Courneuve, plusieurs policiers s'étaient fait justice sur une racaille, interpellée pour des dégradations. De par son comportement, il avait, dès sa sortie du commissariat, incité les policiers à réagir, vigoureusement dans le contexte de tension extrême imposé par ses frères. Il avait reçu quelques coups. La télévision d'État avait filmé les policiers. Il n'en avait pas fallu plus à Sarközy qui, sans connaître le moins du monde le contexte, avait suspendu une dizaine de fonctionnaires ; 5 avaient été mis en examen et certains furent même...  interpellés. Deux policiers ont été condamnés hier à un an de prison avec sursis (avec inscription au casier judiciaire) et une interdiction d'exercer leur fonction pendant un an, un troisième écopant de 6 mois de prison avec sursis, toujours avec inscription au casier judiciaire.



* Pédophile plutôt qu'homophobe

Si le pédophile Mitterrand est toujours ministre de la République, le président du club de football de  Montpellier Louis Nicollin sera lui traîné devant les tribunaux et a déjà dû s'excuser (1).
Son crime ?
Avoir déclaré dans la tension du match : « Pedretti a tout commandé sur le terrain, mais celui-là, quand il viendra à Montpellier (au match retour), on va s'en occuper. Ce type est une petite tarlouze ».


(*) Non sans en rajouter une petite couche : « Ce que j'ai dit ne regarde que moi, Benoît Pedretti et Jean Fernandez, explique le président de Montpellier dans L'Equipe aujourd'hui. On peut se parler, se dire les choses. On est des hommes, pas des gonzesses ».




* Tiers-monde (suite)

L'AFP a enquêté auprès des centrales nucléaires suite aux propos alarmistes du Réseau de transport d'électricité (RTE) (voir hier). Au total, 18 des 58 réacteurs nucléaires étaient à l'arrêt hier (maintenance, accidents, rechargement). La cause en serait les grèves du printemps ; cette situation explique que la France doive désormais importer massivement de l'électricité et que des coupures pourraient se manifester cet hiver.



BASSE POLITIQUE

* Hautaine

« En politique on ne répond pas en descendant à ce niveau là. J'ai une haute idée de la politique et ce n'est pas celle là. [...] Je dis simplement que répondre ce serait descendre à un niveau très bas et je ne veux pas »

 Rama Yade (UMP) vs Nadine Morano (UMP).



* Humour sarközyste

« Pour la période 2009-2010, nous estimons aujourd'hui que le plan de relance va permettre de créer ou de sauvegarder 400 000 emplois, dont un peu plus de 250 000 sur la seule année 2009 »

a prétendu Patrick Devedjian.



* Cadeau empoisonné (et retouché)

Quel père aurait fait poser son fils pour cette publicité Bonux de 1967 ? (En prenant soin de retoucher la photo – sans qu'on sache ce qui a été retouché : les oreilles, le nez, les doigts ?... -)
Il s'agirait du petit Nicolas, dont le père Sarközy travaillait comme illustrateur au Service des Réclames Bonux...


Que vont-ils inventer la prochaine fois ? Sarközy héros de la Grande Guerre ?...



* Impayable Estrosi...

« Je vais faire rajouter dans le texte, qu'en application du préambule de la Constitution de 1946, La Poste ne sera pas privatisable [...]. La Poste sera encore moins privatisable quand le texte aura été voté que dans l'état actuel. Je vais la rendre, c'est un mot qui n'est pas français mais que j'utilise à dessein, 'imprivatisable' ».

Christian Estrosi.



* Démocrature...

Les Guignols de l'info ont réalisé il y a peu un sketch sur le fils de Jean Sarközy, mettant en scène Jean et ses privilèges et notamment le scandale à l'EPAD en parodiant l'émission de télé-réalité de Koh-Lanta.


Selon le Canard enchaîné, Sarközy (père) a exigé au PDG de Canal+ Bertrand Meheut, de virer son directeur adjoint Rodolphe Belmer car la chaîne a « dépassé les bornes ».
Hasard ou coïncidence, le site Dailymotion, dans lequel l'État français détient désormais des parts a supprimé toutes les traces de ce sketch...



ETRANGER

* Résoudre la crise à la racine

L'homme d'affaires Chabtaï Kalmanovitch a été abattu hier en pleine rue à Moscou.
Cet affairiste, né en Lituanie avait émigré en Israël en 1971, avait notamment organisé les tournées en Russie de Michael Jackson et Liza Minelli.



* Humour juif

« J'ai dit au premier ministre (Benjamin) Netanyahu que ces gestes positifs de la part des Palestiniens devaient susciter des gestes positifs d'Israël sur les déplacements, les accès (...) et l'organisation israélienne de la sécurité en Cisjordanie ».

a déclaré la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, elle même d'origine juive. Demander aux Israéliens de faire des gestes positifs, c'est ce que l'ONU demande depuis plus de 60 ans. Et qu'Israël refuse. Depuis plus de 60 ans...



* La paille et la poutre

Branle-bas le combat dans les médiats un obscur journal iranien aurait été interdit par une commission iranienne... Dictature, odieuse répression, pas de liberté.
Les mêmes médiats qui oublient de parler de l'avocate Sylvia Stolz, emprisonnée en Allemagne pour avoir effectué son travail d'avocat... De Horst Malher emprisonné pour 11 ans pour un simple délit d'opinion... De Ernst Zündel, emprisonné depuis plus de 5 ans pour s'être attaqué au Mythe, des journaux et livres interdits en Europe...




* L'ordre mondialiste règne au Pakistan

Un attentat à Rawalpindi a fait 35 morts ; un double attentat a ensuite fait hier plusieurs blessés près d'un poste de police de Lahore.
De son côté, l'ONU a annoncé la fin de son projet de développement au nord-ouest du pays, où les affrontements s'enlisent entre l'armée et les rebelles.




* Irak libéré

Six ans après la libération de l'Irak par l'armée du crime américaine, les massacres se poursuivent dans le pays livré au chaos. En octobre, 410 Irakiens (203 en septembre) ont péri dans les violences dont 343 civils. Environ 1 500 personnes (711 en septembre) ont été blessées.



LIENS

-De plus en plus de jeunes Européens affluent en Afghanistan par Georges Malbrunot. "Candidats au jihad. De plus en plus de ressortissants européens, ou même américains, partent s’entraîner dans des camps en Afghanistan ou au Pakistan, s’inquiètent plusieurs services de sécurité occidentaux. En Europe, l’Allemagne est le pays le plus touché par cette vague de départs. Au moins trente jihadistes auraient gagné l’Afghanistan et le Pakistan, depuis le début de l’année. L’an dernier, une dizaine d’autres seraient rentrés en Allemagne, faisant craindre que des cellules terroristes dormantes passent tôt ou tard à l’acte." [suite].

-Les agriculteurs et Sarközy : ce n'est pas deux fois, mais trois que l'occupant de l'Elysée a tenu à des agriculteurs des discours identiques. Habitués à être traités en citoyens de troisième zone, ceux-ci n'ont toujours pas réagi. "Heureusement, les textes ne sont pas faits que de similitudes. Ainsi, le discours du 19 février 2009 nous apprend que "la seule réponse à cette crise alimentaire mondiale est donc de doubler la production alimentaire d’ici à 2050 tout en préservant la planète" tandis que celui du 27 octobre 2009 laisse entendre que "la seule réponse à cette crise alimentaire mondiale consistera d’augmenter de 70% la production d’ici à 2050 tout en préservant la planète". Doubler, c'est +100%, pas +70%. Voilà qui est différent..." [ici]




INFORMATIONS NATIONALISTES

* Conférence du professeur Claude Rochet au Local





* Militants emprisonnés

Deux militants ("P
'tit Jo"  de La Rochelle - 16 ans - et Xavier) ont été interpellés en Espagne où ils sont actuellement détenus. Ils se sont défendus lors d'un affrontement avec des rouges, dont deux ont dû être hospitalisés. Lemovice fait une quête pour un envoi rapide d'argent : contact.
A noter qu'en Provence, dans deux affaires, deux jeunes Blancs ont écopé de très lourdes peines dans le cadre de simple bagarre à caractère politique ou raciale. Chacun a été condamné à un an de prison ferme, signe d'un très fort durcissement du régime.
Repost 0

Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)