Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 18:18
       Ce jour-là, c'est en toute confiance que les Algérois, drapeaux tricolores en tête, marchent vers Bab El Oued. Ils n'y arriveront jamais. Ils trouveront la mort en chemin.

       Il y a bien quelques barrages, mais qui s'écartent devant la foule. Rien n'est fait pour dissuader les manifestants de continuer leur marche. Le piège est bien organisé. Tout est bien prémédité. Pour un rassemblement pacifique, les autorités ont prévu qu'elles auront besoin de leur équipement de combat, de leurs casques lourds et de leurs fusils-mitrailleurs.

       Soudain, une longue rafale, suivie d'autres. Des militaires, conditionnés pour tuer des Français sont là. Bien sûr, il ne s'agit pas de l'armée qui avait choisi l'honneur, qui s'était battue pour garder l'Algérie française. Non, ce sont les autres, qui obéissent aveuglément à ceux qui ont décidé de nous faire comprendre par la manière forte que nous n'étions plus chez nous.

       L'armée va tirer sans sommation, ce 26 mars 1962, pendant 12 minutes.



       La version officielle dira qu'il y a eut un tir venant d'une terrasse vers l'armée. Curieusement, au lieu de riposter vers le tireur embusqué sur le toit, l'armée va tirer sur les manifestants. Beaucoup se sont jetés à terre pour se protéger, d'autres se réfugient dans les immeubles mais rien n'arrête ces forcenés. Ils tirent dans le dos des manifestants qui fuient, qui se sont couchés sur le sol. Ils achèvent des blessés, vont jusque dans les immeubles, montant dans les étages pour terminer leur sinistre besogne.

       Peu importe que ces pauvres gens aient un drapeau bleu, blanc rouge. On tire sur les drapeaux. On tire à l'arme automatique sur tout ce qui bouge. Des pompiers sont blessés. Un médecin est assassiné alors qu'il fait son devoir, celui de porter secours. Pendant un cours instant, un petit lieutenant incapable de se faire obéir par ses hommes crie poussé par un civil : "Halte au feu", "Halte au feu".

       Quelques secondes d'espoir, puis les tirs recommencent. Couchés sur la chaussée, certains blottis les uns contre les autres, les algérois attendent que cette folie meurtrière s'achève.

       Dans d'autres points d'Alger, les gendarmes mobiles tirent aussi. Dès 18 heures, on compte 46 morts du côté des manifestants, plus de 200 blessés. Beaucoup ne purent survivre à leurs terribles blessures.

       Aujourd'hui, on peut lire sur les rapports militaires : incidents du 26 mars 1962. Cet incident fit une centaine de morts et plus de 200 blessés. Nous, nous disons qu'un crime a été commis.





       Pour plus d'informations sur cet épisode dramatique de notre histoire, nous vous conseillons de vous rendre sur le site Algérie française, recherche de la vérité.

      (Source : Cercle du Six février)

Repost 0
Published by Brice Duqueyroux - dans Histoire
commenter cet article
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 11:43

Voici un article publié dans le dernier numéro de Rivarol.

 

      La confusion est actuellement grande dans le camp nationaliste en Europe. Il y a ceux qui, disons-le franchement, par antisémitisme ou par fascination femelle pour la puissance, se jettent dans les bras de l’islam. Il y a ceux qui, par haine de l’islam, se couchent devant Israël. Aucune de ces deux attitudes n’est digne d’un combattant nationaliste français et européen.

 

 

Ceux qui se couchent devant l'islam

      Nous avons déjà évoqué le cas du Père Lelong (dans le dernier numéro de Rivarol), qui tient des propos hallucinants de complaisance vis-à-vis du message du Coran. Les lignes qui suivent, concernant les collabos de l’islam s’inspirent largement de l’excellent texte de Pierre Vial, “Islamophiles”, paru dans la nouvelle livraison de sa revue Terre et Peuple (Terre et Peuple, BP 46, 69380 Lozanne, 7euros).

      Que dit-il ? « Une certaine extrême droite (qui, en général, n’aime pas qu’on l’appelle ainsi… on a ses pudeurs…) a les yeux de Chimène pour l’islam et ses adeptes.[…] Alain Soral, s’exprime ainsi au sujet des Afro-musulmans de la seconde (ou troisième) génération, désignés souvent dans la presse comme “Franco-Africains”: “C’est une chance pour eux d’être nés en France. Il faut que ces jeunes deviennent ces chances pour la France”».


      Propos qui rejoignent ceux que Jean-Marie LePen tenait à la tribune de l’Assemblée nationale, en 1958: « Il ne faut pas dire que l’Algérie a besoin de la France. Il faut dire que la France a besoin de l’Algérie. Nous avons besoin d’une jeunesse vigoureuse… etc. ». Et Pierre Vial de relever cependant que certains réussissent le grand écart: leur sympathie à l’égard du monde musulman va de pair avec leur participation au FN mariniste, dont le fonds de commerce est l’hostilité à l’islam (attention, pas aux musulmans, qui peuvent devenir de bons Français s’ils adoptent « les valeurs de la République »…). Une figure de proue de l’intellectualisme, celui qui fut le pape de la Nouvelle Droite, Alain De Benoist (qui fréquente allègrement l’ambassade d’Iran), a marqué clairement son choix en ouvrant les colonnes de la revue Eléments (n°138, janvier 2011) à Franco Cardini.

      Cardini déclare son « admiration pour la civilisation musulmane » et son « amour pour l’islam ». Il se dit aujourd’hui « catholique traditionaliste » et affirme mépriser « la petite bourgeoisie italienne, conservatrice et philo fasciste ». Après avoir porté la chemise noire lorsqu’il était membre du MSI, au temps où dans chaque permanence du MSI présidait un grand portrait du Duce, il a choisi, aujourd’hui, de s’intégrer dans le camp du politiquement correct, ce qui est certainement plus confortable. C’est, évidemment, son droit. A chacun ses goûts.


      Mais ce qui est gênant, précise Pierre Vial, c’est qu’il se couvre d’un manteau académique pour justifier son islamophilie. Et, là, le bât blesse. Car, comme il l’écrit excellemment, celui qui nous est présenté dans Eléments comme « un des plus grands médiévistes contemporains » (sic) profère quelques énormités dont rougirait un étudiant en Histoire de première année. En utilisant au passage des termes déshonorants (pour leur auteur) pour s’attaquer, sans le citer (mais Alain de Benoist répare en note cet “oubli”), à Sylvain Gouguenheim, auteur d’Aristote au Mont Saint-Michel, qui a le tort, impardonnable aux yeux de Cardini, de rendre ridicule ce dernier qui déclare : « Sans la culture musulmane, la grande époque de la culture scolastique, des universités et des cathédrales serait impensable ». Bref, sans l’islam l’Europe serait barbare… On pourrait se contenter de hausser les épaules. Mais on ne peut en rester là devant le caractère misérable des attaques de Cardini contre Gouguenheim « que, déclare Cardini, l’on a l’évidence convaincu de s’asseoir sur son honnêteté intellectuelle ». Ce Gouguenheim qui ose ne pas partager l’admiration inconditionnelle de Cardini pour l’islam est, en conséquence, un malhonnête, un tricheur et un vendu.

      Mais Pierre Vial nous propose de nous intéresser aux propos du «grand médiéviste» Cardini, histoire de rire un peu.

      Nous allons prendre, dans l’ordre où elles apparaissent dans le cadre de son entretien publié par Eléments, quelques unes de ses assertions les plus fantaisistes.

      Alain de Benoist lui rappelle sa définition des croisades  : « Elles ont été selon toi un “pèlerinage armé” visant à soumettre la Terre sainte à l’autorité d’un certain nombre d’Etats chrétiens ».

      La réponse de Pierre Vial : « Pèlerinage armé » ? Oui, mais pas seulement, comme l’écrit Jean Flori dans son plus récent ouvrage (La Croix, la tiare et l’épée, Payot, 2010) : « La croisade n’est pas seulement une guerre de reconquête entreprise contre les envahisseurs musulmans. C’est une guerre sainte». Par ailleurs il n’a jamais été question de «soumettre la Terre sainte » à l’autorité d’un certain nombre d’Etats chrétiens. Faut-il rappeler qu’aucun chef d’Etat européen ne participait à la première croisade ? Quand certains souverains prirent la croix pour les croisades suivantes, ce n’était évidemment pas pour soumettre la Terre Sainte à leur autorité (ce que ni les autres souverains européens, ni la papauté… et ni le roi de Jérusalem n’auraient accepté !).

      Qui sont les croisés ? Des « guerriers voués à combattre comme mercenaires au service de l’empereur de Byzance » dit Cardini.

      Pierre Vial réplique : c’est faux. Le canon 2 du concile de Clermont (où le pape Urbain II a lancé son appel à la croisade) est sans ambiguïté : « Quiconque, mû par sa seule piété— et non pour gagner honneur ou argent— sera parti à Jérusalem pour libérer l’Eglise de Dieu, que ce voyage lui soit compté pour toute pénitence »; Il s’agit donc, écrit Jean Flori (op. cit.), « de libérer les chrétiens (l’Eglise de Dieu) de la domination musulmane. »

      On sait quelle place tient Saladin, encore aujourd’hui, dans l’imaginaire musulman, en tant que conquérant champion de l’islam. Pour nous convaincre des bons rapports qui pouvaient exister au Moyen Age entre Européens et musulmans, Cardini déclare : « Dans la tradition du XIe-XIIe siècle, Saladin est devenu[…] le paradigme idéal de la magnanimité chevaleresque ».


      Pierre Vial exécute le pompeux personnage qu’est Cardini : tout d’abord, faire référence au XIe siècle pour parler de la réputation de Saladin soulève une légère difficulté, puisque celui-ci est né en 1137 et mort en 1193. Notre « grand médiéviste » semble quelque peu brouillé avec la chronologie, ce qui est toujours gênant pour quelqu’un qui veut être historien… Et la « magnanimité chevaleresque » de Saladin s’est peu manifestée à l’issue de la bataille de Hattin, désastreuse défaite de l’armée chrétienne en 1187, à l’issue de laquelle Saladin a fait égorger devant lui tous les Templiers survivants (sauf le maître Gérard de Ridefort, renégat pour sauver sa peau).

      Cardini fait appel, pour illustrer la compréhension entre islam et chrétienté au Moyen Age, au travail de traduction du Coran commandité par l’abbé de Cluny Pierre le Vénérable.

      Réponse : il oublie— ou veut oublier… ou ne connaît pas— des textes de Pierre, comme le Contra Sectam Saracinorum et le De translatione Alcorani, où l’abbé désigne l’islam comme « cette erreur, supérieure à toutes les erreurs » et « cette secte impie et la vie exécrable de son fondateur ».

      Cardini : « Il n’existe aucune guerre, ni pour les chrétiens, ni pour les musulmans, dont les combattants sont sanctifiés pour la seule raison qu’ils y prennent part ».

      Réponse : appel à la croisade du pape Urbain II à Clermont (1095) : « Tous ceux qui iront là-bas et qui viendraient à perdre la vie, que ce soit au cours de leur voyage par voie de terre ou de mer, ou bien en combattant les païens, obtiendront à cette heure la rémission de leurs péchés[…] Ils vont maintenant gagner des récompenses éternelles». Traité De laude novae militiae de Bernard deClairvaux, sur la mission du Templier : « La mort des païens fait sa gloire, parce qu’elle est la gloire du Christ; sa mort est triomphante ».

      Cardini : « La bataille de Poitiers fut une modeste escarmouche ».

      Affirmation absurde : « Qu’on le veuille ou non la victoire de Poitiers eut un grand retentissement dans tout l’Occident » (Pierre Riché, Les Carolingiens, Hachette, 1983). Riché, ancien professeur d’histoire médiévale à l’université de Paris X et directeur du Centre de recherches sur l’Antiquité tardive et le Haut Moyen Age, cite le témoignage d’un chrétien de Cordoue qui voit dans la bataille de Poitiers l’affrontement entre les Sarrasins et « les gens d’Europe ». Riché commente : « Il a pris conscience de l’opposition qui existe entre deux mondes et deux civilisations ».

      Pour faire bonne mesure, Cardini passe du Moyen Age à aujourd’hui : « Les immigrés sont une ressource pour une Europe en pleine crise démographique ». Pour ceux qui n’auraient pas compris dans quel camp, lui et De Benoist se rangent…

      En conclusion de son article, Pierre Vial signale un ouvrage récent qui est la meilleure réponse aux élucubrations d’un Cardini : Jacques Heers, L’islam cet inconnu, Ed. de Paris, 2011. Dans ce livre Heers, qui fut professeur à la Sorbonne, où il dirigeait le département d’études médiévales, règle son compte à l’image complaisamment véhiculée aujourd’hui par des islamophiles du type Cardini, à savoir celle d’un islam qui, avec sa “tolérance”, aurait apporté un «âge d’or» qui est, en fait un pur fantasme destiné à faire tomber les défenses immunitaires des Européens.

      Il y a 65 ans, le grand Mufti de Jérusalem, haute autorité morale de l’islam, se rendait à Berlin faire allégeance à Adolf Hitler et encourageait la constitution des divisions de Waffen-ϟϟ musulmanes, bosniaques notamment. Les divisions Handschar et Skankerberg furent créées. La division Handschar faillit d’ailleurs d’être dissoute par Himmler, tant elle se signalait par la cruauté de ses comportements. Quand j’évoquais la fascination pour la puissance, qui entraîne avec perversité toutes les trahisons, tous les reniements, toutes les soumissions… Autres temps, même mœurs…



Ceux qui se couchent devant Israël

      Dans un récent article paru dans Rivarol, nous avions évoqué le pèlerinage de mouvements nationalistes européens en Israël.

      Des Flamands du Vlaams Belang, des Autrichiens du FPO, des Allemands… Ils y rencontrèrent les plus extrémistes des extrémistes sionistes, visitèrent des colonies et se rendirent à Vad Yashem.

      Leur objectif était d’acquérir, enfin, dans leurs pays respectifs, une respectabilité qui leur ouvrirait la porte des médias et qui leur offrirait le sésame de l’intégration au Système. Devenir des partis de gouvernement ! Le rêve ! Il est assez fascinant d’analyser leur raisonnement. Ouvrir la porte des media? Est-ce à dire que les médias européens sont entre les mains des lobbys juifs ? Est-ce à dire que c’est en Israël que se décide qui peut être un parti de gouvernement en Europe, et qui ne saurait l’être ?

      Nous l’ignorions… Marine Le Pen cherche, elle aussi à se rendre en Israël.

      Elle aussi… Le Bloc Identitaire s’était déjà signalé, lors d’une réunion à Orange, par des propos particulièrement indignes, déclarant notamment qu’«ils rompaient avec l’antisémitisme du Front national»… Passons…

      Le 7mai, une grande manifestation contre l’islamisation de l’Europe aura lieu à Cologne, en Allemagne, en éprésence de représentants de nombreux mouvements nationalistes européens.

      J’ai déjà eu l’occasion d’évoquer ici l’action que mènent des agents israéliens, conscients ou inconscients, auprès des mouvements nationalistes en Europe. Certains tenteraient, d’après mes informations, de faire participer à cette manifestation une délégation israélienne, au nom d’une sorte de front commun “occidental” contre l’islamisation.

      Il va sans dire qu’il est absolument hors de question pour moi, et pour nombre de mes camarades européens, de défiler sous le drapeau israélien, avec une délégation israélienne… Notre combat pour la délivrance de la France et de l’Europe est ici, en France et en Europe. Il n’est ni en Afghanistan, ni en Iran, ni en Irak, et pas davantage en Palestine ou en Israël.

R. S.

Repost 0
Published by Eric Adelofz - dans Ennemi de l'intérieur
commenter cet article
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 12:12

 

Voici quelques extraits d'une lettre du révisionniste espagnol Pedro Varela, incarcéré pour révisionnisme le 12 décembre 2010 (en principe pour 3 ans et 4 mois) :

 

 

      En prison, le 9 mars 2011

 

[...]

       Mon nouveau co-détenu est beaucoup plus calme que le précédent. Plus important : c'est un non-fumeur et ça fait une grosse différence. Il regarde la télévision, mais pas en permanence, par conséquent nous avons quelques heures de tranquillité dans la journée. Il est un peu "bouddhiste", alors il prie ses "mandalas", ce qui donne une ambiance totalement différente.

 

       Sur le front judiciaire, l'Audiencia Provincial vient de refuser notre "recours" en se fondant sur des motifs dénués de professionnalisme et des raisons bidons. Il ne nous reste donc plus maintenant que la Cour constitutionnelle de Madrid pour interjeter appel. Nous attendons leur réponse depuis le mois d'octobre, pour savoir s'ils acceptent la révision de notre procès ou pas du tout. En cas de réponse affirmative, je devrais être libéré, puisqu'il leur faut toujours des années – la dernière fois il leur a fallu 8 ans pour me reconnaître le droit de discuter de "l'holocauste".

 

vL'équipe de traitement – les psychologues de la "rééducation" – ont décidé de ne pas m'accorder le 3e degré puisque je refuse de reconnaître mon "crime" et que je me prends – d'après leurs écrits – pour une "victime" du Système. Nous avons justement déposé un "recours" à ce sujet. Cela ne changera rien à la situation puisque, comme ils l'admettent, mais oralement, ils "ont reçu des ordres d'en haut" (!?) de me retenir ici aussi longtemps que possible.

 

       Comme vous pouvez le constater, je n'ai pas droit à une machine à écrire ni à un ordinateur. Ils ne veulent pas que je travaille ou que j'étudie ici et je n'ai pas la possibilité de me concentrer dans une bibliothèque ou dans ma cellule. Ils veulent seulement que je passe mon temps dans le "patio" à marcher de long en large. C'est ce qu'ils appelle le "traitement psychologique"... Il ne faut pas s'attendre à quelque "bénéfice pénitentiaire".

 

       D'un autre côté, le Procureur travaille en relation avec les "rabbins" de Barcelone – c'est ce qu'ils ont déclaré dans le dossier – pour réfléchir aux "cours spéciaux" que je devrais suivre pour être transformé ! Si je ne veux pas participer, disent-ils, je resterai en prison jusqu'au dernier jour. Alors, qui commande, dans notre système judiciaire ?

 

       J'ai proposé à l'équipe de la prison de venir en aide aux religieuses de l'ordre de Mère Teresa à Calcutta – je les ai connues lorsque j'étais à l'université – dans le cas où ils estimeraient que je doive payer sous forme de travaux sociaux ! Ce serait toujours mieux que de m'embarquer dans un "master" intensif en holocauste talmudique.

 

       J'essaie de lire quand l'occasion se présente et que les autres détenus me laissent tranquille, ce qui n'est jamais le cas.

 

       Le plus dur est de me trouver loin de ma petite fille, puisque je ne tiens pas à ce qu'elle connaisse l'ambiance de la prison et que cela leur ferait un trop long voyage depuis le Danemark simplement pour une très courte visite.

 

       Nos travaux d'édition et de conférences continuent, grâce à la jeune équipe qui est sur place. Et c'est exactement ce qu'ils ne veulent pas que nous fassions. Alors ils vont me le faire "payer".

 

       Quand je passe en revue nos combattants révisionnistes – Germar, Vincent, Sylvia, Gerd, etc. – mon sort n'est pas aussi mauvais que le leur, et pas aussi long ni aussi difficile. Comme j'ai l'habitude de le dire, la prison, c'est comme un "après-master" par lequel il faut passer.

 

[...]

 

Pedro Varela             

 

 

Pour écrire au prisonnier:

Monsieur Pedro Varela Geiss

CP Can Brians 1

Modulo MRO/ Celda 215

Apdo. correos 1000

E-08760 MARTORELL (BCN)

(Espagne)

 

http://img816.imageshack.us/img816/2882/libertepourpedrovarela.jpg

Repost 0
Published by Marie Mansard - dans Dissidence
commenter cet article
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 01:26

Jeudi 24 mars 2011 : nous n’oublions pas les dissidents politiques emprisonnés en Europe :

 

Pedro Varela, incarcéré depuis 102 jours (Espagne occupée)

Vincent Reynouard, emprisonné depuis 258 jours (France occupée)

Horst Mahler, détenu depuis 757 jours (Allemagne occupée)

L’héroïque Sylvia Stolz, privée de sa liberté depuis 1165 jours (Allemagne occupée)

Wolfgang Fröhlich, enfermé depuis 1286 jours (Autriche occupée)

Gerd Honsik, prisonnier depuis 1309 jours (Autriche occupée)

 

 

 

 

 

 

 

 

OCCUPATION

 

Cheb Mami est libre !

 

       Condamné à cinq ans de prison ferme [sic] en 2009 pour avoir enlevé, séquestré et violemment agressé son ‘ex’ enceinte qu’il voulait faire avorter, Cheb Mami est libre depuis ce jour. Son avocat, également étranger a déclaré :

 

« Il est sorti de prison à Melun mercredi à 09H00, il se porte très bien et on se réjouit de cette décision qui est une victoire ».

 

       Contre la justice et la France, sans aucun doute.

 

 

 

 

 

SOCIÉTÉ

 

Faits divers

 

       -La police a interpellé un homme de 31 ans, suspecté d’avoir commis un viol sous la menace d’une arme dans un train entre Paris et Mantes-la-Jolie hier.

       -Un enfant de 10 (dix) ans a été arrêté à Vallans, dans le département des Deux-Sèvres. Il serait l’auteur d’un incendie volontaire qui a endommagé une école maternelle – neuve – de Vallans (Deux-Sèvres).

 

 

 

EDF veut augmenter le prix de l’électricité de 30%

 

       Le journal Les Échos a révélé qu’EDF demandait à l’État d’augmenter très fortement le prix de l’électricité jusqu’en 2015. Chaque année, ces hausses représenteraient entre 5,1% et 6,5%. La facture d'électricité des Français a déjà très fortement augmenté ces derniers mois avec une hausse de 3% le 15 août 2010 et une autre de 3% au 1er janvier 2011. Le gouvernement procédera à une nouvelle augmentation cet été. L’État possède 85% du groupe EDF.

       France Télécom a annoncé il y a quelques semaines un bénéfice net record de 32 milliards de francs [4,88 milliards d’euros] et le versement de dividendes de l’ordre de 24 milliards de francs. Toujours dans l’intérêt du consommateur-travailleur et du service public.

 

 

 

L’eau en baisse à Paris

 

       Un membre du conseil d’administration d’Eau de Paris, organisme public chargé de la distribution de l’eau potable à Paris, a annoncé que le prix de l’eau baisserait de 8%.

       Entre 1985 et 2010, gérée par un opérateur privée, l’eau a augmenté de 260% selon lui.

 

 

 

Quand la France permet la vente du (faux) patrimoine mexicain

 

       Deux cent œuvres issues du patrimoine historique mexicain ont été vendues lors d’une vente aux enchères à Paris pour un total de 48,88 millions de francs [7,5 millions d’euros]. La pièce présentée comme la plus importante de la collection était la représentation d’une divinité Maya vendue pour 19,1 millions de francs [2,9].

       Il ne s’agirait pourtant que d’un objet contemporain :

 

« La pièce attribuée à la culture Maya et qui a atteint un prix record en vente aux enchères est une pièce de fabrication récente car elle n'appartient à aucune des cultures préhispaniques du Mexique »

 

ont annoncé le ministère mexicain des Affaires étrangères et l'Institut national de d'anthropologie et d'histoire (INAH) du Mexique qui ont précisé avoir préalablement averti les autorités françaises sur la supercherie.

 

 

 

La justice française valide l’adoption d’enfants par des pédérastes

 

       Dans un jugement, la cour d'appel de Paris a reconnu la validité de deux adoptions conjointes d’enfants-jouets prononcées à l'étranger pour des "couples" de pédérastes. La cour s’est appuyée sur une décision de la Cour de cassation qui avait reconnu le 8 juillet 2010 une précédente adoption.

 

 

 

 

 

BASSE POLITIQUE

 

Scandale Tapie-Sarközy : enquête de la Cour de discipline budgétaire et financière

 

       La Cour de discipline budgétaire et financière (CDBF) vérifiera les conditions dans lesquelles l’équipe de Sarközy a offert à Bernard Tapie 2,6 milliards de francs [400 millions d’euros] dont 295 millions de francs [45 millions d’euros] de "préjudice moral", une somme jamais vue. Il s’agissait de l’exécution de la décision qui avait été dénoncée par de très nombreux hommes politiques ou acteurs de la justice – mais pas par le gouvernement – d’un tribunal arbitral. Il avait reconnu à l’affairiste un préjudice moral et financier lors de la vente d'Adidas qui avait rapporté des millions au Crédit Lyonnais.

       La Cour de discipline budgétaire et financière est « chargée de sanctionner les fautes lourdes commis par les agents de l'Etat dans la gestion des finances publiques » rappelle l’AFP ; elle a été saisie par la Première chambre de la Cour des comptes. L’enquête vise le Consortium de réalisation (CDR) qui avait été chargé de régler la question et qui est au cœur du scandale ; ce consortium avait été créé sur demande expresse de la ministre de l'Economie Christine Lagarde.

 

 

 

Le ministre de la Défense Gérard Longuet à nouveau visé par une affaire

 

       Gérard Longuet a été convaincu de financement illégal du Parti républicain, mais avait échappé à une condamnation grâce à la loi d’amnistie votée par l’ensemble des partis du système. Soupçonné d’avoir fait financer illégalement la construction de l’une de ses villas, il fut également jugé pour « recel d'abus de crédit » pour la construction d’une de ses villas à Saint-Tropez (Provence), mis en cause dans l'affaire des marchés publics d'Île-de-France, il échappa dans toutes ces affaires à une condamnation.

       Le libéraliste est désormais mis en cause dans deux nouvelles affaires : un actionnaire minoritaire de GDF-Suez a déposé plainte pour prise illégale d’intérêt au début du mois pour après la signature d’un contrat de consultance avec Gérard Longuet alors que ce dernier était membre du groupe d'études sur les énergies au Sénat. En tant qu’élu de la République, il défendait des positions favorables à GDF-Suez lors de l’adoption de la Nouvelle organisation du marché de l'électricité (NOME) pendant qu’il signait un contrat de consultant avec GDF-Suez...

       Une autre affaire a été révélée aujourd’hui, concernant sa société de conseil Sokrates Group : en octobre, le tout nouveau commissaire aux compte de la société – le précédent a démissionné – a dénoncé comme la loi l’y oblige des faits délictueux qu’il a constaté.

       Le ministre de la Défense Gérard Longuet a assuré hier soir n'avoir jamais été informé du signalement à la justice de faits présumés délictueux au sujet des comptes de sa société de conseil Sokrates Group.

       Dans un communiqué, affirmant n’avoir pas connaissance de cette affaire, le ministère de la Défense précise que Gérard Longuet a « cessé d'assurer la direction de cette société personnelle au moment même où il prenait ses fonctions de ministre de la Défense et des Anciens combattants » alors même que les faits présumés datent d’avant cette prise de fonction.

 

 

 

Bernard Debré au secours de Copé sur le FN

 

       La position de François Fillon qui a clairement appelé à voter contre le Front national tranche avec celle de l’israélite ultra-libéral Jean-François Copé qui a laissé libre les électeurs de choisir. Le président de l’UMP a reçu le renfort inattendu de Bernard Debré, l'arrière petit-fils du rabbin et frère du présumé corrompu François Debré, ancien héroïnomane, qui devrait être jugé aux côtés de Jacques Chirac.

 

« La divergence à la tête de l'État est catastrophique. Je ne comprends pas la position de François Fillon. »

 

s’est-il exclamé lors d’une réunion de l’UMP, osant traiter François Fillon – en son absence – de « lamentable ».

 

 

 

Cantat (frère) règle ses comptes

 

       Si Bertrand Cantat choisi les poings pour s’exprimer, ce n’est pas le cas de son frère Xavier qui a choisi le combat électoral. Éliminé au premier tour des élections cantonales de Valenton, malgré 14,1% obtenu sous l’étiquette d’Europe-Ecologie-Les Verts, il a renvoyé dos-à-dos le Front national (23,3%) et le Parti communiste (47,7%).

       Xavier Cantat, frère de Bertrand mais aussi M. Cécile Duflot à la ville, a dénoncé le « discours de haine » des communistes :

 

« Le PCF a beau jeu d'appeler à voter contre le FN quand il propage lui aussi un discours de haine [...] Avoir à choisir au deuxième tour entre le Front National et ce PCF-là est ce qui peut arriver de pire à ceux qui sont attachés aux valeurs de la démocratie »

 

s’est-il plaint. Selon lui les militants du Parti communiste ont fait campagne publiquement contre « le frère d'un assassin »...

 

 

 

 

wépubliqu’ banniew’

 

       Si le combat électoral anti-immigration n’a aucun sens quand ceux qui le dirigent réellement sont étrangers comme au Front national, il l’est encore plus quand on refuse de considérer la réalité ethnique.

       Rosan Hurtus, candidat radical de gauche à Sarcelles – l’ancien ‘fief’ de Dominique Strauss-Kahn – est accusé dans plusieurs médiats et par plusieurs sources d’avoir truqué les élections. Cet adjoint au maire de Sarcelles aurait bourré les urnes – dont les membres de la mairie possèdent les clés – du bureau de vote numéro 19 du le canton Sarcelles-Nord-Est.

       Dans un excès de zèle, le truqueur a en effet ajouté quatorze bulletins – à son nom – de plus qu’il n’en a retiré de l’urne... il était facile de constater alors une différence entre le nombre de votants et le nombre de bulletins...

 

Rosan Hurtus, une manche au-dessus, une main en-dessous...

 

      Malgré le trucage, Rosan Hurtus n’a obtenu que 233 voix contre 1 475 pour le Centrafricain Youri Mazou-Sacro et 867 pour l’Assyro-Chaldéen Jacques Kas (UMP).

 

 

 

Vers l’UMPFN

 

« Nicolas Sarkozy peut encore changer la donne mais il a confié son parti à Jean-François Copé qui est islamophobe et qui, en réalité, ne souhaite pas sa victoire. [...] Le nouveau patron de l'UMP, prend les musulmans comme les boucs émissaires de la future campagne électorale. [...] Il y a des gens dans l'UMP qui veulent l'alliance avec le Front national. »

 

      Abderrahmane Dahmane, ancien conseiller de Sarközy chargé de la diversité.

 

 

 

Le FN élus de... la procédure

 

      A court d’argent, le Front national multiplie les procédures judiciaires – et continue malgré les nombreux échecs. Le parti a annoncé le lancement d’une procédure (mais rien n’indique qu’une plainte sera réellement déposée, le parti étant coutumier des menaces de plaintes) contre Claude Goasguen, qui aurait traité le FN de « parti de primates ».

      Dans le même temps, des dirigeants FN ont « demandé à leur avocat de mettre au point une procédure en réparation de ces injures au nom du Front national et de ses électeurs » contre Sophie Aram, une étrangère à vocation comique officiant sur les ondes d’une radio nationale.

      Louis Aliot va lui porter plainte parce qu’il aurait été conspué lors d’une émission de radio le soir premier tour à Perpignan. L’avocat personnel de l’ami de Roland Dumas déposera en son nom une plainte (contre X...) pour injures publiques, intimidations et menaces.

      Louis Aliot – dit Louis-la-Menace – ne participera pas à l’annonce des résultats du second tour : car « si je l'emporte, je pense qu'il y aura du grabuge » menace-t-il... Le même pense que sonparti va augmenter « méchamment » et qu’il aura 10 à 50 élus à l'issue du second tour. Le successeur de son beau-père a bien compris qu’il ne faut pas désespérer Hénin-Beaumont (même quand on refuse d’y siéger...) ; Sarközyste par bien des manières, il a surtout bien compris, avec la complicité des médiats, la prépondérance des promesses et de l’image...

 

 

 

Marine Le Pen reconnaît avoir fait appeler à voter pour des "divers droite"

 

 

« Un certain nombre de personnes nous ont appelés pour nous demander de les faire élire, et nous avons répondu 'non' lorsqu'elles étaient de l'UMP [...] C'est vrai que pour un certain nombre de candidats DVD qui se sont toujours correctement tenus à l'égard du Front national, qui font du bon travail dans leur canton, nous sommes venus leur apporter notre soutien contre des socialistes, c'est arrivé quelquefois ».

 

déclarait Marine Le Pen qui a par ailleurs à Nice soutenu et fait voter pour l'ancien sénateur UMP Jacques Peyrat qui n'avait pas ménagé le FN. Il est vrai que Marine Le Pen a inclu dans son équipe, entre autre, Nicolas Bay qui l'insultait personnellement quelques mois plus tôt. Si le néo-FN applique désormais la devise "pas d'amis à droite", où l'ouverture à gauche s'arrêtera-t-elle ?

 

 

 

La catastrophique gestion financière du néo-FN

 

       Après plusieurs années de complaisance, la Société Générale a finalement demandé la saisie de l'ancien siège de l’ancien Front national à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). Contre tout bon sens, la nouvelle direction du Front national avait quitté le "Paquebot" en 2008 pour de nouveaux locaux sans que l’ancien siège ne soit vendu. Si certaines familles dirigeantes se sont grassement enrichies avec le FN, ce n’est pas le cas du parti qui doit 35,4 millions de francs [5,4 d’euros] à la banque.

       Il y a quelques semaines, il a été révélé que le FN n’avait pas payé pour environ 1,3 million de francs de cotisations sociales [200 000 euros].

       Tous ces événements pourraient faire les affaires de l’équipe des puputchistes de janvier pour lesquels l’intégration au système passe par un changement de nom et la création d’un nouveau parti républicain et « progressiste » et « homogénéisé ».

 

 

 

 

 

ÉTRANGER

 

Nouvelles socio-économiques diverses

 

       -La crise est un luxe de pauvres : avant la crise, la vente de produits de luxe représentait 35% des ventes dans le monde. Après la crise, ce chiffre est passé à 37% selon le Wall Street Journal.

       -La Bourse égyptienne juge la "révolution" : après deux mois de fermeture, la bourse du Caire a ouvert ce matin avec des pertes de 10%, entraînant la fermeture provisoire.

       -Selon l’Observatoire français des drogues et des toxiconamies (OFDT), les Français achètent une cigarette sur cinq à l’étranger, ce qui représente 13,1 milliards de francs d’évasion fiscale [2 milliards d'euros]. Ces achats rendent la hausse des taxes en France quasiment-nulle.

 

 

 

Chavez, uchronique

 

« J'ai toujours dit et entendu qu'il ne serait pas étrange qu'il y ait eu un jour une civilisation sur Mars. Mais peut-être le capitalisme est-il arrivé là, l'impérialisme est arrivé et a achevé la planète »

 

s’est amusé le président vénézuelien Hugo Chavez à l'occasion de la Journée mondiale de l'eau, rappelant le rôle de l’esprit marchand dans la destruction d’immenses espaces naturels.

 

 

 

Les débarquements de clandestins se poursuivent

 

       Plus d’une centaine de clandestins ont été repêchés par un cargo au large des île de Paxos en Grèce. Il s’agirait d’immigrants afghans qui tentaient de rallier l’Italie.

 

 

 

Le Président de la République juive condamné pour viol

 

       L’ancien président d’Israël Moshé Katzav a écopé de sept années de prison ferme. L’ancien chef de l’entité sioniste a été reconnu coupable de deux viols.

 

 

 

L’Allemagne renforce sa présence en Afghanistan

 

       Prétextant sa non-intervention en Libye, le gouvernement allemand vient de proposer de renforcer sa participation à la guerre en Afghanistan. Il s’agit selon Angela Merkel de compenser les forces mobilisées par l’OTAN contre le régime de Mouamar Kadhafi. L’Allemagne refuse de s’engager en Libye car la vie des civils est menacée alors même que les forces de l’OTAN, en Afghanistan, ont été responsables de la mort de plusieurs centaines de civils. Le même jour, l'aviation de l'OTAN se rendait responsable d'une nouvelle "bavure". Au total, 300 militaires allemands supplémentaires pourraient rejoindre l’Afghanistan, notamment pour des missions de reconnaissance aérienne. Sans même attendre la réponse de l’OTAN, le gouvernement a déjà approuvé l’envoi que le parlement doit confirmer. Les Allemands, très majoritairement opposés à cette guerre ne seront pas consultés.

 

 

 

Le monde en guerre

 

       -Les forces de l’OTAN se sont rendues coupables d’un nouveau crime en Afghanistan : un enfant a été tué lors d’un bombardement aérien et deux autres civils ont été blessés.

       -Deux bombes ont explosé dans le nord-ouest du Pakistan ce mercredi matin. Un civil est mort et deux ont été blessés ainsi que neuf policiers. Depuis l’été 2007, les attentats ont fait plus de 4 000 morts.

 

       -Les affrontements se poursuivent à Deraa en Syrie. Une fusillade entre les forces de sécurité et des hommes présentés comme membres d’un « gang armé » par le gouvernement a fait quatre morts ce matin. Il s’agit selon d’autres sources de manifestants qui tentaient d’organiser un sit-in près d’une mosquée et il y aurait eu cinq morts. Une autre fusillade a éclaté durant un enterrement ; au total une quinzaine de personnes auraient perdu la vie.       

       -L’armée criminelle juive Tsahal a tué huit Palestiniens hier soir lors d’un bombardement aérien. Quatre civils dont deux enfants figurent parmi les personnes décédées. Un autre homme a été blessé.  En représailles, un attentat a été commis à Jérusalem occupée causant la mort d’une civile. La mort de cette seule personne a été plus médiatisée dans le monde que les centaines de victimes dont il est question dans cet article.

       -Des combats entre des soldats et des membres d’Al-Qaïda ont fait treize morts parmi ces derniers hier dans le sud du Yémen. La veille, une fusillade avait éclaté entre des membres de la garde présidentielle et des militaires yéménites, faisant deux morts dans les rangs de ces derniers.

       -Plusieurs attentats en Irak ont fait mardi cinq morts et une dizaine de blessés, essentiellement parmi les forces de sécurité.

 

       -Les "révolutions" tardent à conduire les peuples au bonheur. Hier en Égypte, une manifestation de plusieurs milliers de policiers a dégénéré et un bâtiment du ministère de l’Intérieur a été incendié. En Tunisie, un homme s’est immolé par le feu à Sidi Bouzid, l’un des lieux où la "révolution" avait commencé après le décès d’un homme qui s’était suicidé par immolation. Il est décédé dans la soirée.

       -Sept civils sont morts et vingt-et-un autres ont été blessés lors d’une attaque d'artillerie contre le plus important marché de Mogadiscio en Somalie.

 

 

 

 

 

HISTOIRE ET CULTURE

 

Métaphore

 

       Dans son livre Religions of Star Trek, Ross S. Kraemer écrit que « la religion des "Ferengi" ressemble à une parodie du judaïsme traditionnel ». Les "Ferengi" sont une race de la série Star Strek. D'autres critiques notent aussi un lien troublant entre les caractéristiques des "Ferengi" (comme un appât du gain qui dépasse le sens commun, une tête énorme avec un organe disproportionné et sexualisé - dans ce cas les oreilles), et la plupart des stéréotypes juifs classiques. Cette mafia juive interstellaire fait sa fortune de l’exploitation des femmes...

       Le journaliste Jonah Goldberg trouve lui que les "Ferengi" sont présentés dans la saison "The Next Generation" comme « des capitalistes apatrides à cravaches, une sorte de mélange entre une caricature nazie et Nosferatu ».

       Quatre des principaux personnages "Ferengi" de la série, Quark, Nog, Rom et Zek, sont joués par les acteurs juifs Armin Shimerman, Aron Eisenberg, Max Grodénchik et Wallace Shawn.

 

 

 

 

 

 

INFORMATIONS NATIONALISTES ET IDENTITAIRES

 

Pas d’élus NPD en Saxe-Anhalt

 

       Le NPD, soumis à une pression et des attaques jamais sans précédent de la part du système (interdictions de manifestations, tentatives d'interdiction du parti, diffusion sur internet des plusieurs dizaines de milliers de documents internes au parti, amendes records, etc.) a atteint 4,6% sur l'ensemble de la province de Saxe-Anhalt. Il n'est pas parvenu à mobiliser dans les trois grandes villes (Magdeburg, Dessau, Halle) où ses scores se situent entre 2 et 5%. Le NPD peut au contraire se satisfaire de la poursuite de son implantation dans les villes moyennes et les campagnes (où il obtient plus de 6 à 8,5%) dans un scrutin marqué par une forte abstention (48,8%).

       Si le NPD échoue à atteindre les 5%, il augmente son score d’un peu plus de 1,6% par rapport aux élections de 2006 où seule la DVU était présente.

       La gauche sera largement majoritaire en Saxe-Anhalt : le parti gauchiste Die Linke obtient 23,7% des voix, les socio-démocrates 21,5% et les "écologistes" 7,1%, bénéficiant clairement de l’effet japonais et progressant de 3,5% en 5 ans. Les libéraux-conservateurs de la CDU perdent 3,7% avec 32,5%. Le NPD arrive au cinquième rang des meilleurs résultats, le premier à ne pas avoir de sièges. Derrière lui se trouvent notamment les libéraux qui perdent 1,2% à 3,8%.

 

Repost 0
Published by La rédaction - dans Infos du jour
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 14:18

L’abstention, une nouvelle fois grand vainqueur des élections

 

       Sans surprise, aucun parti ne parvenant a créer d’élan d’adhésion, l’abstention sort grand vainqueur des élections avec 55,7%. Le graphique ci-dessous présente les choix de l’ensemble des électeurs inscrits, depuis l’abstention et le vote blanc jusqu'aux différents partis ou ensembles politiques.

 

http://img15.imageshack.us/img15/3620/elcant1tourtotal.jpg

 

       Ce taux d'abstention est le plus haut jamais observé pour un renouvellement général aux élections cantonales.

 

http://img204.imageshack.us/img204/517/elcant2011abstention.jpg

 

 

Un maire tué en Corse


       Dominique Domarchi, maire de Sant'Andréa-di-Cotone, proche et conseiller du radical Paul Giacobbi, a été tué dans la nuit du dépouillement. Conseiller politique écouté du président de la Collectivité territoriale de Corse, il a été abattu de plusieurs tirs d’arme de chasse. Après le dépouillement dans sa commune, le maire devait se rendre à Bastia pour l’annonce des résultats. Ce père de famille a été tué à l’entrée de sa maison.

       Si la mort d’un préfet avait fait la « une » de tous les médiats, l’assassinat du maire d’un petit village  un jour d'élection n’a que très peu intéressé les journalistes.

      Dominique Domarchi avait été entendu au début de l’année par la justice pour une affaire de corruption au conseil général de Haute-Corse. Il était soupçonné d’avoir reçu des pots-de-vin d’un cadre du conseil général, Pierre Olmeta, incarcéré pour détournement de fonds publics et favoritisme.

 

 

 

Front mariniste : vague, vaguelette ou... reflux ?

 

      Entre 1998 et 2011, le Front national a perdu plus de 150 000 électeurs. Même comparé aux élections cantonales de 2004, alors qu'il était au creux de la vague, le FN perd un nombre équivalent de suffrages. Le très relatif succès en pourcentage est d’autant moins important que les élections se déroulaient dans le climat le plus favorable jamais vu pour le FN : très fort taux de chômage, taux records des violences, immigration toujours plus visible et mal-perçue, sans compter les plus graves problèmes moins voyants. L’échec de Sarközy ouvrait de plus un boulevard pour les (anciennes) idées du Front national.

 

http://img6.imageshack.us/img6/4702/elcant19982011fn.jpg

 

      Les puputschistes de janvier, déjà au pouvoir au Front national depuis de nombreuses années confirment le rapprochement de fait entre la pire droite maçonnique et sioniste (Copé, Bertrand) et l’aile maçonnique et sioniste du FN (Sulzer, Aliot etc.).

      Le Front national paye le prix de la stratégie du très ambitieux (et anti-nationaliste) Louis Aliot et de sa compagne, et les erreurs et trahison du père de cette dernière. Le FN a été ainsi incapable de présenter des candidats dans un nombre important de cantons à l’heure où les idées radicales et sociales-nationales de l’ancien Front national touchent l’ensemble du territoire français. Le FN, désormais parti anti-militants et tout tourné qu’il est vers le seul électoralisme élyséen, n’avait pas d’autres possibilités. Le vote FN, bien loin de devenir le vote d'adhésion à un programme clair incarné par des candidats enracinés, est cantonné par cette stratégie dans un vote de protestation sur la base d'une image habilement entretenue par les médiats. Cela donne des scènes surréalistes dans des cantons où les candidats trouvés par le Front national ne sont pas en photo sur les affiches et refusent tout lien avec la presse ou les électeurs.

 

 

 

Peyrat, le candidat de Marine et des "identitaires"contre le Front national ridiculisé

 

      La stratégie mariniste montre son inanité encore à Nice : Jacques Peyrat, allié des "identitaires" - qui s'effondrent (*) – a été imposé contre l'avis de la totalité du bureau politique et des militants niçois. Si la plupart des démissionnaires annoncés resteront finalement pour la gamelle, Lydia Schénardi a annoncé

      Candidat soutenu par le FN, il réalise – de beaucoup – le plus mauvais score du FN, à peine plus de 20% dans une région où le Front national dépassait toujours, au temps de la diabolisation honnie par Aliot plus de 35%.

 

* Dans le 3e canton, Philippe Vardon, candidat de "Nissa rebela", soutenu par l’ancien sénateur-maire de Nice (l’Entente républicaine) de Jacques Peyrat ne dépasse pas les 4,5% des exprimés (1,8% des inscrits) malgré un important soutien médiatique.

 

 

 

L’échec de Jean-François Copé

 

      Bien plus qu'un vote d'adhésion, le Parti socialiste, le Front de gauche et le Front national profitent essentiellement du désastre électoral subi par le parti de Jean-François Copé ; la république est devenue le régne du vote de défiance permanent. L'UMP ne réalise que 19,3% des suffrages, le pire résultat d’un parti de droite majoritaire à une élection cantonale, traditionnellement favorables à la droite et aux partis de l’establishment.

      L’échec de Copé rappelle celui de Sarközy, qui dirigeait la campagne des élections européennes de 1999 et qui avait vu le plus mauvais résultat de la droite pour ces élections. Trois ans plus tard il devenait vice-premier ministre et huit ans plus tard président. Malgré la force du désaveu, l’UMP se montre incapable du moindre changement ou de la moindre remise en cause. Si de des voix divergentes se font entendre concernant les alliances avec Marine Le Pen, aucune voix ne s'éléve à l'UMP pour remettre en cause les fondements de dix ans de sarközysme qui ont conduit les libéraux-conservateurs dans l'impasse.

 

 

 

MODEM et les trotzkystes, les candidats invisibles

 

      Le Modem achève-t-il sa vie politique sans bruit ? Le parti de François Bayrou obtient 1,21% et seulement 107 374 voix. Les différents groupuscules trotzkystes n’avaient pas fait des élections cantonales leur priorité et, toujours comme le MODEM, ils n’avaient pas non plus bénéficié de l’immense soutien médiatique qui s’était porté sur eux lors de précédentes élections et désormais tourné vers le au Front mariniste. Le Nouveau parti anticapitaliste d’Olivier Besancenot (NPA – qui n’était présent que dans 200 cantons), Lutte ouvrière (LO) et associés réalisent un total de 0,6% des voix (53 077). L'OPA lancée par Oliver Besancenot sur la gauche radicale a aujourd'hui totalement échoué.

 

 

 

Les élections en chiffres

 

       L'UMP n’obtient donc que 19,3% des suffrages exprimés, ses alliés du Nouveau centre (NC) 3,23% et les divers droite 9,24% (8,3%, 1,4% et 4% des inscrits). Au total, la droite ne totalise que 31,8% (13,7%).

       La gauche avoisine la majorité absolue : 26,8% pour le Parti socialiste allié au Parti radical de gauche (PRG), 8,74% pour le Front de gauche et 4,8% pour les divers gauche ; le parti rouge-vert EELV obtient un bon résultat avec 8,42%, soit un total pour les partis de gauche 48,7% (soit 21% des inscrits).

       Le MODEM et l’extrême gauche sont inexistants (voir plus bas) (1,2% et 0,6% des exprimés et 0,5% et 0,3% inscrits).

       Les autres partis (écologistes, régionalistes, etc.) réunissent 2% des voix exprimées.

       Le Front national regroupe 15,6% des suffrages exprimés (6,8% des inscrits). Les autres partis de droite nationale totalisent 0,2%.

 

http://img33.imageshack.us/img33/7750/elcant1tourtotaltableau.jpg

 

http://img146.imageshack.us/img146/7750/elcant1tourtotaltableau.jpg

 

 

 

Percée du Front de gauche

 

      Le Front de gauche, qui comprend le Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon, le Parti communiste et la gauche unitaire (groupuscule issu du NPA), peut apparaître comme l’un des grands vainqueurs de ces élections. C’est la première fois que ce Front présentait des candidats à une élections cantonales ; il obtient 8,7%.

      Le Front gauche est devenu le second parti à gauche ; l’extrême gauche trotzkyste est ainsi totalement asphyxiée et marginalisée et, malgré un contexte particulièrement favorable, le FdG fait mieux qu’EELV (8,4%).

 

 

 

Front républicain : le trouble langage de l’UMP

 

      Le Parti socialiste a appelé ses électeurs à faire barrage au Front mariniste :

 

«  Nous appelons à faire barrage au Front national et utiliser le bulletin de vote adéquat. Si c'est un bulletin de vote UMP, utilisez-le pour éviter que le Front national ne l'emporte ».

 

Ce n’est pas du tout le cas de l’UMP qui n’a pas souhaité s’associer au "Front républicain". Son chef, l’israélite Jean-François Copé, a refusé de se prononcer et, pour la première fois, laisse libre ses électeurs de voter FN : « ni alliance avec le FN, ni front républicain ».

      Son attitude montre la poursuite de la stratégie de rapprochement des dirigeants du néo-FN avec la frange la plus détestable de l’UMP. Car si l’ultra-libéral Copé laisse désormais la porte ouverte au FN, ce n’est pas le cas de François Fillon qui a clairement appelé à faire barrage contre le Front national. L’UMP ploie sous ses contradictions et s'enlise face à une droite extrême décomplexée qui tient désormais la ligne sioniste, sécuritaire, islamophobe et républicaine, largement favorisée par les médiats et certains lobbies.

      Ce rapprochement entre l’ex-Front national et la droite ultra-libérale a été dénoncée par le Parti socialiste :

 

« Finalement, M. Copé, patron de l'UMP, a choisi le Front national et non pas le front républicain. [...] C'est donc extrêmement grave, quand on sait que c'est le président de la République qui a pris cette position. [...] C'est très grave. C'est la première fois que cela arrive dans notre République et dans le fond ceux qui abîment la République se mettent dans le camp de ceux qui n'ont jamais défendu la République »

 

a lancé mélo-dramatiquement Martine Aubry.

      Le trouble et les liens entre l’UMP et les marinistes permettent de comprendre pourquoi le franc-maçon Xavier Bertrand tourne le dos à 30 ans de lutte contre le Front national en appelant simplement à voter blanc en cas de duel entre le PS et le Front national au second tour. Mais l'immixtion de la franc-maçonnerie à la tête du Front national n'explique pas tout.

      La position d’Olivier Besancenot est assez troublante puisqu’il réfute également l’idée d’un front républicain. S’il appelle les électeurs du NPA à voter PS contre FN, il n’appelle pas à voter UMP contre FN. Plus surprenant encore, Sarközy verse aussi dans le « ni vote pour le Front national ni vote pour la gauche ».

 

 

 

Humour juif

 

      L’israélito-inverti Roger Karoutchi a cru bon, au lendemain de la cuisante défaite de son parti d’affirmer que ces élections étaient un échec... pour la gauche.

 

« Ces élections sont naturellement un échec pour la gauche, qui a voulu faire de ces élections un test pour la présidentielle. [...] S'il y avait eu, comme le voulait la gauche, un vrai vote sanction, il y aurait eu une participation massive »

 

 

 

Humour corse

 

      Élections festives à Luri : il était un peu plus de 13 heures dans le bureau électoral de ce village Corse, dimanche, quand une électrice s’approche de l’urne pour déposer son bulletin de vote.

      À la stupéfaction des personnes présentes, l’urne se met à brûler. Une dizaine de bulletins sur les 350 déposés brûlent avant que l’incendie ne soit maîtrisé sans autre dégât.

      Selon les premiers éléments de l’enquête, un électeur facétieux aurait déposé dans son enveloppe un mélange inflammable à retardement.

Repost 0
Published by Eric Adelofz - dans Régime pourri
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 03:03

 

Lundi 22 mars 2011 : nous n’oublions pas les dissidents politiques emprisonnés en Europe :

 

Pedro Varela, incarcéré depuis 98 jours (Espagne occupée)

Vincent Reynouard, emprisonné depuis 254 jours (France occupée)

Horst Mahler, détenu depuis 752 jours (Allemagne occupée)

L’héroïque Sylvia Stolz, privée de sa liberté depuis 1160 jours (Allemagne occupée)

Wolfgang Fröhlich, enfermé depuis 1280 jours (Autriche occupée)

Gerd Honsik, prisonnier depuis 1303 jours (Autriche occupée)

 

 

 

 

http://img138.imageshack.us/img138/9677/chardeuropeoccupee2.jpg

 

 

 

 

OCCUPATION

 

Coupable d’avoir agressé des policiers mais... pas condamné

 

     L’israélite et vedette médiatique Michaël Benayoun (dit Michael Youn) a été reconnu coupable d’avoir agressé, insulté et frappé des policiers alors qu’il conduisait un deux-roues en sens interdit, sans papier et sans casque. Malgré la gravité des faits, s’il a été finalement reconnu coupable et a reconnu les faits après les avoir niés durant des semaines, la justice l’a totalement dispensé de peine. Le parquet n’avait requis que six mois avec sursis et une très légère amende – pour lui – de 13 000 francs [2 000 euros].

      Deux poids, deux mesures ? Les étrangers de banlieues occupées pourront se prévaloir de la "jurisprudence Youn" pour continuer eux aussi à insulter et agresser les policiers. Si les étrangers de la télé le font, pourquoi les étrangers de la cité s'en priveraient ?

 

 

 

Corbeil-Essonnes : une mairie annexe attaquée et incendiée en plein jour

 

      Une mairie annexe de Corbeil-Essonnes, ville occupée, a été incendiée ce matin. Quatre hommes cagoulés ont investi les lieux et ont mis le feu aux locaux après en avoir fait sortir les employés. La ville est gérée par la tribu de Serge Bloch, politicien corrompu de l’UMP, mis en cause dans plusieurs affaires liées à l’achat de vote dans les quartiers envahis mais aussi dans la création de marché truqués de sécurité, etc. Plusieurs sources ont confirmé l’existence de fausses attaques pour permettre l’embauche par la mairie d’agents de sécurité avec à la clé de juteux contrats pour les affidés de la tribu Bloch.

 

 

 

Goûtu

 

      Connaissez-vous Paul Bensabat (sic) ?

      Il est le Président du Comité Amérique du Nord des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CCEF). Il a été nommé à ce poste par le Premier Ministre. Il a également été fait Chevalier de la Légion d'Honneur par le Président de la République <http://www.consulfrance-miami.org/spip.php?article1416>.

      Il est par ailleurs dirigeant de la société "Saveur Food", filiale de Manischewitz, premier fabricant de "matzos" au monde, et principal industriel "kasher" aux États-Unis : <http://en.wikipedia.org/wiki/Manischewitz>.

      Mais il est aussi co-president de l'association "The French Will Never Forget". Autrement dit : Les Français n'oublieront jamais.

      Non.

 

 

 

SOS-Racisme veut empêcher les forces de l’ordre d’agir contre les délinquants étrangers

 

      L'association de l’anti-France SOS Racisme, mise en cause dans plusieurs scandales et affaires politico-financiers mais néanmoins toujours subventionnés par l’Etat et les collectivités, a déposé plusieurs plaintes dans le cadre de la lutte contre la délinquance endémique commise par certaines populations "de l’est".

      Dénonçant une pseudo « politique raciste d'Etat », l’association dirigée par l’africain Dominique Sopo veut traîner devant les tribunaux le commandant de gendarmerie de Hochfelden et le maire de Kirwiller. Pour assurer la sécurité des populations locales, une circulaire avait été diffusée pour que soient signalés les mouvements suspects des étrangers dans la région, où la délinquance est fortement liée à certaines populations. Les deux hommes pourraient être jugés pour diffamation raciale et provocation à la discrimination et à la haine raciale.

      D’autres plaintes ont été déposées, par exemple contre la Direction territoriale de la sécurité de proximité (DTSP) du Val-de-Marne et contre la Direction de la sécurité de l'agglomération parisienne (DSPAP) coupables aux yeux de l’étranger de centraliser les arrestations de délinquants et criminels gitans. Le ministère de l'Intérieur n'est pas intervenu pour défendre ses fonctionnaires ni son maire.

 

 

 

 

 

SOCIÉTÉ

 

Faits divers

 

      -Deux individus de 18 et 20 ont été arrêtés pour l’assassinat d’un jeune étudiant toulousain à la fin du mois de février. Ils ont été mis en examen pour meurtre et tentative de vol avec arme ; l’un des deux est connu pour plusieurs affaires de vols et violences. Les origines ethniques des meurtriers présumés n’ont pas été précisées.

      -Les profanations de cimetières catholiques se poursuivent en France dans le plus grand silence des médiats ne s’alarmant que lorsqu’il s’agit d’un cimetière étranger et particulièrement juif. Durant la fin de semaine dernière, le cimetière de Mende a été attaqué ; même le carré musulman a été touché : il ne s'agit donc pas d'une attaque antisémite. Aucune autorité de l’Etat n’a réagi.

      -Onze surveillants de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis ont porté plainte pour violences. Leurs agresseurs sont les 29 détenus qui avaient participé une bagarre dans laquelle les surveillants avaient été blessés en tentant de s’interposer. Sept prisonniers ont été identifiés et mis en examen pour violences volontaires. Les faits s’étaient déroulés dans le Centre de jeunes détenus (CJD).

      -Des gendarmes ont interpellé une militante de l’ETA la nuit dernière dans le département de l’Indre. Le second occupant de la voiture est parvenu à s’enfuir sans avoir été rattrapé.

 

 

 

Marseille-Paris : deux assassinats dans le métro en deux jours

 

      Un homme a été tué d'un coup de couteau dans la nuit de samedi à dimanche à la sortie de la station de métro La Fourche dans le XVIIIe arrondissement de Paris.

      Durant la même nuit, à Marseille, c’est un homme de près de 40 ans qui a été tué d’un coup de couteau à la sortie du métro de Frais-Vallon. Une altercation a éclaté avec une bande de racailles alors qu’il essayait de retrouver son scooter qui avait été volé. Le meurtre a été commis dans les quartiers envahis du nord de Marseille où la victime, connue pour plusieurs petits délits, avait habité.

 

 

 

Quatre jours de tension à Sevran

 

      Vendredi, un homme a été la cible de tirs à Sevran (Ile-de-France). Samedi, deux personnes cagoulées ont mené une opération dans la cité envahie de la Cité-Basse. Ils ont tiré avec des armes automatiques contre une façade d’immeuble. Lundi, ces sont des tirs de kalachnikof qui ont été constatés contre une butte de terre.

      Ces faits ont conduit hier soir a une vaste opération policière dans la cité occupée des Beaudottes, ces attaques seraient liées à l’affrontement des trafiquants de drogue des deux cités.

 

 

 

Sondages

 

      Les sondages sont le reflets de ce que les sondeurs veulent faire dire aux personnes interrogées. Deux enquêtes réalisées à propos du nucléaire l’illustrent. Dans un sondage TNS/ SOFRES commandé par EDF, à la question « êtes-vous favorables à la demande des écologistes d'abandonner la production d'électricité nucléaire en France », 55% des sondés répondent non.

      Au contraire, selon un sondage IFOP pour le parti de gauche EELV (Europe-Ecologie-Les Verts), 51% des personnes interrogées se déclarent pour l’arrêt progressif des centrales nucléaires, plus 19% pour une sortie immédiate. Seuls 30% des sondés souhaitent voir la poursuite des programmes nucléaires en France.

 

 

 

Deux français arrêtés pour un trafic d’enfants en Ukraine

 

      Deux hommes présentés comme des Français ont été arrêtés alors qu’ils tentaient de prendre possession de deux fillettes jumelles âgées de deux mois à la frontière entre l’Ukraine et la Hongrie. Aucun élément n’a été précisé sur ces deux personnes. Les enfants seraient nées d’une mère porteuse en Ukraine ; c’est leur père biologique qui tentait de les sortir du pays avec l’aide de son propre père, après avoir drogué les fillettes et les avoir caché dans un placard de leur camping-car.

 

 

 

 

 

BASSE POLITIQUE

 

Quand Maxime Gremetz agresse des CRS et invente une agression

 

      Lors d'un reportage diffusé par M6 dimanche soir, l'une des séquences montre l'intervention du député communiste Maxime Gremetz pour empêcher les forces de l'ordre d'interpeller des délinquants présumés.

      La scène a été filmée par M6 et, à l'évidence, le député n'a reçu aucun coup. Au contraire, on l'entend distinctement provoquer les CRS et dire "frappe-moi, frappe-moi". Ce qui ne l'empêche pas quelques jours plus tard d'inventer un horrible passage à tabac devant le public très coloré de la Fête de l'Huma...

 

 

 

 

 

 

ÉTRANGER

 

Débarquements de clandestins en Italie

 

      Les autorités italiennes ont dénombré 117 immigrés clandestins arrivés dans la nuit de dimanche à lundi en Sicile à bord de plusieurs embarcations. Se prétendant Libyens, il s’agirait en réalité de ressortissants égyptiens.

      Par ailleurs, en 24 heures, près de 1 500 clandestins ont débarqué à Lampedusa où désormais se trouvent 5 400 immigrants illégaux.

 

 

 

 

 

Le Sunday Times démasque les ignobles pratiques du Parlement "européen"

 

      Un pour tous... tous pourris : si l’adage politique se vérifie régulièrement en France, la corruption touche avec la même force les eurodéputés. Le Sunday Times a démasqué trois députés européens membres des deux principaux groupes politiques, qui ont été achetés pour servir les intérêts d’un lobby.

      Le libéral-conservateur (PPE) Ernst Strasser, ancien ministre de l'Intérieur d’Autriche, et les "socialistes" Adrian Severin, ancien vice-Premier ministre roumain, et Zoran Thaler, ancien ministre slovène des Affaires étrangères, ont été contactés par un (faux) lobbyiste qui leur a promis de fortes sommes d’argent pour déposer des amendements spécifiques.

      Le scandale devrait être rapidement étouffé – l’Autrichien a été contraint à la démission et une enquête a été ouverte par le parlement -, mais cette affaire montre des pratiques répandues parmi les députés (européens et autres) qui, élus pour défendre les intérêts des peuples, ne sont que les agents des lobbies les plus puissants, qu’ils soient politico-religieux comme le puissant lobby juif (qui a fait interdire une loi sur l'étiquettage alimentaire), ou simplement financiers, industriels, etc.

      La compromission des députés est clairement établie par les propos de Martin Schultz, président du groupe socialiste au parlement européen, qui confirme que ces pratiques ne sont pas illégales. Elles ne deviennent immorales que le jour où un journaliste en parle...

 

« Au cas où ces accusations seraient confirmées, ce serait à mes yeux moralement incompatible avec les règles de notre groupe, même si c'était légal [...] je proposerais alors leur suspension. [...] On ne peut utiliser un mandat socialiste pour défendre des sociétés privées et leurs intérêts ».

 

Adrian Severin a envoyé un courriel aux journalistes faux lobbyistes, disant: "Juste pour faire savoir que l'amendement que vous souhaitiez a été déposé à temps". Peu après, il a envoyé une facture de 12.000 euros pour "services de conseil". Zoran Thaler a lui aussi présenté un amendement, demandant par la suite que l'argent lui soit versé sur le compte d'une société à Londres.

Le troisième député, Ernst Strasser, a déclaré aux journalistes: "Je suis un lobbyiste", avant de présenter un projet d'amendement via des collègues siégeant dans une commission et de demander un premier versement de 25.000 euros sur le compte d'une société qu'il détient en Autriche.

 

rapporte l’AFP.

 

 

 

Un Coran mais pas de Talmud

 

      Terry Jones, pasteur protestant avait menacé il y a plusieurs mois de brûler en public un exemplaire du Coran. Selon plusieurs médiats, il avait annoncé également la destruction par le feu d’une édition du Talmud. Résident américain, État ultra-sioniste, il n’en a rien fait : seul un Coran a été brûlé hier devant quelques dizaines de personnes. Auteur d’un livre contre le Coran, Terry Jones a fait passer le livre en jugement, l’a condamné puis brûlé.

 

 

 

Sioniste noir, sioniste blanc

 

      Si Barack Obama laisse impunément Israël tuer et coloniser à sa guise, l’État criminel est assuré que, comme sous Bush, comme sous Clinton et comme sous Bush père, les prochaines élections américaines n’apporteront aucun changement dans la politique étrangère américaine. Sarah Palin, qui pourrait être la prochaine candidate républicaine, est allée quémander les voix du Lobby en Israël même. Elle y dînait hier soir chez le criminel de guerre Benjamin Netanyahu. Elle ne devrait pas avoir de peine à récupérer les voix du vote-qui-n'existe-pas : elle n’a jamais cachée son soutien aux ultras du sionisme.

 

 

 

Afghanistan : la libération par l’armée du crime

 

      Le journal allemand Der Spiegel a publié des photos prises par des soldats américains et mettant en scène des prisonniers traités comme des animaux. La parution de ces photos prises au cours des premiers mois de l’année 2010 coïncident avec le procès de l’un des soldats. Les autorités étasuniennes ont tenté sans succès de s’opposer à la publication des clichés.

      Cinq soldats sont poursuivis pour avoir organisé par trois fois une chasse au civil afghan pour « s’amuser ». Le journal n’a publié que trois des environ 4 000 photos et vidéos de crimes américains contre des civils en sa possession.

 

http://img535.imageshack.us/img535/162/13347335920451.jpg

 

http://img848.imageshack.us/img848/1711/13347276162392.jpg

 

 

 

Le monde en guerre

 

       -Quatre hommes présentés comme des agents des États-Unis ont été exécutés au Pakistan. Leurs corps criblés de balles ont été déposés avec des écriteaux explicitant les raisons de leur exécution, à savoir l'espionnage au profit d'un pays ennemi.

 

       -Un soldat de l’armée étasunienne est mort en Irak après l’explosion d’une bombe. Par ailleurs, toujours en Irak, des attentats ont fait quatre morts et une vingtaine de blessés dimanche à Bagdad.

 

       -Un homme est mort à Deraa (Syrie) dimanche lors de nombreux affrontements.

       -Dimanche a été un nouveau jour sanglant au Yémen : des insurgés chiites ont affronté des forces de sécurité et des partisans du régime à Sanaa. Une vingtaine de personnes seraient mortes.

 

       -Le vice-ministre des Affaires étrangères de l’État criminel Dany Ayalon exacerbe les tensions et a ainsi menacé de mort les dirigeants du Hamas, qui détiennent le pouvoir démocratique en Palestine : « Nous disposons de plusieurs niveaux d'action avant de faire entrer des forces terrestres (dans la bande de Gaza), y compris des menaces directes contre les chefs du Hamas », alors que deux militants du Hamas ont été tués ces derniers jours. La tension reste vive près de Hébron. Plusieurs Palestiniens ont été agressés ces derniers jours. Lundi, trois colons juifs ont attaqué et poignardé un Palestinien qui circulait avec son âne lundi. Il a été hospitalisé dans un état grave.

 

       -Le groupe terroriste Al-Qaida au Maghreb islamique demanderait une rançon de plus de 590 millions de francs [plus de 59 milliards de francs CFA] pour la libération des quatre otages d’Areva enlevés en septembre 2010 au Niger. Une première otage française a été libérée il y a quelques semaines après le versement d’une rançon.

       -Un affrontement entre des pirates nigérian et des forces armées camerounaises ont fait dix morts en fin de semaine dernière.

 

       -Une fusillade à Acapulco (Mexique), liés à la guerre des trafiquants, a fait dix morts et quatre blessés samedi.

       -A Haïti alors que se tenait le second tour des élections présidentielles dans un climat tendu, le chanteur Wyclef Jean, qui avait tenté en vain de se présenter et s’est rallié à Michel Martelly – un autre chanteur –, a été blessé par balle la nuit précédente. Des inconnus ont ouvert le feu sur sa voiture et un projectile lui a éraflé la main.

 

 

 

 

 

INFORMATIONS NATIONALISTES ET IDENTITAIRES

 

16 avril 2011, Pyrénées-Orientales : déjeuner-débat : « L’avenir du camp nationaliste »

 

       Un déjeuner-débat est organisé dans le département des Pyrénées Orientales le samedi 16 avril à midi sur le thème « L’Avenir du camp nationaliste » autour du journal de Rivarol et de son directeur Jérôme Bourbon. Une délégation de la Nouvelle droite populaire (NDP) sera présente (participation repas + frais : 20€00)

       Renseignements, inscription et contact : reunion.rivarol@gmail.com

Repost 0
Published by La rédaction - dans Infos du jour
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 13:13

      Le premier trimestre de cette année est riche en évènements géopolitiques et pimenté de catastrophes naturelles et humaines…

 

      Soucieux de redorer sa cote de popularité, après des déclarations inopportunes concernant l’affaire Cassez et les « amitiés » franco-tunisiennes, Sarko a déclaré la guerre à son client/fournisseur le bédouin Mouammar.

Forts d’une autorisation onusienne à bombarder les armées d’un tyran sanguinaire, dictateur mégalomane et bourreau de son peuple, les « coalisés occidentaux » mettront le paquet pour réduire le guide à néant.

 

      Car ce colonel, tombeur du roi Idriss 1eren septembre 1969, avait entamé une révolution de type socialo/nationaliste dont le modèle était celle de Nasser en Egypte et durant de nombreuses années fut aussi soutenu par l’intelligentsia gaucho-bobo. Il a entretenu des relations très équivoques avec d’anciens agents de la CIA, a financé le terrorisme international, a organisé moult attentats ayant entraîné des centaines de morts et n’a cessé de s’ingérer dans les affaires intérieures des pays africains pour y créer un chaos désastreux.

 

      S’il est exact que sous sa férule, la Libye a pu se développer d’une manière spectaculaire grâce à la manne pétrolière et à la mise en place d’un réseau d’irrigation performant (issu d’un « fleuve » souterrain pharaonique), que l’Indice de Développement Humain compte parmi les plus élevés d’Afrique, que la situation de la femme n’est plus comparable celle des Egyptiennes, Marocaines ou Soudanaises, Kadhafi est bien l’un des seuls qui a pu juguler l’expansion islamiste au Maghreb, en jouant des alliances avec les tribus qui lui sont inféodées.

 

      Bien des potentats africains, des éminences européennes ou des barons de multinationales lui sont redevables et surtout ceux du complexe militaro-industriel ! Il détiendrait donc des informations et des documents compromettant certains de ceux qui veulent sa peau aujourd’hui…ces va-t-en-guerre haineux et méprisables.

 

 

Deux poids, deux mesures ?

      Au prétexte de sauver les insurgés, ces rebelles qui ne songent qu’à renverser le « guide » au nom d’ALLAH le tout-puissant, l’ONU
, par sa résolution 1973, permet l’envoi de forces militaires afin de destituer dans un ouragan de fer un dirigeant mégalomaniaque.

 

      Mais alors, serait-ce le SEUL ? L’ONU va-t-elle également prendre les mêmes dispositions envers le président du Yémen Ali Abdallah Al-Salih qui lui aussi fait tirer sur la foule des insurgés ? Une autre résolution onusienne pour contraindre par un embargo Hamad Ibn Isa Al Khalifa, monarque de Bahreïn, au cessez-le-feu contre les manifestants de la place de la Perle à Manama ? Avant l’envoi de chasseurs-bombardiers ?

Et pour ce qui est des guerres civiles en Côte d’Ivoire, au Nigeria, en RDC, et tutti quanti, l’ONU pourra-t-elle fermer les yeux encore longtemps sur les massacres perpétrés par des « tyrans sanguinaires », sans prendre des résolutions identiques à la 1973 ?

 

      Et que dire des situations dramatiques vécues par les populations innocentes par exemple au Zimbabwe, en Corée du Nord et même au Mexique (aux portes de l’ONU) où les narcos trafiquants, bien mieux armés que les va-nu-pieds de Benghazi, ont acheté l’Etat de Droit cher au cœur des humanistes et massacrent à tour de bras.

 

 

Devoir de mémoire ?

 

      Les états membres (192) s’engagent à remplir les obligations prévues par la Charte, en vue de sauvegarder la paix et la sécurité internationale et d’instituer entre les nations une coopération économique, culturelle et sociale. Cà c’est pour les intentions …car chaque pays membre est obligé de faire respecter les résolutions du Conseil de Sécuritéet l’Histoire nous oblige à constater que de la théorie à la pratique, il y a un gouffre !

 

      Les résolutions 181,194, 242, 476, 478, et 672 par exemple, prises de 1947 à 1990, n’ont JAMAIS été respectées par Israël, qui persévère quant à son attitude belliqueuse et refuse de libérer les territoires occupés.

 

      Même chose pour l’occupation et l’annexion illégale du Tibet par la Chine en 1950.

 

      Ne parlons pas des deux guerres en Irak où règne l’anarchie la plus totale et où la population subit des exactions pires que sous le régime de Saddam Hussein.

 

      Idem en Afghanistan qui devient un copié collé de la guerre du Vietnam…

 

      En Somalie, les onusiens de 1992 à 1995 (avec Kouchner et son sac de riz) se sont fait aplatir par les milices islamistes, qui ont maintenant muté en une coopérative de piratage international et preneur d’otages maritimes.

 

      Plus près de nous, l’armée turque occupe militairement le nord l’île de Chypre depuis 1974, sans que l’ONU n’ait pris une résolution permettant un embargo contre la Turquie, ni le bombardement d’Ankara : et on voudrait même que l’Europe accepte cet agresseur en son sein !

Repost 0
Published by Pieter Kerstens - dans Géopolitique
commenter cet article
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 16:16

 

 



      « Au fond de toute lutte politique, il y a une bataille pour la culture. »


 

Onésimo Redondo.



http://img124.imageshack.us/img124/7053/redondoonsimoimg007okyf6.jpg

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Jérôme Deseille - dans Citation
commenter cet article
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 03:03

 

Dimanche 20 mars 2011 : aujourd’hui en Europe sont toujours détenus de nombreux prisonniers politiques. En particulier, pensons aux historiens emprisonnés :

 

Pedro Varela, incarcéré depuis 96 jours (Espagne occupée)

Vincent Reynouard, emprisonné depuis 252 jours (France occupée)

Horst Mahler, détenu depuis 750 jours (Allemagne occupée)

L’héroïque Sylvia Stolz, privée de sa liberté depuis 1158 jours (Allemagne occupée)

Wolfgang Fröhlich, enfermé depuis 1280 jours (Autriche occupée)

Gerd Honsik, prisonnier depuis 1301 jours (Autriche occupée)

 

 

http://img191.imageshack.us/img191/9199/librezvincentpowcouleur.jpg

 

 

 

 

OCCUPATION

 

Surhumain

 

      Les services de l’ambassade de France en Israël se mobilisent en faveur de Gilad Shalit. Mardi 15 mars à 11 h 00, les employés se sont arrêtés de travailler pendant... 5 minutes (!) :

 

http://img138.imageshack.us/img138/5378/shalit2.jpg

 

 

 

Israël comme axe du monde : une loi anti-SNCF déposée aux États-Unis

 

      Malgré les reptations de Guillaume Pépy devant le Lobby de l’occupant, malgré les excuses, les demandes de pardon et l’argent dépensé, la SNCF restera l’objet de la haine éternelle – et intéressée – d’Israël. Des élus étasuniens ont déposé devant les deux chambres du Congrès une loi pour que la SNCF soit traduite devant la justice alors que les textes ne le permettent actuellement pas. Alors que des régimes communistes survivent en plusieurs endroits de la planète et que les collaborateurs du communisme – à commencer par l’empire américain qui a livré la moitié de l’Europe à Staline – sont coupables ou coresponsables de la mort sur la surface de la planête de plus de 120 millions de morts, c’est l’Europe et son âme qui restent seuls visés.

 

« Rien n'effacera jamais les atrocités commises par l'Allemagne nazie et ses collaborateurs. [...] Ce projet de loi autorise un accès à la justice et un aboutissement pour ceux qui ont souffert ».

 

a ainsi éructé une élue démocrate. Cette loi permettrait aux "survivants" et leurs héritiers de pouvoir poursuivre la SNCF et grapiller encore quelques shekels aux Européens.

 

 

 

Dieudonné condamné en appel

 

      La cour d'appel de Paris a confirmé la condamnation de Dieudonné M'Bala M'Bala à payer 66 000 francs d’amende [10 000 euros] pour injures racistes, plus quelques milliers de francs aux diverses associations qui vivent du petit commerce de l’antiracisme.

      Il a été condamné pour avoir remis le prix de l’infréquentabilité au professeur Robert Faurisson, remise de prix durant laquelle un homme était déguisé en déporté.

      Le Lobby peut être rassuré : la justice aux ordres reste... aux ordres.

 

 

 

Un an de prison pour cinq combattants islamistes

 

      Cinq étrangers à papiers français ont écopé d’un an de prison ferme. Les cinq islamistes ont été entraînés dans des camps d’entraînement terroristes en Afghanistan et avaient passé plusieurs mois dans les prisons américaines de Guantanamo. Selon leurs avocats, Khaled ben Mustapha, Mourad Benchellali, Nizar Sassi, Redouane Khalid et Brahim Yadel, condamnés pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, sont aujourd'hui des citoyens modèles, travailleurs et pères de familles.

      Contre ces citoyens modèles, la justice n'a évidemment assorti la condamnation d'aucune expulsion avec interdiction définitive du territoire pour les criminels et leurs familles.

 

 




SOCIÉTÉ

 

Faits divers

 

      -Un adolescent placé en foyer a été arrêté pour le meurtre d'une femme âgée de 79 ans à Auchy-les-Mines, lors d'un cambriolage. Dénoncé par sa petite amie, il a été arrêté alors qu'il la rejoignait par les toits de la ville.

      -Un homme malade de la mucoviscidose a été très grièvement blessé par balle vendredi soir à Morangis (Ile-de-France). L’homme se trouvait avec un groupe en bas d’un immeuble quand le tireur s’est arrêté avec une voiture et a fait feu.

      -Une nouvelle attaque contre des convoyeurs de fonds s’est produite jeudi dans le nord de la France entre Arras et Lens. Plusieurs hommes armés et cagoulés ont bloqué un fourgon avant de l’attaquer à l’explosif, de prendre l’argent et de s’enfuir sans avoir été rattrapés. Durant l’attaque, un malfaiteur a ouvert le feu sur un passant qui croyait intervenir pour un accident. Les braqueurs ont incendié deux véhicules dans leur fuite.

      -Candide... Un "jeune homme", en garde à vue pour un motif inconnu, s'est échappé hier du commissariat de Fontenay-sous-Bois (Ile-de-France). Après s’être plaint d’avoir mal aux dents, un policier l’a accompagné boire de l’eau. Eau qu’il a craché au visage du policier qui a été violemment poussé... pendant que le gardé à vue se faisait la belle, sans être rattrapé.

      -Lucho Gonzales, joueur argentin de football de l’Olympique de Marseille (OM), a été attaqué par quatre hommes à son domicile. Il a été retenu en otage pendant que deux de ses agresseurs retiraient de l’argent avec ses cartes bancaires ; ils sont ensuite repartis avec sa voiture de luxe.

      -Trois filles âgées de 16 et 17 ans ont été interpellées dans à Chevilly-Larue (mairie communiste dans le Val-de-Marne) pour la destruction par incendie de deux drapeaux français devant le monument aux morts de la commune. Elles avaient ensuite jeté les drapeaux dans une poubelle. Les jeunes filles étaient placées dans un « centre d’observation et de rééducation » qui avaient fait bénéficier les trois racaille-e-s d’une « permission de sortie ».

      -Un homme s’est introduit dans un "foyer de jeunes travailleurs" de Rosny-sous-Bois vendredi. Il y a séquestré plusieurs personnes durant une demi-journée, violant l’une des résidentes, commettant une autre tentative de viol. Selon une source judiciaire, il entretenait une relation de « vengeance par rapport au foyer et avait un sentiment d'injustice ». L’homme, dont ni l’origine ethnique ni la nationalité n’ont été précisées, a également été mis en examen pour tentative d'homicide volontaire.

      -Deux pédérastes ont été interpellés à Versailles au début du mois et mis en examen pour avoir commandité l’assassinat d’un affairiste luxembourgeois. L’un des d’eux était le fils adoptif de la victime, mais aussi un ancien partenaire. Ils avaient payé un homme, également arrêté, pour tuer l’affairiste de deux coups de hache.

      -Une femme de 27 ans s’est accusée d’une attaque à l’arme blanche contre deux lycéens vendredi à la sortie d’un établissement scolaire d’Haubourdin près de Lille. Elle a déclaré avoir agi pour venger l’une de ses sœurs agressées sexuellement par les deux lycéens.

 

 

 

Deux policiers blessés lors d’une émeute à la Grande-Borne

 

      Une émeute a secoué hier le quartier envahi de la Grande-Borne à Grigny (Ile-de-France). Les policiers escortaient un bus – après l’incendie d’un autre bus par des racailles mardi et déjà un guet-apens tendu à la police – lorsqu’ils ont été attaqués par une cinquantaine de personnes fortement organisées. Les émeutiers transportaient leurs projectiles (cocktails molotov et pavés) à l’aide de chariots ; deux policiers ont été blessés par des jets de pierres et une quinzaine de tirs de cocktails molotov ont été constatés.

      La circilation des bus a été totalement arrêtée après l’émeute qui a duré une demi-heure. Le matin, dans le même quartier, un homme avait été poignardé.

 

 

 

Marseille, la plus grande ville d’Europe envahie, bat tous les records

 

      Après l’arrestation d’un proxénète mineur qui mettait sur le trottoir des gamines d’une quinzaine d’année, un autre fait met la ville dirigée par l'UMP Jean-Claude Gaudin à la une : l’arrestation d’un violeur présumé âgé de 12 ans. Le 10 mars, un "gang" de cinq racailles âgées de 10 à 13 ans parcourt une cité envahie du 13e arrondissement. Là les jeunes  garçons s'attaquent à un groupe de fillettes parmi lesquelles une enfant âgée de dix ans qui subit une agression sexuelle commise par un  mineur de douze ans avec l’aide d’un complice âgé de onze ans.

      Comme pour le proxénète et les nombreux règlements de compte liés aux trafics de drogue, ni la justice, ni la police, ni les médiats n’ont révélé les origines ethniques des criminels et criminels présumés.

 

 

 

Yoplait dénationalisé

 

      Yoplait est issu en 1964 d'une coopérative agricole (SODIMA) regroupant plusieurs dizaines de milliers d'agriculteurs français. En 2002, la moitié des parts de la société avait été cédée au fonds d'investissement PAI Partners. General Mills a annoncé avoir pris le contrôle de la société française.

      Yoplait gérait 3 usines et employait en 2009 1 300 personnes en France ; la société possède des franchises dans une cinquantaine de pays (franchise détenue aux EUA par General Mills). General Mills est l'une des plus importantes sociétés agroalimentaires du monde et développe de très nombreuses marques qui dominent leurs marchés respectifs. Le gouvernement français a annoncé, lui, qu’il serait « vigilant »...

 

 

 

 

 

BASSE POLITIQUE

 

L’UMP découvre la submersion de la France par l’immigration

 

« Les Français à force d'immigration incontrôlée ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux, ou bien ils ont le sentiment de voir des pratiques qui s'imposent à eux et qui ne correspondent pas aux règles de notre vie sociale. Nos compatriotes veulent choisir leur mode de vie, ils ne veulent pas qu'on leur impose un mode de vie »

 

      Claude Guéant, ministre de l'Intérieur chargé de faire croire que l’UMP coupable de l’entrée en France de plusieurs millions d’étrangers ces 10 dernières années est contre l’immigration.

 

 

 

Le prestige et l’honneur qu’on mérite...

 

      Marine Le Pen a proposé à Claude Guéant, sarközyste de toujours et complice de toutes les manipulations, mensonges et propagande de l’UMP de devenir... « adhérent d’honneur et de prestige du FN ».

 

« Comme il y a un début à tout, et que [la manipulation grossière du ministre sur l’immigration] part d'une bonne intention [sic] j'ai fait faire à M. Guéant sa carte d'adhérent de prestige. Il mérite d'être adhérent d'honneur et de prestige du FN ».

 

a déclaré celle qui, sans doute, aurait mieux fait de potasser son droit de la liberté de la presse - à défaut d'avoir le courage de défendre les prisonniers politiques en France plutôt que les clandestins...

 

 

 

 

La machine à perdre

 

      L’histoire de la grenouille qui voulait se faire plus gros que le bœuf... si les équipes changent – et radicalement – au Front national, l’incompétence demeure. Marine Le Pen a (déjà) perdu un procès intenté contre l’animateur de Canal+ Yann Barthès et sa chaîne. Ce dernier avait déclaré lors de l’un de ses petits journaux que le service d’ordre du FN avait tabassé l’israélite – sans doute ignorant du ralliement de la nouvelle équipe au système et au Lobby – Michel Szames.

       Si les nazillons ont quitté le Front, les avocaillons régnent en maître à la tête du Front : Marine Le Pen présidente et défenseuse de clandestins, son compagnon à la double appartenance Louis Alliot – recommandé par Roland Dumas himself – et Me Wallerand de Saint-Just avocat officiel du Front mariniste et présenté comme... « spécialiste du droit de la presse ».

       Pas de chance : le droit de la presse, justement, rappelle que seul le président d'un parti peut déposer plainte contre un médiat... Or, au moment du dépôt de la plainte, Marine Le Pen n’était pas encore officiellement présidente. Ce point de détail permettra que le Front déjà mal en point financièrement verse quelques milliers de francs à Canal+. Heureusement, le Front trouvera sans doute dans les poches des militants de quoi combler les trous. A moins que, comme l'affirme Farid Smahi, le Front nouveau ne soit réellement financé par Israël. Ainsi l'argent extorqué par Israël aux Européens finirait par revenir en Europe...



 

Si l’UMP lutte [sic] contre l’immigration illégale c’est qu’elle est un problème pour... les immigrés

 

      C’est l’avis de Claude Guéant qui déclarait vendredi :

 

« J'attire l'attention sur le fait que l'excès d'une immigration irrégulière dans notre pays crée des problèmes chez ceux des immigrés qui sont en situation légale ».

 

      Chacun pourra se demander s’il est de la responsabilité d’un ministre de l’Intérieur « d’attirer l’attention » ou s'il convient plutôt qu'il régle les problèmes d’invasion et de criminalité alors que, par exemple, moins de 30% des clandestins interpellés en France chaque année sont renvoyés dans leur pays.

 

 

 

Stratège

 

« La destruction des aéroports qui était suffisante il y a quatre jours ne l'est plus aujourd'hui et pour sauver la Libye libre il faut un degré supérieur et il faut des frappes ciblées sur les tanks. [...] On peut imaginer un opération tri ou quadripartite, la France et l'Angleterre et un ou deux pays arabes. [...] Il y a des situations d'urgence humanitaire où si l'on n'arrive pas à avoir de mandat il faut y aller sans mandat ».

 

a déclaré le milliardaire levantino-germanopratin Bernard-Henri Lévy, envoyé spécial de son coreligionnaire Sarközy – il a confirmé l’avoir appelé lors de son dernier voyage – en Libye.

 

 

 

Démocratie ?

 

      Le porte-parole du gouvernement avait affirmé que l’armée française mènerait "ces prochaines heures" des opérations militaires contre la Libye de Mouammar Kadhafi. Il aurait fallu en réalité plusieurs jours, mais la nouvelle "Croisade des démocraties" a commencé. S'il s’agit de défendre la "démocratie" et les citoyens libyens là-bas, la démocratie française sera respectée comme à l'accoutumée. Les armées françaises sont engagées une fois encore sans l’accord du Parlement alors que la constitution de la République affirme que « la déclaration de guerre est autorisée par le Parlement ». La raison en est qu’il ne s’agit officiellement que d’une intervention des forces armées : Sarközy a fait modifier spécialement la Constitution en 2008 pour ajouter cet alinéa :

 

« Le Gouvernement informe le Parlement de sa décision de faire intervenir les forces armées à l'étranger, au plus tard trois jours après le début de l'intervention. Il précise les objectifs poursuivis. Cette information peut donner lieu à un débat qui n'est suivi d'aucun vote. »

 

      Toute les actions militaires depuis 1958 ont été menées en dehors de l’état de guerre ; les « opérations militaires » sont, elles, décidées unilatéralement par le gouvernement – ici par Bernard-Henri Lévy.

 

 

 

Honte

 

« J'ai honte pour l'Europe, j'ai honte pour les organisations internationales. On a été infoutus d'être au rendez-vous d'un peuple qui est martyrisé et qui le sera encore plus par l'incapacité des puissants de ce monde à se mettre d'accord. Je suis désolée de ce coup de gueule mais j'y pense jour et nuit, je suis choquée. [...] Le monde entier avait dit que ce qui s'était passé avec Franco était inacceptable, on a laissé faire, on fait la même chose aujourd'hui ».

 

a affirmé – mensongèrement la socialiste Martine Aubry lors d’un déplacement électoraliste. L’Espagne nationaliste s’est élevée contre les exactions du Frente crapular (meurtres de députés, assassinats de religieux, incendies d’églises, etc.) et était soutenu par de nombreux régimes à travers le monde ; au contraire, les Républicains étaient essentiellement soutenus par le régime de Staline. Ce parallèle est très éloquent puisqu’il rappelle que le Parti socialiste s’est tu et n’a rien fait pendant 50 ans pendant que le communisme assassinait des dizaines de millions de personnes à travers le monde et singulièrement sur le sol européen.

       Le Parti socialiste, qui était le parti de François Mitterrand qui a impliqué la France dans la première guerre d’Irak en 1991, qui est responsable du meurtre de plusieurs milliers de civils serbes en à la fin du XXe siècle peut, en effet, avoir « honte ».

 

 

 

 

Mélenchon, étranger négationniste et raciste

 

      Incapable de parler correctement la langue française, l’étranger Mélenchon n’en aspire pas moins à diriger les Français dont il nie l’histoire et l’essence, lui qui se croit sans doute déjà le candidat à la présidence de l’empire mondialiste métissé....

 

« C’est pas comme ça que la France va être grande [...]. Mais enfin, est-ce que vous pouvez-vous coller dans le crâne qu’on est au XXIe siècle, que votre idée d’une France blonde aux yeux bleus n’a jamais existé ? [...] Ce que je veux dire à Claude Guéant, c'est vous ne comprenez pas que la France a changé, qu'il y a maintenant cette terre de grands brassages et que nous avons ensemble des enfants, des petits-enfants, des tontons, des tatas, des grands-pères. Nous sommes une même famille. »

 

      S’il y a en effet sans doute des choses à coller dans le crâne de certains, ce ne sont certainement pas des idées... L’immigré au faciès si peu français en a profité pour entonner le refrain du "pauvre juif persécuté" :

 

« Il y a eu une génération, c’était les juifs. Ça commence à bien faire. Ça n’a pas servi de leçon, ça [sic] ? De regarder les autres de travers, de dire celui-là il a le nez crochu, l’autre il a les oreilles décollées. Ça suffit pas ? On va recommencer ? »

 

 

 

Le corrompu (présumé) du jour est Gaston Tong Sang (soutenu par l’UMP)

 

       Le président de la Polynésie française, déjà mis en examen en 2005 pour détournements de fonds publics et prise illégale d’intérêts avec Gaston Flosse, a été inculpé pour complicité de favoritisme dans l’enquête sur un appel à concurrence faussé pour un câble numérique haut-débit reliant la Polynésie française à Hawaï. Le marché avait été remporté par Alcatel, seule société ayant répondu à l’appel d’offre pour un contrat de plusieurs centaines de millions de francs.

 

 

 

 

 

ÉTRANGER

 

Crime contre l’humanité de la CIA : protestation du gouvernement pakistanais

 

       Alors que les armées de l’OTAN ont fait plus de morts en Afghanistan que les partisans de Mouamar Kadhafi en Libye, c’est ce pays qui est la cible des "démocrates", de la "communauté internationale" et de l’ONU.

       Jeudi, les forces de sécurité étasunienne ont à nouveau procédé à des tirs de drones jeudi au Pakistan. Trente-cinq personnes sont mortes dans l’attaque dont plusieurs civils et policiers. Les agressions illégales de ce genre se multiplient ces derniers mois et les forces étasuniennes bénéficient de la plus totale impunité. Après une pause, ces attaques illégales et criminelles ont repris avec une fréquence accrue ces dix derniers jours.

       Le Pakistan a enfin émis une réaction officielle en convoquant vendredi l'ambassadeur des États-Unis :

 

« De telles frappes sont non seulement inacceptables mais constituent une violation flagrante du droit et des règles humanitaire »

 

a notamment déclaré le ministère des Affaires étrangères pakistanais.

 

 

 

Décence

 

       Titres de dépêches :

 

« Le séisme au Japon menace l'iPad 2 »

 

« Japon: la crise "tombe très mal" (Medef) »

 

       Que des hommes meurts, que des centrales explosent, que des raz-de-marée détruisent... mais qu’un appareil électronique soit menacé...

 

 

 

Le monde en guerre

 

       -Les manifestations anti-gouvernementale à Sanaa au Yémen ont fait quarante-six morts et une centaine des blessés vendredi matin. L’état d’urgence a été proclamé dans le pays à la suite de cette manifestation.

       -Une manifestation anti-gouvernementale en Syrie a fait quatre morts et plusieurs centaines de blessés vendredi selon des opposants. Plusieurs autres manifestations ont été organisées dans les principales villes de Syrie.

 

       -Deux combats entre l’armée du Sud Soudan et des insurgés ont fait une septantaine de morts jeudi et vendredi.

       -Une trentaine de personnes sont mortes lors des tirs à l’arme lourde dans le nord d’Abidjian hier selon l’ONU. L’attaque aurait été menée par des partisans de Laurent Gbagbo. Selon l’ONU 18 personnes sont mortes dans les combats entre les partisans des deux gouvernements ivoiriens ces sept derniers jours pour un total de 410 morts depuis fin 2010.

 

       -Une fusillade a fait six morts et un blessé à Monterrey (Mexique) vendredi. Les personnes décédées seraient les membres d’un commandos venu attaquer un procureur. A Ciudad Juarez, une fusillade a fait deux morts durant une fête, deux mexicains à papiers américains.

       -Quatre élèves, scolarisés au niveau équivalent en France du CM1, ont été hospitalisé à Washington après avoir pris de la cocaïne apportée à l’école par l’un d’eux. Selon l’AFP, un responsable a déclaré : « Ce n'est pas le genre de situation qui prévaut dans notre établissement ».

       -Jeudi, trois marins ont été tués près de la frontière avec le Venezuela au Mexique dans une attaque attribuée à l’ELN (Armée de libération nationale, groupe religieux marxiste). Vendredi, trois civils et trois policiers sont morts vendredi en Colombie lors de deux attentats qui seraient l’œuvre des FARC.

 

       -Rajib Karim, un étranger à papiers britanniques, a écopé de 30 ans de prison pour sa participation à un projet d’attentat contre un avion. Il était ingénieur informaticien à la compagnie aérienne British Airways.

Repost 0
Published by La rédaction - dans Infos du jour
commenter cet article
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 18:18

      Marcel Bucard est né dans la petite bourgeoisie provinciale de France, le 7 décembre 1895, dans la commune de Saint-Clair-sur-Epte. Il achève ses études au séminaire lorsqu’en, en 1914, la guerre éclate. Il a dix-huit ans et n’est pas mobilisable. Ce catholique s’engage comme volontaire pour défendre la France malgré la République maçonnique. Il n’est incorporé qu’en 1915, à Auxerre, au 4e Régiment d’infanterie ; il connaît les pires heures de la Grande Guerre : l’Argonne, le Chemin des Dames. Il y fait preuve d’un courage exceptionnel. Caporal à 18 ans, sergent, il est sous-lieutenant à 20, lieutenant à 21 ans, capitaine à 22.
      Son engagement est exemplaire : le général Lachèvre dira qu’il appartient aux 20 premiers combattants de la Grande Guerre, aviateurs compris. Malgré trois blessures, il repart toujours combattre auprès de ses camarades. Son courage et son héroïsme lui valent l’admiration de ses chefs comme de ses soldats. A l’issue de la guerre, il peut défiler fièrement en arborant sur son veston sa légion d’honneur, sa médaille militaire et sa croix de guerre qu’accompagne 10 citations.

      Candidat du Bloc national aux côtés d’André Tardieu, en 1924, il n’est pas élu : c’est la victoire du Cartel des gauches. Il se fait remarquer comme un orateur brillant. Il adhère très tôt au Faisceau de Georges Valois, dont il dirige le service de la propagande ; il collabore à de nombreux journaux de droite : le Nouveau siècle, l’Ami du peuple, la France combattante, l’Autorité et La Victoire. Marcel Bucard participe à la création des Croix de Feu dont s’emparera plus tard le colonel de La Rocque qui neutralisera la force des Anciens combattants : c’est lui qui prononce, le discours de fondation des Croix de Feu en 1928. Il a entre-temps rejoint le parfumeur corse François Coty, avant de rejoindre, en 1932, Gustave Hervé à La Victoire, dont il devient le rédacteur en chef. C'est lui qui dirige la Milice socialiste nationale que l'ancien militant SFIO Hervé a créé.




      Proche idéologiquement du fascisme, Bucard souhaite créer son propre mouvement. Ce sera Le Francisme. Le 29 septembre 1933, avec nombre de ses amis, il se rend sous l’Arc de triomphe, en chemise bleue, baudrier et, le bras tendu à la romaine, rend hommage au soldat inconnu. Ils prêtent serment :

« Nous jurons de mener à bien l’œuvre du francisme et d’accomplir la deuxième Révolution française pour la Paix, la Justice et l’Ordre ».


      C’est dans le premier numéro du journal Le Francisme que fut publié le manifeste du nouveau mouvement, le 11 novembre 1933.
      Nullement antisémite (ni même opposé à la maçonnerie), le mouvement accueillait alors les Juifs : le chansonnier Marc Hély, président de l’Union professionnelle des auteurs et compositeurs de musique y adhéra (et publia un article : « Antisémite ? Non ! Antimétèque ? Oui ! ». Toutefois – les faits sont têtus – après diverses incidents, agressions, poursuites, incarcérations… - le mouvement prit un tournant plus (modérement) antijuif.

      Participant à « l’internationale fasciste », Marcel Bucard rencontra Benito Mussolini en 1935.

      La haine mosaïque s’intensifia avec l’avènement de Blum et sa clique, d’autant que le mouvement séduit nombre de communistes. Les Francistes se conforment à la loi en transformant le francisme en Parti franciste. Le nouveau mouvement est immédiatement dissous. Les réunions sont interdites partout en France. Les locaux du journal furent perquisitionnés et le rédacteurs en chef, Paul Guiraud, arrêté. Roger Ramelot, gérant du journal, écopa de un mois de prison ferme. Marcel Bucard de 6 mois. Mais pour éviter des troubles, la peine fut assortie de sursis. « En raison de son passé militaire » osent dirent les magistrats de Front populaire. Entre 1933 et 1939, les francistes ont subi 149 attaques, 605 blessés, 1190 arrestations, 64 condamnations et 4750 interrogatoires de police.

      Les Amis du francisme succédèrent alors au Parti franciste ; ils deviennent le Parti unitaire français d’action socialiste nationale.
      Sa devise ? « Ni droite, ni gauche : en avant ! »
      Et la répression politique s’intensifia en 1939 avec notamment de nouvelles perquisition de locaux.
      Le commandement de réserve Bucard part quand même au Front en 1940, bien que réformé en  près de 20 ans plus tôt à cause de ses blessures de guerre… guerre déclarée par la France gouvernée par le Front populaire…
      Son courage est à nouveau distingué : il obtient une onzième citation.

      A son retour, il refuse de relancer les francistes. Proche du Maréchal Pétain, il obtient le soutien de l’Etat français qui espère ainsi contrecarrer le RNP. Mais celui qui proclame : « le vrai socialisme, c’est le Francisme » n’hésite pas à s’opposer à Vichy, notamment à la Charte du travail qu’il juge trop favorable au patronat.





      Le mouvement franciste relancé parvient à se réimplanter : il compte plusieurs milliers de membres de 1943, notamment dans son organisation de jeunesse qui est l’une des plus abouties. Défavorable à la LVF, il ne peut empêcher nombre de jeunes francistes de s’engager, comme d’ailleurs dans divers régiments allemands. Isolé entre la Milice et les assassinats commis par les communistes, Bucard n’a d’autre choix après bien des hésitations que d’appeler ses membres à rejoindre la lutte armée : Milice, SD allemand,…
      Arrêté par les Allemands en juillet 1944, il est libéré grâce à Bassompierre à la fin du mois. Il passe alors en Allemagne puis tente de rejoindre l’Italie. Arrêté le 25 mai 1945, Marcel Bucard est ramené dans la France occupé par les communistes et leurs complices gaullistes.
      Après une parodie de procès, ce héros des deux Guerres mondiales, qui n’avait souhaité que la réconciliation nationale et la grandeur de la France et fusillé par ceux mêmes qui sont les responsables de la haine entre Français et la déchéance de la France.

      Le 19 mars 1945, à 10 heures 35, la salve déchiquette sa chemise bleue. Il meurt après avoir prononcé les dernières paroles du Christ : « In manus tuas, Domine, commando spiritum meum ». On refusa à sa famille qu’il soit enterré dans le caveau familial et repose donc au cimetière de Thiais

Repost 0
Published by Brice Duqueyroux - dans Camarades disparus
commenter cet article

Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)