Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 12:12

 

Voici quelques extraits d'une lettre du révisionniste espagnol Pedro Varela, incarcéré pour révisionnisme le 12 décembre 2010 (en principe pour 3 ans et 4 mois) :

 

 

      En prison, le 9 mars 2011

 

[...]

       Mon nouveau co-détenu est beaucoup plus calme que le précédent. Plus important : c'est un non-fumeur et ça fait une grosse différence. Il regarde la télévision, mais pas en permanence, par conséquent nous avons quelques heures de tranquillité dans la journée. Il est un peu "bouddhiste", alors il prie ses "mandalas", ce qui donne une ambiance totalement différente.

 

       Sur le front judiciaire, l'Audiencia Provincial vient de refuser notre "recours" en se fondant sur des motifs dénués de professionnalisme et des raisons bidons. Il ne nous reste donc plus maintenant que la Cour constitutionnelle de Madrid pour interjeter appel. Nous attendons leur réponse depuis le mois d'octobre, pour savoir s'ils acceptent la révision de notre procès ou pas du tout. En cas de réponse affirmative, je devrais être libéré, puisqu'il leur faut toujours des années – la dernière fois il leur a fallu 8 ans pour me reconnaître le droit de discuter de "l'holocauste".

 

vL'équipe de traitement – les psychologues de la "rééducation" – ont décidé de ne pas m'accorder le 3e degré puisque je refuse de reconnaître mon "crime" et que je me prends – d'après leurs écrits – pour une "victime" du Système. Nous avons justement déposé un "recours" à ce sujet. Cela ne changera rien à la situation puisque, comme ils l'admettent, mais oralement, ils "ont reçu des ordres d'en haut" (!?) de me retenir ici aussi longtemps que possible.

 

       Comme vous pouvez le constater, je n'ai pas droit à une machine à écrire ni à un ordinateur. Ils ne veulent pas que je travaille ou que j'étudie ici et je n'ai pas la possibilité de me concentrer dans une bibliothèque ou dans ma cellule. Ils veulent seulement que je passe mon temps dans le "patio" à marcher de long en large. C'est ce qu'ils appelle le "traitement psychologique"... Il ne faut pas s'attendre à quelque "bénéfice pénitentiaire".

 

       D'un autre côté, le Procureur travaille en relation avec les "rabbins" de Barcelone – c'est ce qu'ils ont déclaré dans le dossier – pour réfléchir aux "cours spéciaux" que je devrais suivre pour être transformé ! Si je ne veux pas participer, disent-ils, je resterai en prison jusqu'au dernier jour. Alors, qui commande, dans notre système judiciaire ?

 

       J'ai proposé à l'équipe de la prison de venir en aide aux religieuses de l'ordre de Mère Teresa à Calcutta – je les ai connues lorsque j'étais à l'université – dans le cas où ils estimeraient que je doive payer sous forme de travaux sociaux ! Ce serait toujours mieux que de m'embarquer dans un "master" intensif en holocauste talmudique.

 

       J'essaie de lire quand l'occasion se présente et que les autres détenus me laissent tranquille, ce qui n'est jamais le cas.

 

       Le plus dur est de me trouver loin de ma petite fille, puisque je ne tiens pas à ce qu'elle connaisse l'ambiance de la prison et que cela leur ferait un trop long voyage depuis le Danemark simplement pour une très courte visite.

 

       Nos travaux d'édition et de conférences continuent, grâce à la jeune équipe qui est sur place. Et c'est exactement ce qu'ils ne veulent pas que nous fassions. Alors ils vont me le faire "payer".

 

       Quand je passe en revue nos combattants révisionnistes – Germar, Vincent, Sylvia, Gerd, etc. – mon sort n'est pas aussi mauvais que le leur, et pas aussi long ni aussi difficile. Comme j'ai l'habitude de le dire, la prison, c'est comme un "après-master" par lequel il faut passer.

 

[...]

 

Pedro Varela             

 

 

Pour écrire au prisonnier:

Monsieur Pedro Varela Geiss

CP Can Brians 1

Modulo MRO/ Celda 215

Apdo. correos 1000

E-08760 MARTORELL (BCN)

(Espagne)

 

http://img816.imageshack.us/img816/2882/libertepourpedrovarela.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie Mansard - dans Dissidence
commenter cet article

commentaires

Hamer Tume 26/03/2011 12:38



Pourquoi cet homme est en prison alors qu'une Bibliothèque sur le net diffuse sans autre forme tout les livres les plus antisémites qui soit.


allez chercher dans cet lieu d'aisance qui serait fermé s'il était nationaliste avec moultes procès et autres avanies.


Que cet exemple à sens inique dessillent les yeux de ceux qui croient encore aux mensonges.


en cherchant bien on trouve vraiment de l'ignominie. Tout dépendra de votre façon de percevoir le propos des auteurs. Mais quel remarquable endroit pour le chercheur en certitude.


Que ces quelques mots et indications servent ceux qui croupissent en tôle. Car pourquoi eux alors que d'autres font pires ?...



Dia 26/03/2011 03:24



merci de relayer ce courrier
le sort fait à ces intellectuels ne peut laisser indifférent un européen en effet



Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)