Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 14:14

         La fille aînée de l’Eglise est à terre, gémissante, quelques Français se tiennent encore fièrement debout, d’autres encore ont le genou déjà posé sur le sol ancestral. Ce n’est pas assez, il faut l’abattre, il faut abattre tout ce qui bouge encore, tout ce qui résiste. Il faut traîner la France dans la boue, lui faire perdre ses valeurs, le sens de sa mission, aussi bien dans les consciences nationales que sur la scène extérieure. et dans cette poursuite, tout moyen est bon.

         Et cela passe souvent par des petites choses, des choses à peine remarquables, tout juste acceptables.


         On nomme par exemple pour ministre de la culture de la France un individu qui n’est qu’un sinistre pédomaniaque, une caricature de grande folle, et on lui fait, à ce ministre, baisser son froc publiquement au moindre claquement de doigt d’un avocat d’origine étrangère. Ce n’est pas grand-chose, mais ça marque. Ca donne l’exemple, ça met la barre très haut tout ça pour les Français qui regardent.

         Prenons les affaires judiciaires internationales, la grande spécialité de la politique étrangère de la France du jour, faire libérer des criminels pas vraiment Français « injustement » condamnés à l’étranger, pour mémoire : Polansky juif américain poursuivi pour viol sur mineure, Battisti, Italien (peut-être juif), auteur de quatre assassinats criminels reconnus et autres babioles, et dernière en date, une femme directement impliquée dans plusieurs enlèvements et trafics douteux au Mexique (on murmure qu’elle serait juive).


         Il est évident qu’à l’étranger, dans ces affaires, la France se ridiculise et que l’on se bidonne dans les chancelleries, sur le dos des Français qui n’y comprennent plus rien. Ce sont des criminels et on leur dit que ce sont des héros. Pour les sauver, la France est prête à tout ! elle serait même prête à entrer en guerre si cela se faisait encore.

         On fait libérer des ordures à l’étranger, et on laisse courrir les délinquants, violeurs, meurtriers, escrocs, politiciens véreux, trafiquants, en France ; Que se passe-t-il ? Il doit bien y avoir une raison, il doit bien y aller de l’intérêt supérieur du pays se disent les électeurs… Eh bien, non, c’est tout juste le petit et constant travail de sape : vous ne valez rien, Français ; vous ne comprenez rien, Français ; on fait de vous ce qu’on veut, Français.


         Ce sont des petites choses que toutes ces souillures, que toutes ces confusions, que toutes ces bassesses publiques, ces humiliations, mais ce sont des choses qui marquent profondément et durablement un inconscient collectif. Le gouvernement du jour s'y emploie à merveille.

 




[Sed Contra propose sur "l'affaire Cassez" un important dossier [pdf|350 Ko] qui comporte les témoignages accablants des victimes contre Florence Cassez, que l'ensemble des députés vient d'oser soutenir comme "innocente"]

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Régniez - dans Chroniques de Philippe Régniez
commenter cet article

commentaires

Mélusine 15/02/2011 21:15



Oui, Becketch appelait ça l'effet de sidération mentale.



Arebours 15/02/2011 15:57



Il n'est pas impossible que les Français finissent à long terme par s'apercevoir du décalage entre pays réel et démagogie gouvernementale. N'est-il pas vrai qu'une étude récente fait apparaître
le discrédit qui frappe les politiques auprès des Français ?



Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)