Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 11:11

      Julia Lemigova est la fille d'un colonel soviétique ; elle fut la dernière Miss URSS.

      Elle vécut à Paris au milieu des années 1990, passant du mannequinat aux affaires, en montant sa propre société de cosmétique, White Russian, et en ouvrant le luxueux Joiya Spa, rue de la Renaissance.

 

      En 1997, sa vie change lorsqu'elle rencontre le financier milliardaire Stern et entame une aventure avec lui.

Stern était séparé de sa femme Beatrice David-Weill, avec qui il avait trois enfants.

      Il entretenait de nombreuses autres liaisons illicites, notamment lors d'orgies sado-masochistes.

      Même dans une ville fameuse pour son hédonisme, les témoins disent que ces parties sexuelles se déroulaient sous des conditions de sécurité extrêmes : des agents secrets armés contrôlaient chaque soirée, pour garantir la sécurité – et l'anonymat – des éminents participants.

 

      Avec Stern, « très proche de Sarközy » comme note le Dailymail (1), elle eut un enfant, Maximilien, mort dans des conditions suspectes. Julia Lemigova est parvenue, après plusieurs années, à faire rouvrir l’enquête.

 

      Toujours selon le Dailymail, cette affaire pourrait être « le plus gros scandale du mandat de Sarközy » ; mais si les casseroles s’accumulent pour l’occupant de l’Elysée, il faudrait encore que les médiats français fassent leur travail d’information et d’investigation. Dans cette affaire d’un nouveau-né mort dans des conditions suspectes à Paris, un rapport d’autopsie a été caché. Il n’y a eu aucune enquête pour ne pas troubler la vie de l’ami de Sarközy, non plus que les nombreux membres de son entourage impliqués dans les orgies, notables et hommes politiques en vue.

 

      Les enquêteurs suisses ont relayé d’autres graves accusations : « des agents du gouvernement français ont fait disparaître des documents "très importants" de la maison de Cécile Brossard ». Les policiers français auraient fait disparaître photos, carnets d’adresse et de téléphone, et des disques durs d’ordinateurs, qui contiendraient des preuves concernant la mort du petit Maximilien.

 

      Cécile Brossard était l’une des amantes de Stern. Elle a été condamnée pour la mort du milliardaire israélite. Ce dernier a été retrouvé entravé dans un costume sado-masochiste en latex le recouvrant de la tête au pied. Attaché à une chaise, il avait le corps criblé de quatre balles. Durant son procès elle s’est montrée d’une grande discrétion sur les soirées de débauche organisées auxquelles elle participait et sur les participants. Elle en a été bien récompensée : après seulement cinq ans de prison, elle a été libérée.

 

 

      Lemigova n’a pas tourné le dos à ses années de dépravation : elle vit avec une ancienne joueuse de tennis, fervente militante des "droits" des « lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres » [sic] Martina Navratilova qui, à bientôt 60 ans, envisage d’adopter des enfants. Elle assure qu’elle sera une mère « fun ».





1. Les citations sont extraites de l'article paru le 20 novembre 2010 dans le Daily Mail : « Tennis legend Martina, VIP orgies and the mystery of her model lover's 'murdered' baby »)

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie Mansard - dans Occupation (1)
commenter cet article

commentaires

Philippe Régniez 26/11/2010 20:06



Tous des modèles pour la société.



LG 26/11/2010 12:29



Le milieu gay... Courage, fuyez !



Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)