Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 18:18

         Une nouvelle affaire de crime raciste crée la polémique aux Etats-Unis, particulièrement à Cleveland (Texas), petite ville du Texas près de Houston, où il s'est déroulé.

      Une jeune fille de 11 ans, membre de la communauté hispanique, a été violée en réunion par au moins 18 hommes, tous des Africains. Tous sont majeurs à l'exception de cinq d'entre eux. Les faits ont été filmés par des  téléphones portables et la vidéo du crime a été diffusée sur les téléphones portables. C'est ainsi qu'un élève a fini par alerter un enseignant, déclenchant la procédure. Les faits ont commencé peu après Thanksgiving, le 28 novembre, quand la jeune fille a accepté de monter dans la voiture d'un Noir de 18 ans.
       Il l'a conduite dans une maison où plusieurs hommes attendaient et ils l'ont violée à plusieurs reprises. Lorsque la tante de l'un des violeurs est arrivés, ils ont quitté la maison, emportant leur victime avec eux. Ils l'ont conduite dans une maison abandonnée où ils ont poursuivi leurs agressions sexuelles en invitant de nombreuses personnes. Au total, 28 personnes au moins sont impliquées dans ce crime.
      Les investigations avaient commencé dès le 3 décembre.

http://img849.imageshack.us/img849/696/criminelsetrangercerlve.jpg

 

 

      Outre l'extrême gravité des faits, la polémique est arrivée après que certaines familles des criminels - dont plusieurs ont été condamnés pour trafic de drogue, vol qualifié et homicide involontaire, et que d'autres sont des 'stars' locales de basket-ball - eurent remis la faute du viol sur l'enfant qui se serait habillée de manière indécente. Un activiste pan-africain a déclaré : "Les Hispaniques ont le droit d'être en colère contre les hommes noirs qui ont attaqué la jeune fille [...] mais la première maison devant laquelle il devrait s'arrêter [pour demander des comptes] et celle de sa mère et de son père."
       Cette thèse a été reprise par plusieurs médiats, jusqu'au New York Times, provoquant une vague d'indignation contre cette justification des viols collectifs à caractère raciste, au-delà de la responsabilité évidente des parents - dont la seule excuse est de se conformer à ce que le système veut.

      Des tensions raciales ont éclaté, alors que la ville a déjà été le théâtre d'émeutes raciales et que de récentes élections avaient attisé les tensions entre les communautés. La mixité est une réussite : la ville abrite 59% de Blancs et 11,58% "d'autres races" (dont 20,5% d'hispaniques), 27% d'Africains, 2% de métisses et 1% d'Asiatiques et d'Amérindiens.

      Depuis les tensions s'amplifient : selon des témoins un groupe de skinheads a parcouru les rues de la ville en incitant la population à "tuer  tous les Nègres". D'autre part, la famille de la victime a été invitée à déménager pour sa propre sécurité ; la garde de l'enfant a été retirée aux parents.



      Ces crimes racistes ne sont pas rares : David Duke rappelait dans un article (The truth of interracial rape in the united states) le caractère profondément raciste du viol aux Etats-Unis : ainsi en 2005, 37 400 femmes blanches ont été agressées sexuellement par des Africains, alors qu'aucune africaine ne l'était par un Blanc. Ce que connaissent les Etats-Unis, l'Europe, confronté aux mêmes maux (immigration de masse, communautarisme, individualisme, consumérisme, et la plupart des tares des systèmes démocratiques-libéraux) le connaît aussi. Jeudi, cinq hommes ont été condamnés par la cour d'assises des Yvelines pour un viol collectif dans un train.



      Deux vidéos sur  les faits (en anglais) :

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Brice Duqueyroux - dans Occupation (2)
commenter cet article

commentaires

Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)