Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 15:15

Samedi 12 mars 2011 : pour s’être attaqués au tabou qui fonde les régimes politiques dictatoriaux à l'œuvre en Europe, six historiens révisionnistes sont aujourd’hui détenus. Nous n’oublions pas ces courageux militants :

 

Pedro Varela, incarcéré depuis 88 jours (Espagne occupée)

Vincent Reynouard, emprisonné depuis 244 jours (France occupée)

Horst Mahler, détenu depuis 742 jours (Allemagne occupée)

L’héroïque Sylvia Stolz, privée de sa liberté depuis 1150 jours (Allemagne occupée)

Wolfgang Fröhlich, enfermé depuis 1272 jours (Autriche occupée)

Gerd Honsik, prisonnier depuis 1293 jours (Autriche occupée)

 

 

http://img526.imageshack.us/img526/5055/sylviastolz2.jpg

 

 

 

 

 

OCCUPATION

 

Imprécation

 

« Si l’Europe souhaite rester fidèle à ses fondements éthiques et spirituels, elle se doit d’être ouverte aux personnes de cultures, religions et modes de vie différents. Dans le cas contraire, Europe perdra son âme »

 

déclarait à Paris le rabbin Marc Schneier en conclusion d’une réunion de la Foundation for Ethnic Understanding (FFEU) de New York du Conseil mondial musulman pour les relations interreligieuses (WCMIR) et du Congrès juif mondial (CJM). Ils lanceront « une série d'événements publics dans des capitales européennes, le 9 mai 2011 », pour la journée de l’Europe... occupée.

       Le rabbin Schneier est un malade mental, souffrant de troubles bipolaires (ou psychose maniaco-dépressive) ; marié et divorcé quatre fois, il est actuellement la cible d’une enquête menée par le Conseil rabbinique d’Amérique. Il lui est reproché un comportement inconvenant pour un rabbin et d’avoir enfreint le code d’éthique des rabbins. Des qualifications suffisantes pour dicter aux Européens leur conduite...

 

 

 

Une loge de la secte maçonnique juive en guest star de la Foire de Nice

 

      Pour la première fois, le B'nai B'rith Côte d'Azur participera du 12 au 21 mars à la Foire de Nice. L’organisation sioniste y fera la promotion de vins produits par l’Etat criminel d’Israël (au stand n°614, allée I).

      Le B’naï B’rith est à l’origine du "cordon sanitaire" autour du Front national-véritable : ces activistes juifs avaient obligé les dirigeants des différents partis politiques à interdire toute alliance avec le FN. Proche de la droite extrême la plus haïssable et impliqué dans divers scandales, le B’n’B tente ces dernières années de se faire une place publique parmi les grandes organisations juives.

 

 

 

Suppuration ethnique

 

http://img153.imageshack.us/img153/5157/ufclvacances2011ok.jpg

 

 

 

Et 335 clandestins de plus

 

      Selon les organisations immigrationnistes d’extrême gauche, seuls 335 clandestins Tunisiens et Libyens ont été placés dans des centres de rétention administrative (CRA) depuis les "révolutions" des pays arabo-musulmans. Le nombre de clandestins ayant réussi à échapper aux contrôles n’est évidemment pas connu ; de plus, la plupart ont été remis en liberté. Les associations prétendent que « pour la plupart d’entre eux, ils ne souhaitaient pas demander l’asile » sans expliquer alors ce que ces étrangers venaient faire sur notre sol.  les centres de rétention et admirer la facilité avec lesquelles n’importe qui peut violer nos frontières ?

 

 

 

Debbouze, politologue

 

« Je sais que la France n'est pas raciste. Elle est conservatrice, mais pas raciste ».

 

déclaration de Jamel Debbouze, mis en cause dans une affaire de meurtre, à propos des récentes peurs sondagières. « Marine Le Pen? Moi, ça ne me fait pas plus flipper que ça. C'est vrai qu'elle est plus douce que son père, moins frontale. C'est bien plus pernicieux, mais elle ne me fait pas peur. »

 

Il a surtout appelé les occupants à la révolte :

 

« Les enfants issus de l'immigration se rendent d'avantage compte de leur situation, de la manière dont leurs parents ont été traités, de la manière dont on les traite. Au même titre que l'Egypte, que la Tunisie, ou encore l'Allemagne de l'Est, ils vont s'énerver, ils vont vouloir regagner leur liberté. Il faut les considérer, il faut nous considérer, il ne faut pas nous prendre pour des cons, ça va jusqu'à une certaine limite. »

 

 

 

 

 

SOCIÉTÉ

 

Faits divers

 

      -Un homme de 25 ans, connu des services de police, a été tué par balles hier à Bastia (Corse).

      -Un chauffeur de bus a été agressé samedi dernier à Vigneux-sur-Seine (édition du ). L’agresseur a été interpellé jeudi matin. Quelques heures plus tard, la racaille était libre et pouvait reprendre tranquillement... les transports en commun. À sa grande surprise, un autre chauffeur de bus qui avait déjà été agressé par cet homme l’a vu débarquer dans son bus. Pour dénoncer sa remise en liberté, les chauffeurs de bus de la compagnie Garrel et Navarre ont cessé le travail vendredi.

      -Un policier a été grièvement blessé hier à Brest. Il a été renversé vraisemblablement volontairement par un motard qui s'est enfui à pied après l'accident. L'homme qui roulait sans permis, sortait de prison.

      -Un homme de 22 ans a été tué d’un coup de couteau sur le parking d’un Mc Do à Saint-Priest près de Lyon. Il aurait été tué par deux hommes travaillant pour le même magasin à cause d’un différend professionnel.

 

 

 

Récidive ?

 

      Un homme a été arrêté à Besançon pour avoir frappé un autre homme à plusieurs reprises à l’arme blanche. Aucun nom ni identité ethnique n’a été précisée par les médiats, mais l’action se déroule dans « quartier sensible ». La victime, bien que sérieusement blessée, a refusé de porter plainte.

      L’agresseur a néanmoins été retrouvéé, mis en examen jeudi pour violences avec armes et écroué. Il était en liberté alors même qu’il avait été condamné en 2010 pour violence avec arme, qu’il devait comparaître, ce mercredi, pour des violences à agent avec rébellion et qu’il est censé être sous contrôle judiciaire lui interdisant notamment le port de tout arme blanche pour une quatrième affaire...

 

 

 

Faibles peines pour le viol collectif d’une lycéenne dans un train en 2009

 

      Au dernier jour du procès de huit racailles qui avaient violé une jeune fille dans un train en 2009, l’avocat général avait requis 18 ans de prison pour les trois principaux accusés et 15 ans contre deux autres participants. Le verdict a été plus clément avec les criminels : trois d’entre eux sont condamnés à 14 ans de prison, les deux autres à 10 ans. Trois membres du groupe, qui avaient laissé commettre le crime, obtiennent une peine particulièrement légère : 2 ans de prison totalement assortie de sursis. Aucun nom ni origine ethnique n’a été révélé.

 

 

 

Ces malades qui nous dirigent...

 

      Cinq hommes ont été interpellés et incarcérés après une soirée "SM", dans un appartement du XXe arrondissement de Paris. Un homme a déposé plainte pour violences volontaires accompagnées d'actes de torture et de barbarie ; selon lui la soirée sado-masochiste a dégénéré.

      Les cinq accusés sont un psychanalyste, un colonel de l'armée française, un commercial et un gestionnaire de patrimoine.

 

 

 

Censure partielle de la LOPPSI 2

 

      La loi sur la sécurité intérieure a été en partie censurée par le Conseil constitutionnel. Ce sont essentiellement les articles touchant à la sécurité publique qui ont été invalidés, et non ceux concernant la mise en place d’une dictature numérique. Les racailles mineures, continueront à jouir d’une quasi-totale impunité les articles les concernant ont été supprimés ; les étrangers tueurs de policiers n’ont pas eu à attendre l’avis du Conseil constitutionnel puisque l’UMP avait décidé d’elle-même de retirer cette mesure. Le Conseil constitutionnel a également censuré les dispositions portant sur la destruction des camps illégaux de gitans. Autre faveur envers les délinquants étrangers, le conseil interdit l’installation de salle d’audience pour juger les clandestins au sein des CRA.

      La délégation de la vidéosurveillance aux opérateurs privés a été également invalidée, comme le croisement de fichiers policiers.

      Au contraire, le Conseil constitutionnel a validé les dispositions clairement liberticides concernant les supporteurs de football. Les juges suprêmes de la République autorisent donc des étrangers à installer des camps illégaux, interdisent aux autorités de prononcer des couvres-feux pour les mineurs (notamment délinquants puisque la mesure pouvait être personnelle), mais refusent aux supporteurs supposés dangereux de se déplacer les jours de matchs si un préfet en décide ainsi.

 

 

 

 

 

BASSE POLITIQUE

 

Estrosi contre la France des terroirs

 

      Christian Estrosi, maire de Nice où la communauté juive est particulièrement virulente et influente, a ouvertement dénoncé les propos de Laurent Wauquiez et Christian Jacob et exprimé son respect pour le mondialiste israélite Strauss-Kahn. À Christian Jacob qui déclarait :

 

« Dominique Strauss-Kahn, ce n'est pas l'image de la France, l'image de la France rurale, l'image de la France des terroirs et des territoires, celle qu'on aime bien, celle à laquelle je suis attaché »

 

il répond : « ce sont des propos que je ne partage pas », ajoutant avoir « du respect pour lui ».

 

 

 

La révolte d’un harki de l’armée sioniste de l’UMP

 

« Je n'ai pas l'intention d'être le supplétif alimentaire de Sarközy ou de Copé »

 

a déclaré Abderrahmane Dahmane visant les deux israélites dirigeant l’UMP. Conseiller en charge de la diversité de Sarközy, il a été limogé après des propos vendredi devant la mosquée de Paris. Dénonçant le débat sur la "laïcité", il avait notamment déclaré que « l'UMP de Copé c'est la peste pour les musulmans. [...] » ; il enjoignait ses coreligionnaires à ne plus adhérer à l’UMP si le débat sur la "laïcité" était maintenu.

 

 

 

Maçon

 

      Mondialiste membre du Siècle, Serge July en appelle à un accord avec l’État pour la construction de mosquées :

 

http://img855.imageshack.us/img855/940/maonjuly.jpg

 

 

 

Le tiercé gagnant : un sioniste, une sioniste et... un sioniste

 

      Dans un sondage CSA qui paraît aujourd’hui dans la Dépêche du Midi, le républicain assimilationniste sioniste Dominique Strauss-Kahn (30%) (« à travers l'ensemble de mes actions, j'essaie d'apporter ma modeste pierre à la construction d'Israël ») devant la républicaine assimilationniste sioniste Marine Le Pen (21%) (« Le FN a toujours été un parti sioniste »). Derrière les deux sionistes se trouve... Sarközy avec 19% des voix. La colonie restera bien dirigée.

 

 

 

La justice "indépendante" veut empêcher un procès contre l’Elysée

 

      Le parquet de Paris a fait appel pour empêcher le juge d'instruction Serge Tournaire d’enquêteur sur les sondages illégaux de l'Elysée. Mercredi, le juge avait confirmé la nécessité de juger le contrat passé entre l’Élysée et le sarközyste Patrick Buisson, dont il est déjà acquis qu’il a été passé illégalement. C'est ce qu'avait conclu la cour des comptes il y a déjà 20 mois. Le contribuable avait payé pour une série de quinze sondages produits dans des conditions particulièrement scandaleuses, l’un d’eux ayant notamment été utilisé directement par la presse sarközyste.

      Le parquet – "indépendant" – de Paris avait déjà classé sans suite une première plainte en 2010 et tente une nouvelle fois de couvrir les pratiques concussionnaires de l’Elysée. C’est à la chambre d'instruction de la cour d'appel de Paris que la décision revient désormais d’autoriser ou non cette enquête.

 

 

 

Libye : Sarközy fortement critiqué

 

      Trop lié par des intérêts de toute nature avec la tribu Ben Ali comme avec Moubarak, Sarközy n’avait pas réagi face aux "révolutions" tunisiennes et égyptiennes. Il a décidé de se rattraper en volant au secours de (ce qu’il croyait être) la victoire des opposants en Libye. Jeudi, il annonçait que son gouvernement reconnaissait un fantomatique Conseil national de transition et qu’il souhaitait des frappes aériennes contre des points stratégiques de l'Etat libyen. Sarközy voulait par ce geste forcer la main de ses homologues de l’Union "européenne" à la veille d’un sommet extraordinaire consacré à la question libyenne.

      L’attitude arrogante de l’israélite a fortement déplu, d’autant plus que personne ne sait qui se cache derrière ce CNT et que les troupes de Khadafi reprennent la plupart des villes détenues par les insurgés.

 

« Je pense que les Européens seraient bien avisés de prendre les décisions qu'ils ont à prendre lors de la réunion et pas un jour avant ».

 

a déclaré Jean-Claude Juncker, le premier ministre du Luxembourg. « J'espère que personne ne se livrera à un acte théâtral » a renchérit son ministre des Affaires étrangères. La chancelière allemande s’est « [La chancelière] s'est montrée surprise que la France ait reconnu le Conseil de l'opposition [...] Ce n'est pas une reconnaissance de droit international. La chancelière a souligné le scepticisme du gouvernement allemand concernant l'emploi de moyens militaires en Libye ». Face à Sarközy – qui n’est soutenu que par les autorités de Grande-Bretagne – elle a ajouté que « nous devons faire très attention à ne pas commencer ce que nous ne pouvons pas terminer ».

 

« Le fait de reconnaître doit être une décision européenne, pas nationale. »

 

affirme de son côté l’européiste Franco Frattini.

      Bien loin des affirmations guerrières de Sarközy et comme à son habitude, l’Union "européenne" s'est borné à énoncer des intentions, des voeux pieux. Et contrairement aux mensonges de l'entourage de Sarközy, l'UE n'a pas reconnu le CNT. Les frappes aériennes ont été évoquées mais n'ont aucune chance d’aboutir, puisque la Russie et la Chine y sont notamment opposées.

      Invisible sur la scène nationale sur les graves questions de sécurité ou d’emploi, Sarközy n’a pas plus de réussite dans l’instrumentalisation des affaires étrangères.

 

 

 

 

 

ÉTRANGER

 

Multiplication des arrestations des activistes d’ETA

 

      Le groupe marxiste armé basque ETA avait annoncé un cessez-le-feu en janvier 2011. Objet de nombreuses arrestations avant cette date, les actions des polices françaises et espagnoles se sont accentuées depuis. Le 16 février, Faustino Marcos Alvarez était arrêté à Port-Bou. Au début du mois, quatre personnes étaient arrêtées dans le nord de l’Espagne, soupçonnées notamment du meurtre du chef d’une unité antiterroriste.

      Au début de cette semaine, c’est Gregorio Jimenez Morales qui était arrêté à Bidache. Présenté comme un membre historique de l’organisation, la justice lui reproche notamment d’avoir préparé une attaque contre le premier ministre espagnol.

      Jeudi enfin, quatre membres ont été interpellés, dont Alejandro Zobaran Arriola, présenté comme le chef militaire de l’organisation, ainsi que son adjoint Mikel Oroz Torrea. L’arrestation s’est déroulée sur dénonciation dans un petit village du nord de la France.

 

 

 

L’État criminel d’Israël soupçonné d’enlèvement en Ukraine

 

      Dans la plus totale impunité, les sionistes poursuivent leurs campagnes de crimes à travers le monde. Après les enlèvements et les assassinats d’Européens durant des décennies, ces derniers mois ont été marqués par les attaques contre des scientifiques iraniens ou des résistants palestiniens – un membre du Hamas a été assassiné par un commando juif à Dubaï en janvier 2010, etc.

      Plus que jamais sûrs d’eux-mêmes et dominateurs, l’ État hébreu n’a pas hésité à frapper en Europe, en Ukraine précisément, où un ingénieur palestinien a été enlevé.

      Abu Sisi Dirar, ingénieur de 42 ans proche de la résistance à l’occupation, a été enlevé le 19 février dans un train sur le territoire ukrainien. La justice israélienne est intervenu pour interdire la publication de tout document sur cette affaire. Les médiats israéliens ont eux confirmé l’enlèvement d’Abu Sisi Dirar par le Mossad, qui aurait été aidé par les services secrets ukrainiens. Cela expliquerait le silence des autorités ukrainiennes trois semaines après les faits. L’Office des réfugiés des Nations Unis a confirmé l’enlèvement en affirmant qu'Abu Sisi Dira était détenu dans une prison d'Ashkelon en Israël.

 

 

 

Le monde en guerre

 

      -Une bombe a explosé mercredi à Moscou près d'une école des services secrets russes (FSB) sans faire de blessé. L’attaque a été revendiquée par un groupe islamiste agissant dans le Caucase. Deux autres explosions ont touché un immeuble du FSB hier, toujours sans faire de victimes.

      -Malgré les importantes tensions causées par son attitude, le gouvernement étasunien a fait procéder à une nouvelle attaque au Pakistan. Trois insurgés ont été tués dans des tirs de drone.

      -Les combats se poursuivent au Soudan entre des insurgés et des membres de l’Armée régulière du futur Sud-Soudan. Les combats auraient fait plus de 70 morts.

      -Cinq colons juifs ont été tués hier près de Naplouse en Palestine. L’armée juive a totalement bloquée la ville palestinienne, empêchant jusqu’aux ambulances d’entrée ou de sortir.

      -Quatre soldats yéménites sont morts hier dans une attaque dans le sud-est du pays. Par ailleurs, un manifestant anti-gouvernemental est mort par balle à Sanaa (Yémen) ce matin. La police a délogé un groupe de protestataires installé sous des tentes près de l’université. 37 manifestants seraient morts dans les manifestations depuis le début des troubles.

 

 

 

 

 

INFORMATIONS NATIONALISTES ET IDENTITAIRES

 

Soupape


http://img851.imageshack.us/img851/3668/zemmourloigayssotchard2.jpg

Dessin de Chard extrait du dernier numéro de Rivarol.

 

 

 

 

 

Cérémonies en mémoire de Jean-Marie Bastien-Thiry

 

      -Ajaccio, 12 mars 2011 : un gerbe sera déposée près de la Stèle des Réfugiés en hommage à Jean-Marie Bastien-Thiry (11 heures).

 

      -Nancy, 13 mars 2011 : une messe pour le repos de l’âme du colonel Jean-Marie Bastien-Thiry sera célèbre dans la chapelle du Sacré Cœur (65 rue du maréchal Oudinot) à 11 heures.

 

      -Marignane, 13 mars 2011 : à 16 heures : au cimetière de Marignane sera organisé un hommage aux morts de l’OAS sur les lieux de la stèle profanée par les autorités (renseignements Jean-Joseph Guilabert : 06 67 62 66 76). (*)

 

 

      -Bourg-la-Reine : 13 mars 2011 : à 15 heures, au cimetière de Bourg-la Reine est organisé un hommage à Jean Bastien-Thiry sur sa tombe (basthiry@aol.com)

 

      -Grenoble, le 14 mars 2011 : une messe en la mémoire de Jean-Marie Bastien-Thiry, sera célébrée en la chapelle Sainte-Marie-Saint-Michel (4, rue Charles Gounod) le samedi 14 mars à 18 heures 30 (renseignements : Jacky Jeymond : 06 82 87 04 61)

 

* La stèle a été à nouveau réinstallée :

 

http://img3.imageshack.us/img3/176/steledemarignane11mars2.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by La rédaction - dans Infos du jour
commenter cet article

commentaires

Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)