Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 18:32
Le Soleil brille a pour origine directe le chant allemand Rot scheint die Sonne, composé (musique et paroles) en 1938 par Friedrich Schäfer. Ce chant était également connu sous le titre Das Fallschirmjägerlied, c’est-à-dire "Le chant des chasseurs parachutistes" : il s’agit un chant de la Lutwaffe, puisque en Allemagne les parachutistes étaient intégré à l’armée de l’air.

A l’issue de la guerre, de nombreux paras allemands furent incorporés dans les unités parachutistes de la Légion étrangère, notamment pour aller combattre en Indochine. La particularité de ce chant est qu’il n'est pas comme souvent une adaptation (avec généralement aucun lien entre les paroles d'origine), mais plutôt une adaptation de la traduction. Le troisième couplet n'a pas été traduit ; c'est lui qui comportait les passages les plus guerriers et nationalistes allemands.





I. Le soleil brille préparez-vous
Qui sait si demain pour nous autres il luira
Déjà les moteurs tournent
Vite équipez-vous !
Nous volons, nous volons
Aujourd’hui vers l’ennemi

{De la bataille, de la bataille
Légionnaires nous ne reviendrons pas
Là-bas les ennemis t’attendent
Sois fier, nous allons au combat ! (bis)

II. Dans le tonnerre de nos moteurs,
Vite une pensée pour ceux qui nous sont chers !
Debout légionnaire, c’est le signal du saut,
La porte est ouverte, serre les dents et va-t-en.

{Sautons ensemble, sautons ensemble,
Légionnaires nous ne reviendrons pas.
Là-bas les ennemis t’attendent,
Sois fiers nous allons au combat. (bis)






Ecouter le chant ici :





ou ICI




Les parachutistes de la Légion étrangère
lors du sauvetage des Européens à Kolwezi








La version allemande :



I. Rot scheint die Sonne, fertig gemacht
Wer weiß ob sie morgen für uns auch noch lacht.
Werft an die Motoren, schiebt Vollgas hinein,
Startet los, flieget ab, heute geht es zum Feind.

An die Maschinen, an die Maschinen,
Kamerad, da gibt es kein zurück.
Fern im Osten [Fern am Himmel] stehen dunkle Wolken
Komm' mit und zage nicht, komm' mit.

II. Donnern Motoren, Gedanken allein,
Denkt jeder noch schnell an die Lieben daheim.
Dann kommt Kameraden, zum Sprung das Signal,
Wir fliegen zum Feind, zünden dort das Fanal.

Schnell wird gelandet, schnell wird gelandet,
Kamerad, da gibt es kein Zurück.
Hoch am Himmel [Fern am Himmel] stehen dunkle Wolken,
Komm mit und zage nicht, komm mit.

III. Klein unser Häuflein, wild unser Blut,
Wir fürchten den Feind nicht und auch nicht den Tod,
Wir wissen nur eines, wenn Deutschland in Not,
Zu kämpfen, zu siegen, zu sterben den Tod.

An die Gewehre, an die Gewehre.
Kamerad, da gibt es kein Zurück,
Fern im Westen stehen dunkle Wolken.
Komm mit und zage nicht, komm mit!




Vidéo des Fallschirmjäger avec le chant
(et les paroles) de Rot scheint die Sonne.
(Attention, le son est plus fort que plus haut).




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)