Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 09:09

      Le tribunal correctionnel de Fort-de-France a été la scène d’un réquisitoire peu banal. Dans un contexte de racisme anti-blanc désormais influent jusque dan les institutions de l'État, une peine de prison a été demandée contre Alain Huyghes-Despointes, octogénaire, poursuivi pour apologie de crime contre l'humanité et provocation à la haine raciale. La justice le traque suite à deux déclarations :

 

« Les historiens exagèrent un peu les problèmes, ils parlent surtout des mauvais côtés de l’esclavage, mais il y a des bons côtés aussi. C’est là où je ne suis pas d’accord avec eux, il y a des colons qui étaient très humains avec leur esclaves, qui les ont affranchis, qui leur donnaient la possibilité d’avoir un métier, des choses… »

 

      Une monstruosité : tout le monde sait que les Blancs mangent les petits enfants tout noir (mais uniquement parce qu’ils n’avaient pas de Juifs à exterminer sur place (*)) et que la situation passée et présente des Africains dans les anciens pays colonialistes est bien pire que dans les paradis africains du Zimbabwe, de Somalie ou du Libéria.

 

 

      C’est sa seconde réponse qui avait été particulièrement dénoncée, alors qu’il affirmait son refus de voir son sang être mélangé :

 

«….Quand je vois des familles métissées avec des blancs et des noirs, les enfants naissent de couleurs différentes, il n’y a pas d’harmonie. Il y en a qui naissent avec les mêmes cheveux que moi, d’autres ont les cheveux crépus dans la même famille avec des couleurs de peau différentes. Moi, je trouve pas ça bien… On a voulu préserver la race... »

 

 

      En plus d’une peine de prison – avec sursis –, il a été requis contre le vieil Européen une mise à l'épreuve... et l’érection d’un « mémorial » aux "victimes" de l'esclavage !

 

      Les propos du courageux Alain Hughes Despointes avaient été diffusés en 2009 dans une émission de Canal+, réalisée par Romain Bolzinger pour la compagnie TAC.

       Les persécutions n’avaient pas tardé après ces déclarations. Obéissant aux injonctions venues de très haut, un juge avait perquisitionné les locaux des producteurs de l’émission avec un zèle inconnu, que les Français auraient aimé voir dans l’affaire du sang contaminé ou la présence de pédophiles au gouvernement.

 

 

 

 

       Aucune image avant montage n’avait été retrouvée. Bien que le Réunionnais eut expliqué que ses propos avaient été sortis de leur contexte et coupés, il avait été tout de même mis en examen. Romain Bolzinger a refusé de venir au procès. Il a simplement écrit une lettre où il affirme avoir respecté "sa déontologie" [sic] et avoir coupé des passages de "silence". Le tribunal n'a pu savoir si les propos avaient été coupés ou non ; il a été prouvé cependant que Romain Bolzinger avait menti au vieil homme sur le sujet du reportage. De leur côté, les employés noirs d'Alain Huyghes-Despointes se sont succédés à la barre, reconnaissant la gentillesse de leur patron et l'absence de tout racisme chez lui.


      Diverses associations de l'anti-France se sont liguées contre l'entrepreneur : la Licra (ex-Ligue internationale contre l’antisémitisme), le MRAP (Mouvement contre le racisme et l’amitié entre les peuples), SOS Racisme et la LDH ( Ligue des droits de l’homme).

      Le jugement a été mis en délibéré au 15 novembre.

 

 


 

(*) N’oublions pas de le préciser avant d’être nous mêmes condamnés à ériger un mémorial aux si nombreuses victimes juives de l’Européen-Belzébuth.).

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric Adelofz - dans Régime pourri
commenter cet article

commentaires

Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)