Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 11:11

      L'Union "européenne" s'est dotée de nouvelles orientations en matière de droit scientifique touchant le monde animal. Après près de deux ans de travaux, la directive 86/609/EEC a été révisée et remplacée. Les espoirs suscités durant les débats ont été très largement déçus lors du vote de la directive 8869/10. Les avancées promises n'ont pas été retenues après les négociations entre les divers organes de la dictature européiste. Il faut insister sur le rôle des industriels pharmaceutiques et en général des entreprises qui considéraient toute avancée décisive comme contraire à leurs intérêts, les parlementaires européistes cédant finalement devant ces intérêts.
 
      De nombreux et déterminants points n'ont pas été l'objet d'une législation, ouvrant la voie à de longs jours de souffrance pour les animaux :
      -les souffrances sévères et prolongées ne sont pas interdites, notamment lors d’expérimentations réalisées sans anesthésie ;
      -l'autorisation des seules expériences en lien avec des maladies graves et les menaces pour la vie de l'homme et l'interdiction des autres n'ont pas été abordées.
      -l'obligation du partage des expériences pour qu'elles ne soient pas reproduites, et leurs souffrances avec, par plusieurs laboratoires ;
      -les députés ont totalement ignoré la mise en place de méthodes alternatives, notamment par un financement obligatoire ;
      -l'interdiction absolue des expériences sur les chats et les chiens a été écartée ;
 

 

      Les expérimentations sur les grands primates, sauf en cas exceptionnel (épidémie), seront théoriquement prohibées dès le 1er janvier 2013. Mais elles seront toujours possibles sur les petits singes tels que les ouistitis et les macaques.
      Certaines avancées sont constatables. Chaque fois que possible, ce sont les méthodes alternatives qui devront être utilisées. Mais la plupart des points concernent essentiellement des standards de contrôle administratif : la plupart des expérimentations animales sont soumises à une pré-autorisation, ces projets seront classés selon les souffrances infligées aux animaux, l’instauration d’une révision régulière de la directive (la directive datait de 1986), ou encore la standardisation des conditions d'hébergement et de soins apportés aux animaux. Ces contrôles ne sont pas tous obligatoires et ils concernent des domaines étroits. De très vastes plans restent ignorés par la directive, et ne seront pas contrôlés.


      Il n'a jamais réellement été question ni de la Vie ni d'éthique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie Mansard - dans Nature
commenter cet article

commentaires

AHAE 28/09/2010 12:45



Sans oublier ces abattages rituels d'un autre monde qui ont maintenant cours en occident au nom de la tolérance que eux n'ont pas ! Quelle régression éthique ! Régression laïque également. Et
tous ces "dhimmy" qui acceptent de manger hallal dans les Quick !!!



Eric Adelofz 28/09/2010 12:50



Je crois que Marie travaille à un sujet sur les pratiques barbares des communautés occupantes.



Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)