Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 19:19

      Il y a une semaine, les nationalistes allemands et leurs camarades européens participaient massivement à la Trauermarsch pour rendre hommage aux victimes de l’anéantissement de Dresde.

      Cet après-midi, une autre manifestation était organisée et plusieurs milliers de nationalistes ont convergé vers Dresde pour commémorer l’anéantissement de la ville du 13 au 15 février 1945 et exiger le droit à manifester après les interdictions les années passées.

 

      Les forces de l’ordre ont été rapidement débordées par les extrémistes qui ont attaqué et débordé les policiers, avant de semer le chaos dans la ville, détruisant plusieurs véhicules, attaquant les magasins et des immeubles, incendiant de nombreuses poubelles, etc.

      Les contre-manifestants gauchistes, soutenus par l’Église et la plupart des corps constitués, ont tenté d’empêcher la marche du souvenir par la violence. Une dizaine de voitures au moins ont été détruites, un immeuble a été attaqué par les anarchistes.

      Sur la vidéo ci-dessous, les gauchistes attaquent courageusement des bus, avant de fuir dès l’arrivée de la police.

 

 


      De nombreux nationalistes ont été empêchés par les autorités de se rendre sur les lieux de la manifestation. Au cours de l’après-midi, toutes les voies d’accès à Dresde ont été bloquées à l'extérieur par la police, et en divers points intérieurs par l’extrême gauche. Plusieurs milliers de nationalistes étaient encore présents en fin d’après-midi sur place, alors que d’autres se dirigeaient ou étaient détournés vers Leipzig où la manifestation nationaliste devait être relocalisée.

      Les forces de l’ordre ont procédé à de très nombreuses arrestations ; le nombre de nationalistes interpellés n’a pas été précisé.

 

 

http://img255.imageshack.us/img255/9972/manifdresde19022011.jpg      Les débordements des extrémistes étaient prévisibles et la responsabilité des autorités est mise en cause : « seulement 4 600 agents sont déployés » note le journal Bild. Les autorités auraient voulu que des débordements se produisent, ils n’auraient pas agi autrement : le gouvernement et les partis associés n’ayant pu obtenir l’interdiction de la marche, en laissant agir les extrémistes, la manifestation ne pouvait qu’être stoppées.
      De plus la préméditation ne fait aucun doute : et les autorités ont délibérement laissé les extrémistes organiser plusieurs semaines à l'avance une manifestation illégale, se rassembler dans la ville plusieurs heures avant la manifestation nationaliste, s'équiper puis dévaster les rues de Dresde.

      La situation était telle qu’à 17h00, la police a demandé la déclaration de l’état d’urgence. Peu avant dans un quartier de la ville, des affrontements opposaient 1 200 nationalistes à 700 extrémistes, sans que la police ne puisse intervenir.

 



      Ce soir, les nationalistes arrivaient à Leipzig, où ce sont cette fois les policiers qui tentaient de les empêcher de manifester.

Partager cet article

Repost 0
Published by Brice Duqueyroux - dans Camarades européens
commenter cet article

commentaires

Arebours 20/02/2011 11:39



Où l'on reparle de la collusion entre contre-manifestants et force du nouvel ordre mondial: dans les deux cas, ce sont bien de mondialistes dont il s'agit; Comment dans ces conditions être
surpris par ladite collusion ?



AHAE 20/02/2011 08:47



Il faut quand même être particulièrement vicieux et tordu dans tous les sens des termes pour s'opposer à la commémoration d'une centaine de milliers (?) de civils assassinés par les vainqueurs de
la dernière guerre. Si cela avait été pour commémorer cette fameuse shoa, il en aurait été tout autre.


Encore un fait qui me conforte dans mes convictions des intérêts divergents de l'Eglise catholique et du nationalisme, alors que nombre de mouvements nationalistes ne le sont que pour remettre
ladite Eglise au premier rang. 


Le nationalisme c'est l'amour de sa terre, celle de ses ancêtres qu'ils ont travaillée, nourrie de leur sueur, de leurs peines et parfois de leur sang, et où ils sont enterrés.


La croyance n'est qu'affaire privée.


En ce qui mer concerne, il n'y a pas conflit d'intérêts.


Pourquoi nombre d'Etrangers vont se faire enterrer dans leur pays ?


Quant au rôle de l'Eglise au cours de nos siècles d'Histoire, je dis que ce bon curé de campagne Jean Meslier était dans le vrai :


""""Elle s'entendent comme deux coupeurs de bourse....la religion soutient le gouvernement politique, si méchant qu'il puisse être. Le gouvernement politique soutien la religion, si sotte et si
vaine qu'elle puisse être""""


 



Juvénal 19/02/2011 22:37



Une pensée pour les nationalistes allemands !



AHAE 19/02/2011 20:40



De quelles Eglise s'agit-il ? Protestante, catholique ?


Quelle qu'elle soit, ça  ne m'étonne pas. Vu son aide apportée au FLN 


pendant la guerre d'Algérie.


 



La rédaction 20/02/2011 00:14



La terminologie exacte était "les autorités religieuses" ; il sagissait sans doute des deux



Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)