Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 18:18

      Paul Ludwig Troost est né le 17 août 1878 à Elberfeld, en Rhénanie-Westphalie, près de Düsseldorf. Descendant du peintre classique néerlandais Cornelis Troost, il est l’élève de Ludwig Hoffmann à Darmstadt. Après un séjour en Italie, il revient en Allemagne et s’installe à Munich où il demeurera jusqu’à sa mort. Il se spécialise tout d’abord dans la décoration intérieure et travaille pour de nombreuses personnalités, ce qui lui assure rapidement une importante renommée. Il réalise de nombreux travaux (Théâtre de marionnettes de Munich, et nombreux transatlantiques de luxe de la Norddeutscher Lloyd).

      Durant la Grande Guerre, souffrant d’une grave maladie de cœur, il n’est pas mobilisé et, conformément aux nécessités du temps, réalise la constructions de bâtiments militaires.

 

 

http://img203.imageshack.us/img203/8769/hitlerinaugurationdelam.jpg      C’est durant la guerre qu’il fait la connaissance de d’Oswald Spengler et d’Houston Stewart Chamberlain et qu’il devient professeur. Après le "diktat de Versailles", il revient à ses travaux d’avant-guerre et réalise la décoration de nombreux paquebots ; ce n’est qu’en 1930 qu’il fait une rencontre décisive : celle d’Adolf Hitler.

      Paul Ludwig Troost adhère au NSDAP et devient l’architecte du parti, qui devient dès lors son unique employeur. Son adhésion au national-socialisme est total : il siègera pendant plusieurs mois au conseil municipal de Munich. C’est dans cette ville qu’il transforme l’ancien Palais Barlow en siège du parti national-socialiste à la demande d’Adolf Hitler. Le bâtiment, surnommé la « Maison brune » (Braunes Haus), est sa première grande réalisation pour le parti (1). L'inauguration se déroule en décembre 1930, en présence d'Adolf Hitler (photo à gauche).

 

 

      Paul Troost a été inspiré par plusieurs courants dans sa jeunesse, notamment le style rococo, l’art nouveau du Jugendstil qui se diffuse au tournant du siècle, puis l’« Arts & Crafts ». Il revient ensuite à un néoclassicisme épuré et antimoderne ; c’est lui qui incarnera cette tendance au sein des artistes nationaux-socialistes, puis sa femme Trudy, s’opposant à de nombreuses reprises aux ‘Volkische’ partisans d’un style régional.

 

http://img573.imageshack.us/img573/924/014it.jpg

Le Führerbau.

 

      A partir de 1931, il dessine les plans des bâtiments administratifs de la NSDAP, le Führerbau (2) et il obtient surtout la commande de la Maison de l'Art allemand (3). La première pierre est posée pour la Journée de l’Art allemand, le 15 octobre 1933. Les commandes s’enchaînent : il reçoit la mission de transformer la Königsplatz, toujours à Munich, d’aménager les appartements du Führer dans la Chancellerie de Berlin et de construire la nouvelle Chancellerie. Il n’aura pas le temps d’achever ces projets : il décède le 21 janvier 1934. Médaillé d’or à l'Exposition universelle de Bruxelles, du ainsi que du Prix national allemand des Arts et des Sciences en 1936 et du Grand Prix à l'Exposition internationale de Paris de 1937 (à titre posthume), il avait été nommé à la fin de 1933 membre d’honneur de l’Académie prussienne des arts.

 

 

http://img607.imageshack.us/img607/1226/001jdo.jpg

La Maison de l’Art allemand

(comme toutes les images fixes de cette page, cliquer pour agrandir)

 

      Adolf Hitler, qui a véritablement découvert l’architecture grâce à lui sera affecté par sa mort ; il offrira à Paul Troost des funérailles officielles et il sera célébré longtemps comme « le premier architecte du Führer ». Lors de la commémoration des dix ans de sa disparition, Hermann Giesler le présente comme le « créateur du nouveau style architectural allemand ».

http://img88.imageshack.us/img88/5309/020bp.jpgLes travaux prévus sur la Königsplatz de Munich.

 

      Sa femme Trudy Troost poursuivra une partie de ses travaux et conservera auprès d’Adolf Hitler une place importante de conseillère – c’est elle qui décore les résidences du dirigeant à Munich et à Berchtesgaden. Ses avis seront craints de nombreux concurrents.

 

http://data.imagup.com/6/1110304795.gif
Diaporama présentant une trentaine de photos de bâtiments construits par Paul Troost.



      Paul Ludwig Troost allait avoir comme successeur Albert Speer, qui a laissé son témoignage sur les relations entre Adolf Hitler et son prédecesseur :

 

« Les tracés de cette reconstruction virent le jour dans le modeste studio de l'architecte Troost, dans la petite maison au fond de la rue Theresien à Munich. Dans le même studio des plans furent faits pour un nouveau code de l'urbanisme, les plans de la Königsplatz à Munich, la maison des Arts allemands et beaucoup d'autres bâtiments du Führer. Les plans de ces importants bâtiments ne furent jamais vus par le Führer dans ses bureaux officiels. Pendant des années lors de ses moments perdus, il alla voir les plans des nouveaux projets directement dans l'agence de Troost. Mais le Führer ne s'est pas occupé par lui-même uniquement de la supervision des plans ; chaque détail, chaque nouveau matériau recevait son approbation et beaucoup furent améliorés grâce à des suggestions fructueuses. Ces heures de battement dans son emploi du temps devinrent, comme l'a souvent confessé Hitler, des heures de joie pure et un profond sentiment de bonheur pour lui. Elles lui firent du bien, et il donnèrent la force de mener à bien d'autres projets. Là il eut l'opportunité, durant les quelques heures de répit que la vie politique lui accorda, de se dédier à l'art de construire. [...]

En Paul Troost, artiste irremplaçable, le Führer trouva son architecte. Troost comprit comment utiliser les intentions d'Hitler et comment fournir la forme architecturale adéquate. Le Führer lors de son grand discours de la rencontre culturel du parti du Reich en 1935, donna un éloge funèbre au Professor Troost qui ne pouvait constituer un plus bel hommage fait à un architecte de notre temps. Hitler dit : "Nous devrions être heureux et fiers que par une étrange fatalité l'Allemagne possédait le plus grand architecte depuis Schinkel, dans le nouveau Reich et pour le Parti. Il érigea ses premières et, malheureusement, seules immenses œuvres de pierre comme un monument dédié à la vraie pureté allemande et teutonique." »

 

 

 

 

http://img33.imageshack.us/img33/9131/028kg.jpg

La Garde éternelle à Munich

 

 

1. Le futur Führer fera accrocher un portrait de Henry Ford dans le bureau pour le remercier de son soutien. Les travaux ont été financés notamment par Fritz Thyssen. Les assassins de la mémoire ont fait détruire le bâtiment entre 1945 et 1947.

 

2. Les travaux de la "construction du Führer" ont duré de 1933 à 1937 ; après Paul Troost, c’est Leonhard Gall qui a dirigé la construction. C’est notamment dans les bureaux du Führerbau qu’ont été signés les accords de Munich.

 

3. Son projet est choisi contre celui d’Adolf Abel ; les deux architectes s’opposent sur la direction à donner à l’architecture du régime. Après la mort de Paul Troost, la même rivalité opposera Trudy et Adolf Abel.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérôme Deseille - dans Sculpture
commenter cet article

commentaires

Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)