Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

      Comme pour l'ancienne version du site, nous créons cette page qui regroupe toutes les informations utiles pour s'y retrouver dans les chants, notamment avec un index . Les chants sont remis à jour au fur et à mesure (remise en place des vidéos et des enregistrements audios). En attendant, les versions audios sont disponibles sur le compte Club Acacia sur <www.neogen.ro> et les vidéos sur le compte  Club Acacia de <www.rutube.ru> ou dans le lecteur des chants (voir plus bas).

 



 

Tables des matières


I. Lecteur des chants

II. Index des chants

II-bis. Index des chants (en alphabets non-latins)

III. Sources 

 




http://img844.imageshack.us/img844/8467/defilemilitairealgerief.jpg
Militaires français défilant en chantant en Algérie française




 

I. Lecteur des chants :

 




-Retour au sommaire-

 




II. Index des chants :

 

Le 18 janvier/ Résignés à en baver

Le 31 du mois d'août

A genoux nous fîmes le serment

A las Barricadas

A moi forban, que m’importe la gloire

Les Adieux suisses

Ah, ah, ah, debout les gars, vive le Roi !

Ah ça ira ça ira ça ira tous les députés à la lanterne

Ah ! La feuille s’envole, s’envole/ au vent

Ah ! Que nos pères étaient heureux

Ah ! Que son entretien est doux

L’air pur de la montagne nous rend fiers et joyeux

Al foun de la prado

Allons enfants de la patrie/ Le jour de gloire est arrivé !

Amis, il faut faire une pause

An Alarc'h

An die Maschinen, an die Maschinen/ Kamerad, da gibt es kein zurück

L'Ancien

Après quatre ans d'espérance/ Tous les peuples alliés

As tu vu la casquette, la casquette

Au clocher nous mettrons/ Claquant dans le vent notre fanion

Au milieu de la bataille/ Sur les étriers de leurs grands chevaux

Au revoir, petite Monica/Nous partons au combat

Au revoir, petite Monica/Nous partons au combat

Au terrain (qui rassemble dans l'ombre)

Au trente et un du mois d’août

Auf, auf nun zum blutigen, heiligen Kampfe

Automne

Aux armes, citoyens/ Formez vos bataillons

Avec mes souvenirs/ J’ai allumé la nuit

La Bataille de Pavie

La Bataille de Vienne

Battez tambours, clairons sonnez l’appel

La Blanche hermine

Le Baudrier

Les Bleus sont là (le canon gronde)

La Briscarde

Buvons un coup, buvons en deux/ A la santé des amoureux

C’est Jean François de Nantes/ Oué, oué, oué

C’est la charge, c’est la foudre

C’est la grande marche virile

C'est nous les Canuts

C’était un edelweiss

Les Canuts

Le casque est lourd, ami

La casquette

Ce sont les filles des forges

Ceux du Liban

Les Chacals (craignenent pour leur peau)

Chacun maint'nant cherche des souv'nirs de la guerre

Chant de guerre pour l'armée du Rhin

Chant de promotion "Colonel Cazeilles"

Chant de promotion "Colonel Cazeilles"

Le Chant des cohortes

Chant des Marie-Louise

Chant du 1er REC

Chant du 4e escadron

Le Chant du diable

La chasse aux loups

Le Chevalier du guet

Chez nous au troisième

Cinq ans de souffrance et de deuil

La classe operaia, compagni, è all'attacco

Colchique dans les près

La Colonne

Une colonne de la Légion étrangère/ S’avance dans le bled en Syrie

Les Commandos (partent pour l'aventure)

Compagnons de la Marjolaine

Les Compagnons

La Complainte de Mandrin

Les Cosaques

Les Cuirassiers

Le cygne de Montfort

Dans la bataille ou la tempête

Dans la boue, les sillons/ Sous le ciel gris nous marchons

Dans le ciel brille l’étoile qui lui rappelle son enfance

Dans le port de Saïgon/ Il est une jonque chinoise

Dans les Djebels ou sur les routes

Das Fallschirmjägerlied

De la bataille, de la bataille/ Légionnaires nous ne reviendrons pas

Debout les gars

Défilé du 3e REI

Dejeun ma fenestro

Delta

Depuis la frontière neigeuse/ Jusqu’aux rivages ensoleillés

Dessous ma fenêtre

Les Deux compagnons

Digue ding don don/ Ce sont les filles des forges

Dinn, dinn, daon, dann emgann, dann emgann oh

Don traderitra lalala

Donne-moi la main

Le Dix-huit janvier/ Résignés à en baver

Les Dragons de Noailles

Edelweiss

En Afrique malgré le vent

En Algérie

En Algérie (dans le djebel)

En avant ! braves bataillons !

En avant, Légionnaire de l’Afrique

En avant/ Pour faire un soldat de marine

En avant troisième régiment

En rangs serrés l’ennemi nous attaque

En revenant de la revue

En traineau

Encore un carreau d’ cassé/ v'la vitrier qui passe

 

Engeland-Lied

Es rasselten die Ketten

Es war ein edelweiss

Et ils buvaient à plein tonneaux

Et l'on s’en fout, à bas la République !

Etre et durer

Falalala, falalala

Fanchon

Feindliche Stürme durchtoben die Lüfte

La feuille d’automne/ Emportée par le vent

La feuille s’envole, s’envole/ au vent

Fiers enfants de la Lorraine

La fille

Les Filles de la Rochelle

Les Filles des forges

Fischia il vento (urla la bufera)

Fleur d'épine

Le Forban

La foudre de l'assaut, la mitraille ennemie

Français, parlons avec courage !

France, O ma France très belle/ Pour toi je ferai bataille

La France pleure ses enfants/ Tombés là-bas au Levant

Une flamme sacrée, monte du sol natal

La France bouge

Francs chasseurs, hardis compagnons

Gais et contents/ Nous marchions triomphants

Ganz einsam und verlassen

Gib mir deine Hand, deine weisse Hand

Les Grèves

Guêtres aux pieds, pennbaz en main

Gyenge violának/ Letörött az ága

Gyenge violának/ Letörött az ága

Gyenge violának/ Letörött az ága

Haï di, Haï do/ Haï do, ha, ha, Haï di, Haï do

Heute wollen wir ein Liedlein singen

Heute wollen wir marschieren

Holà ! Marchons, les gueux

Les hommes sont là groupés près de nous

Hymne de l'Infanterie de Marine

Hymne à Saint Michel

Ich hatte einen kameraden

Il a toujours vécu dans la souffrance

Il est mort sans une fleur

Ils ont décoré Paris/ Les fiers Dragons de Noailles

Il vente /c’est le vent de la mer qui nous tourmente

Im Hafen kehr'n die Legionäre

Inno di Potere Operaio

J’ai rencontré ce matin devant la haie de mon champ

J'avais un camarade

Je connais un petit village

Je suis Marsouin que m’importe la gloire

Jean-François de Nantes

Jeanne la Lorraine ses petits pieds dans ses sabots

Joyeux Lorrains chantons sans frein

Le Juif ayant tout pris

Kamerad, nun heißt's marschieren

Katiuska

Katiuska era una joven rusa

Kord võitles Lõuna-Venemaal

Küss' noch einmal deinen Legionä'

Kyrie des gueux

La, la, la, la, la, la, la

La, lala, lalala, lala, lalala, lalalalalalal-la

Là où nous passons, que tout tremble

La légion marche (vers le front)

Laul surnupealuu sõduris

Lebe wohl, du kleine Monika

Légionnaire de l'Afrique

Lève-toi Briscard, lève-toi

Lisa, Lisa

La Madelon

La Madelon de la victoire

La Maman du petit homme

Lily Marlène

Lon, lon, la/ Laissez passer

Ma chère maman je vous écris

Ma mère qui m’a nourrie/ N’a jamais connu mon nom

Madelon, emplis mon verre/Et chante avec les poilus

Marche du Premier commando de France

La Marche Lorraine

Maréchal, nous voilà !

Les Marins de Groix

La Marseillaise

Le Marsouin

Le Mercenaire

Michel, patron des paras, trempe nos cœurs de hardiesse

Miserere de la mer

Monica

Monica ma chère compagne

Monsieur de Charette

Des Morgens, Des Morgens um halb viere

La Mort (chevauche à travers le pays)

La Mort (qui rôde sur nos chemins)

Negras tormentas agitan los aires

Non, je ne regrette rien

Non, non, la France bouge, elle voit rouge

Non rien de rien, non je ne regrette rien

Nos anciens du Liban

Notre-Dame des éclaireurs

Nous aimons vivre au fond des bois

Nous étions deux, nous étions trois

Nous étions 20 ou 30/ Brigands dans notre bande

Nous étions trop heureux mon amie

Nous marchons tout le long des grèves

Nous sommes gars de Bretagne

Nous sommes les hommes des troupes d’assaut

Nous sommes les sapeurs-pompiers de Paris/ Soldats de toutes les régions

Nous sommes trente mille braves

O Michel, patron des paras, trempe nos cœurs de hardiesse

O Vierge de lumière

O vous qui regardez passer ces gars bronzés

Oh du schöner Westerwald/ Über deine Höhen pfeift der Wind so kalt

Oh ! la fille (viens nous servir à boire)

Oh, oh, oh donne-moi la main

Les Oies sauvages (vers le Nord)

Opium (poison de rêve)

Outside the barracks by the corner light

La Paimpolaise

Panzer rollen in Afrika vor

Papa, maman, je vous écris, que je suis arrivé dans Paris

Par les monts et par les plaines

Para marche à travers le pays

Parademarsch der Legion Condor

Pas de mollesse, restons jeunes

Pelot d'Hennebont

Pelot de Betton

Perdu sous le ciel, perdu sur la mer

Le Petit Grégoire

La Piste

Plaine, ma plaine

Pour aimer et pour souffrir

Pour chanter Veni Creator

Pour faire un soldat de marine

Pour le repos, le plaisir du militaire

Pour libérer le pays qu’on enchaîne

Premier chant du 1er REC

Prends ton fusil Grégoire

Prés de la caserne, quand le jour s’enfuit

Primavera

La Protestation

Quand la neige a recouvert la plaine

Quand le roy partit de France

Quand Madelon

Quand Madelon vient nous servir à boire

Que nos pères étaient heureux

Que son entretien est doux

Que suis-je donc sur cette terre

Quel est cet orage qui gronde ?

Qui est c’qui passe ici si tard

Quittant ses genêts et sa lande

Régiment de rapaces

Revere Marsch

La revanche sonnait à l'est et son étendard relevé,

Rien de rien

Riistäjät ruoskaansa selkäämme soittaa,

Rose noire d'Oran

Rot scheint die Sonne

La Royale

Rünnak relvade terases, tules,

S’il chante, qu’il chante

Le sac au dos, la gourde bien remplie

Le sauveur de la France immortelle

Schwarze Rose

Se canto (que canto)

La Sentinelle

Si tu crois en ton destin

Si tu veux ta délivrance/ Pense clair et marche droit

Sidi Brahim

Le soir étend sur la terre

Le Soleil brille (préparez-vous)

Sont les filles de la Rochelle

Sous les pins de la BA

Spieß voran/ Drauf und dran

SS marchons vers l'ennemi/ Chantant le chant du Diable

SS Marschiert in Feindesland

Ständigt blir större, blir hären som strider

Stato e padroni, fate attenzione

Strampedemi

Sur la piste

Sur le pont de Nantes

Tellevol

Tra la la la, tra la la la/ Tra la la la, la la la la/...

Le Trente-et-un du mois d'août

Trois marins de Groix

Tutte le sere sotto quel fanal

Über die Scheldte die Maas und den Rhein

Un alarc'h, un alarc'h tra mor

Varchavianka

Varshavjanka

La Varsovienne

Venus d’Europe, venus d’Afrique

Vi följer i spåren stupade bröder,

La Victoire de la Madelon

Viens avec nous, mon camarade/ ta place est dans nos rangs

Vierge de lumière

Vin qui pétille, femme gentille/ Sous tes baisers brûlant d’amour

Vive le roi

Vivent les Camelots du Roy

Voici e cygne de Montfort

Le volontaire

La voilà la blanche hermine

Vor der Kaserne/ Vor dem grossen Tor

Warsawjanka

Warschawjanka

Westerwald

Wildgänse rauschen durch die Nacht

Wir jagten sie wie eine Herde/ und der Teufel, der lachte dazu

Wir pfeifen auf Unten und Oben

Wir sind des Geyers schwarze Haufen

Wir sind die Legionäre

Wir zogen in das Feld

Wir zogen übers weite Meer

 

 

 

-Retour au sommaire-

 


http://img27.imageshack.us/img27/6754/chevalierduguetok.png

 

 

 

 

Chants en langues non-latines

 

Полюшко-поле

Άνεμοι, θύελλες (γύρω μας πνέουν)

Варшавянка

Вихри враждебные веют над нами

КАТЮША

На бой кровавый/ святой и правый

Расцветали яблони и груши

 

 

 

-Retour au sommaire-

 

 

 

 

III. Sources

 

Bibliographie :

 




 

Sites internet :


-Un site très documenté sur le chant militaire français (son auteur anime une émission sur ce thème sur Radio Courtoisie : <chantmilitaire.blog.de>
-Un site très complet présentant de nombreux chants : <chants.militaires.free.fr>.

-Chants de Marsouins et bien d'autres sur le site non-officiel des Troupes de marine : <www.troupesdemarine.org>

 

 

-Retour au sommaire-

Partager cette page

Repost 0
Published by

Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)