Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 23:22
Ce chant célèbre l'organisation des Camelots du Roi, qui regroupait les plus militants de l'Action française. Les Camelots du Roi furent fondés il y a exactement 100 ans aujourd'hui, le 16 novembre 1908. Ces jeunes  monarchistes disputaient la rue, souvent victorieusement, à leurs ennemis politiques. D'une façon musclée, ils se firent aussi les propagateurs de la doctrine de Charles Maurras.


Le doctrinaire du nationalisme intégral, également chantre de sa petite patrie provençale, décédait lui le 16 novembre 1952, il y a 56 ans. Les vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale le condamnèrent à une lourde condamnation de prison - la "revanche de Dreyfus", dont les coreligionnaires laissaient alors éclater leur haine millénaire, condamnaient, assassinaient... et imposaient leurs mensonges  de l'histoire.
En commençant par envoyer dans les géôles de la République pour intelligence avec l'ennemi - l'Allemagne - l'homme qui avait plus que tout autre, pendant 20 ans, mis en garde la gueuse contre l'Allemagne...
Après plus de cinq années de prison, dans un état de santé très déterioré par les mauvaises conditions de détention imposée par la République, il est libéré et mourra quelques mois plus tard.

Ce chant semble dater de l'entre-deux-guerres ; selon certaines sources, les paroles variaient selon les circonstances. On y trouve ici des références, outre à Charles Maurras, à Léon Daudet et Maurice Pujo, les trois grands hommes de l'Action française, ainsi  qu'à la figure historique du Duc de Guise. A la fin du chant, on note la reprise du célèbre air révolutionnaire "Ah ça ira" et la promesse de la punition des vrais coupables.

(Et pour la Royale, qui a déjà été publié, c'est ici !)




Vivent les camelots du Roy ma mère,
Vivent les camelots du Roy :
Ce sont des gens qui se foutent des lois
Vivent les camelots du Roy

Et l'on s’en fout, à bas la République !
Et l'on s’en fout, de la gueuse et de ses voyous !


Vive la royauté ma mère,
Vive la royauté :
Il nous la faut pour cet été
Vive la royauté !

Et vive le Roy, à bas la République !
Et vive le Roy, la France y va tout droit


Vive Charles Maurras ma mère,
Vive Charles Maurras :
C’est notre maître et c’est un as
Vive Charles Maurras !
Il disait vrai, il prévoyait la guerre
Il disait vrai, la gueuse nous désarmait.


Vive Léon Daudet ma mère,
Vive Léon Daudet :
Il pend les tueurs au collet
Vive Léon Daudet !
Les égorgeurs de la police politique
Tremblent de peur à sa juste fureur.

 
Vive Maurice Pujo ma mère,
Vive Maurice Pujo :
Il est la terreur des sergots
Vive Maurice Pujo

Et vive le Roy, à bas la République !
Et vive le Roy, la gueuse on la pendra…
À la lante-e-rne.

 
Et si on ne la pend pas on lui cassera la gueule
Et si on ne la pend pas, la gueule on lui cassera.

Ah ça ira ça ira ça ira tous les députés à la lanterne
Ah ça ira ça ira ça ira, tous les députés on les pendra.

 
Vive la duc de Guise ma mère,
Vive le duc de Guise :
Servir la France est sa devise
Vive le duc de Guise !
Et vive le Roy, à bas la République !
Et vive le Roy qui défendra nos droits !





Ecouter le chant ci-dessous :



ou ici :







Partager cet article

Repost 0

commentaires

Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)