Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 23:56
Ce chant de bivouac a intégré le répertoire de la Légion étrangère avant la Seconde Guerre mondiale (capitaine Selosse). Il est probablement l'œuvre de légionnaires germanophones, inspirés par leurs amies qu'ils laissaient à Oran avant de quitter l'Algérie pour leurs longs périples en Syrie ou en Indochine.
Oran était l'une des plus importantes ville de l'Algérie française. Ce grand port  devait changer les légionnaires quand ils y passaient, quittant leur paisible
village et garnison de Sidi bel Abbès, qui demeura la maison-mère de la Légion étrangère avant de devoir lui dire adieu après la trahison gaulliste.
Sur Internet on trouve très peu de traces de ce chant : un « Rodgers duo » en a interprété une version (voir ce site qui indique comme auteurs pour le chant Bert Roda et Rudi Udist), éditée en 1956.




I. lm Hafen kehr'n die Legionäre
Bei der schwarzen Rose ein
Sie pfeiffen auf Geld und Ruhm und Ehre
Denn schon bald kann alles anders sein.

Küss' noch einmal deinen Legionä'
Schwarze Rose von Oran
Vielleicht siehst du ihn nicht mehr
Schwarze Rose, Schwarze Rose
Küss noch einmal deinen Legionä'
Schwarze Rose, schwarze Rose
Vielleicht siehst du ihn nicht mehr.


II. Dein Leben gehört den Legionären
Denn du kennst den grossen Schmerz
Du weisst dass sie niemals wiederkehren
Darum schenkst du den Jungen auch dein Herz.

Refrain.





Rose noire d'Oran
(traduction réalisée par mes soins
à prendre avec réserve)




I. Au port reviennent les légionnaires
Vers une rose noire
Ils sifflent un air à propos d'argent et d'honneur et fidélité
En effet, bientôt peut faire toute la différence.



Embrasse encore une fois ton légionnaire
Rose noire d'Oran
Peut-être ne le reverras-tu plus
Rose noire, Rose noire
Embrasse encore une fois ton légionnaire
Rose noire d'Oran
Peut-être ne le reverras-tu plus.



II. Ta vie appartient aux légionnaires

Et tu connais la grande douleur
Tu sais qu'ils ne reviennent jamais
C'est la raison pour laquelle tu leur offres ton cœur.


Refrain.



Ecouter le chant ici :




ou ci-dessous :

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)