Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 10:10

Nous présentons ci-dessous un communiqué de la Fondation Brigitte Bardot. La FBB s'étonne de l'autorisation de publicités mensongères des marchands de l'industrie agro-alimentaire, alors que les informations des associations de défense animale qui dénonçaient le scandale de l'abattage kosher et hallal, conformément aux rituels barbares des religieux judaïstes et islamistes, ont été scandaleusement censurées (1).





      Sous le titre « soyons Fermes », le CIV (<www.civ-viande.org>) tente actuellement de présenter la production française comme étant issue d’une agriculture « familiale », respectueuse des animaux et de l’environnement. Des spots radiophoniques jugés mensongers et malhonnêtes par la Fondation Brigitte Bardot.


Elevage de porcs

      Dans le spot « Pourquoi l’élevage des porcs est familial en France ? », il est dit que l’élevage des porcs en France n’est pas industriel mais familial… Or, plus de 90 % des élevages porcins en France (<www.leporc.com>) se pratiquent en bâtiment, sur caillebotis. Ces animaux, qui ont subi une caudectomie et une castration à vif, ne sortiront de leur hangar qu’au moment de partir vers l’abattoir. Il est donc malhonnête de présenter de manière bucolique un élevage intensif, totalement déshumanisé.




Elevage "familial" ?

 

 

 

Elevage de Veaux

       Dans le spot « Aujourd’hui comment les veaux sont-ils élevés ? », il est dit que la couleur blanche de la viande (production française) est obtenue par une alimentation à base de produits laitiers parfaitement adaptée aux besoins des veaux…
      Ceci est totalement faux car après avoir été retiré à sa mère, le veau est nourri avec un mélange liquide pauvre en fer qui permet d’obtenir cette couleur anormalement claire de la viande. Le jeune animal anémié est aussi privé de l’alimentation solide dont il a besoin dès sa deuxième semaine et pour éviter que sa viande devienne rouge, ce ruminant élevé sur caillebotis n’a pas droit à l’herbe (trop riche en fer).

      Là encore, les propos du spot sont mensongers car, ne pouvant s’alimenter avec une nourriture adaptée à ses besoins, le veau est victime d’un développement anormal du rumen qui constitue une grave entrave à son bien-être.


 

Elevage de Bovins

      Tout aussi scandaleux, le spot « Quel est l’impact de l’élevage bovin sur l’environnement » où il est dit qu’en broutant de l’herbe « nos vaches maintiennent les prairies, ce qui permet le stockage de carbone dans le sol… comme les forêts ! ».

      Bon pour l’environnement l’élevage ? Dans son rapport « l’élevage aussi est une menace pour l’environnement », l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) indique que le secteur de l’élevage émet des gaz à effet de serre qui sont plus élevés que ceux produits par les transports (toutes catégories confondues). Le secteur représente, en outre, respectivement 37 % de tout le méthane dû aux activités humaines (agissant sur le réchauffement 23 fois plus que le CO2), en grande partie produit par le système digestif des ruminants, et 64 % de l’ammoniac qui contribue aux pluies acides. L’élevage est aussi responsable de l’appauvrissement des sols et de la mise en péril des réserves naturelles d’eau puisque la production d’un seul kilo de bœuf nécessite 323 m² de pâturages, 7 à 16 kilos de grains ou fèves de soja et jusqu’à 15 500 litres d’eau !

       Le secteur de l’élevage a donc une incidence directe sur le réchauffement climatique, la pollution des sols, des nappes phréatiques, et représente un terrible gaspillage puisque près d’un tiers des céréales produites mondialement est destiné à nourrir les animaux pour la production de viande.


      Pour Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot :

« Nous dénoncions déjà la propagande du CIV dans les écoles mais aujourd’hui nous ne pouvons plus tolérer de subir cette campagne de désinformation, en partie orchestrée par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Ces publicités mensongères présentent la production française de viandes comme issue d’élevages « familiaux » ou « traditionnels » alors qu’elle provient, presque exclusivement, d’élevages intensifs. Plus de 80 % des poules pondeuses et poulets de chair sont élevés dans des hangars sans accès à l’extérieur, 90 % des cochons sont élevés sur caillebotis en bâtiments et 99 % des lapins sont élevés en batterie de cages. Voilà ce qu’est l’élevage en France aujourd’hui et cela ne correspond nullement au discours bêtifiant et malhonnête du CIV. »

 



Impact de la viande sur les humains, les animaux et l’environnement, informez-vous sur viande info : <www.viande.info/>





1. Les deux affiches censurées étaient celles-ci (voir notre article : "Censure judaïquement et islamiquement correcte de l’ARPP") :

http://img253.imageshack.us/img253/5986/abattagerituelhalalcash.jpg


http://img828.imageshack.us/img828/9679/abattagerituelhalalcashz.jpg



Partager cet article

Repost 0
Published by Marie Mansard - dans Nature
commenter cet article

commentaires

matthieu 17/12/2010 22:42



Pour éviter tous ces problèmes,soyons végétarien comme un personnage politique illustre du vingtième siècle.



AHAE 16/12/2010 16:30



Ce dont j'avais déjà entendu dire :


http://oh-la-vache.blog.jeuxvideo.com/r38203/Creation-du-methane/


Le méthane se forme dans la panse, passe dans les poumons et et rejeté dans l'atthmosphère (rots) 95% de l'émission du méthane chez la vache.


Vu le lien du poulet label rouge hallal. Je n'en ai jamais vu non plus. Bref il suffit d'acheter une bête label rouge et de la trucider en la faisant bien souffrir et avec quelques prières
exotiques et nous avons du hallal label rouge. Pour moi ceci est en contradiction avec la notion de label rouge et autres apparentées vantant le bien être des animaux pendant leur vie. Ce label
devrait disparaître au vu des ces exécutions non conformes à la loi de notre pays.



D. 16/12/2010 14:21



Le hallal label rouge existe apparement http://www.socadis.fr/product.php?id_product=37 mais j'en ai jamais vu.



Landser 16/12/2010 12:59



Entiérement d'accord pour condamner les elevages des animaux de batterie, c'est ignoble et il faut aretter cela au plus vite!


En revanche, la Brigitte et sa FBB ferait bien d'aretter de fumer la moquette et autres poils du c*l!!  Car s'ils reflechissaient un tantinet, ou iraient chez un paysan, sans prejugés, ils
verraient que les vaches, etant RUMINANTS, NE PETENT PAS, donc n'emettent PAS de METHANE!!


J'ai passé les premiers 18 ans de ma vie dans la ferme familiale au milieux des vaches et des chevaux, je n'ai JAMAIS, vu ou entendu une vacher peter!! Les chevaux, oui, pas les vaches!!


En outre, j'ai observé que sur les prairies ou paissent les animaux d'elevage, vit tout une population de faune sauvage, en commencant par des insectes jusquau chevreuls! En revanche, dans les
immenses champs, pesticidées a outrance par "l'entrepreneur en agriculture", tout vie sauvage s'est eteint!!!


Faut quand même etre naïf ou malhonnette pour croire un rapport de ces gangsters des nations unis


 



AHAE 16/12/2010 11:05



La gauche dont les daltoniens (ceux qui confondent vert et rouge) se sont approprié l'exclusivité de l'écologie. Ils me font doucement marrer ces escrocs. j'ai noté que la droite nationaliste
était bien plus préoccupée de ces problèmes ainsi que de celle concernant la souffrance animale. Les premiers se pliant aux règles de la mondialisation et de l'invasion de religions exotiques,
sont de fait hors course. Ils ont vendu leurs convictions et leur âme, si tant ils en avaient. Les seconds défendent leur pays, donc tout ce qui s'y rattache profondément, dont le mode de vie.
Ceci dit, malheureusement pas pour tous.


NB  : quelqu'un a-t-il déjà vu de la viande hallal Label Rouge ?



Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)