Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 11:11

      Il y a trois ans, Sarközy l’assurait : lui élu, plus une personne ne dormirait dehors en France. Plus un clochard ne crèverait de froid dans la rue.

 

 

 

      Il a été élu, depuis trois ans. Et pas plus cette promesse-là, que ses promesses sur la sécurité ou sur les retraites n'a été tenue.

 

      Vendredi, une femme âgée d’une quarantaine d’année est morte dans une rue de Marseille. Personne ne connaît son nom, ni son âge.

 

      Le « samu social » a confirmé qu’elle était morte de froid en précisant que ses services ne la connaissaient pas.

 

 

      Sarközy n’est pas le seul à se moquer du sort des Français – et des autres – qui vivent dans la rue. Roselyne Bachelot avait montré elle aussi tout l’intérêt qu’elle portait aux plus pauvres des Français.

 

 

 

 

      Ce même vendredi, le président de l’Olympique de Marseille annonçait un grand acte de générosité de la part de l’actionnaire principal de ce club de football. Margarita Louis-Dreyfus a, veuve de Robert Louis-Dreyfus, décidait, après la victoire de cette équipe face au Spartak Moscou, de doubler la prime de match.
      Chaque joueur a ainsi touché plus de 430 000 francs [66 000 euros].

      Au total, le club a déboursé 8,7 millions de francs [1,32]

 

« On ne s'était pas qualifiés en huitièmes depuis la nuit des temps, les joueurs sont venus naturellement me demander si je pouvais faire un effort. Il n'y avait aucune obligation. Avec Margarita Louis-Dreyfus, Vincent Labrune et Antoine Veyrat, on a estimé que c'était bien de le faire. On en a les moyens, on ne met pas en danger les finances du club. »

 


      Cela représente 982 mois de salaire au SMIC.

      Cette prime de match aurait suffit à payer un « sans domicile fixe » pendant 40 ans, charges patronales comprises.

      Un peu moins en produits dopants, en drogues et en prostituées.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric Adelofz - dans Régime pourri
commenter cet article

commentaires

Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)