Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 17:17

        Une semaine avant les élections législatives, un sondage donne comme intention de vote 50,5% à une alliance entre libéraux, centristes et démocrates-chrétiens, contre 42,2% à l'alliance de gauche allant des socialistes aux anciens communistes, en passant par les autoproclamés "Verts". L'alliance des modérés est actuellement au pouvoir mais le jeu traditionnel des alternances pourrait être bouleversé par les Démocrates Suédois (DS) qui totalisent 6% des intentions de vote.

        Si aucun des deux blocs du système ne dépasse la majorité absolue, la formation nationale suédoise fera son entrée au parlement si elle dépasse 4%. Il s'agirait d'une première historique. Le pays devrait sans doute se doter d'un gouvernement minoritaire, offrant aux Démocrates suédois un pouvoir non négligeable, et mettant les partis de droite comme de gauche face à leurs responsabilités. Selon les projections, avec 6%, le mouvement obtiendrait 21 élus.

 

        Ce succès annoncé, comme la progression des autres mouvements nationalistes suédois, trouble le fonctionnement du système qui réagit durement. Des attaques particulièrement violentes ont été perpétrées contre des candidats des DS, d'autres ont été empêchés de prendre la parole dans des écoles quand  les candidats des autres partis y étaient autorisés ; le climat est tel qu'un facteur peut se permettre de refuser ouvertement de distribuer les professions de foi des DS, ou qu'un clip du parti est censuré par les médiats.

 

 

 

 

         Une vastes campagne de délation et de dénonciation a été lancée dans la presse pour révéler les connections entre les Démocrates suédois et les mouvements nationalistes et racialistes Blancs. Plusieurs cas ont été médiatisés. La presse a ainsi révélé les noms de candidats participant au célèbre forum Nordisk, portail de défense et de promotion de l'identité, de la culture et des traditions nordiques. Un forum dont l'audience élevée (lancé en 2007, il compte 20 000 membres) n'empêche en rien la radicalité.

 

http://img834.imageshack.us/img834/3113/nordisklogopng.jpg

 

La bannière actuelle de Nordisk

 

 

        S'écartant du discours policé officiel, les candidats évoquent sans tabou le révisionnisme, le rôle du lobby sioniste, de l'islam conquérant, le racialisme blanc, etc. La presse dévoile aussi l'appartenance ancienne au mouvement des Démocrates nationaux ou à d'autres mouvements plus radicaux et, s'abaissant plus bas encore, dénoncent certains candidats pour avoir été clients de certaines marques de vêtements ou avoir acheté certaines livres. Evoquons le cas de Dennis Fernholm, dont la photo en uniforme de combattant a été diffusée dans le but évident de faire peur. Au début des années 1990, il a rejoint, comme beaucoup de nationalistes en Europe, l'ex-Yougoslavie où il a combattu.

 

http://img10.imageshack.us/img10/1138/dennisfernholmsd2.jpg

 

Dennis Fernholm en tenue cammouflée lorsqu'il était volontaire
comme volontaire européen dans les troupes "Viking" en ex-Yougoslavie

 

         Les Démocrates suédois (DS, Sverigedemokraterna) forment un mouvement politique Suédois nationaliste (« national-démocrate centriste »). Il a été créé le 6 février 1988 par des hommes réunis autour de Leif Zeilon. Parti anti-système à sa fondation, il est rejeté par la classe politique comme par les institutions religieuses et syndicales malgré les gages de respectabilité qu'il tente d'offrir. Il était alors proche des autres partis anti-système européens, tels que le Front national (FN) français – qui a financé en partie sa campagne en 1998 – et le British national party (BNP). Mais lors de la fondation de l'Alliance européenne des mouvements nationaux (AEMN) par Bruno Gollnisch, c'est son concurrent les Démocrates suédois qui a rejoint l'alliance : les DS ont adopté une ligne plus conservatrice et plus conciliante.

         Ils se retrouvent comme beaucoup aujourd'hui à l'heure du choix entre la voie de la respectabilisation – celle du reniement et de l'intégration au système – et celle d'un nationalisme révolutionnaire en devenir. Comme la plupart des autres partis identifié comme nationaliste et anti-système Europe, il a connu ces dernières années un important accroissement de son électorat, poussé par une immigration et une criminalité galopante combiné à une prospérité économique déclinante. Les DS ont des élus dans près de 10% des communes de Suède.

         C'est sur le site de ce mouvement qu'avaient été diffusées les « caricatures de Mahomet », le gouvernement obtenant alors la fermeture du site.

 

 

         Les élections générales en Suède concernent également les institutions locales. Ces dernières voient la présence d'un autre parti nationaliste, plus radical, les Démocrates nationaux (DN, Nationaldemokraterna). Ce mouvement est dirigé par Marc Abramsson (président) et Vávra Suk (secrétaire général). Il a été fondé en 2001 après une scission avec les DS et a rejoint l'Alliance européenne des mouvements nationaux (AEMN) de Bruno Gollnisch (Front national) en 2009.  Nationaliste et ethno-différentialiste son programme s'articule autour d'idées-phares telles que :

         -défendre la Suède en maintenant une majorité ethnique suédoise ;

         -réduire fortement la part des immigrés ;

         -stopper toute immigration extra-européenne ;

          -défendre et promouvoir la culture suédoise ;

         -interdire les mosquées et limiter l'influence des cultures étrangères, notamment des arts dégénérés et de la sous-culture made in USA ;

         -interdire à toute compagnie ou institution étrangère de détenir un médiat suédois ;

         -se retirer de l'Union "européenne" telle qu'actuellement conçue pour revenir à un système d'accords de commerce et de coopération.

 

         Les DN dénoncent la présence des multinationales sur leur sol, telles que McDonalds ou Shell, destructrices de l'environnement et exploitant le tiers-monde, en tant que sociétés impérialistes. Le parti s'oppose aux politiques ultra-libérales menées par les partis du système et milite pour une meilleure prise en compte du sort des ouvriers suédois. Il s'illustre par ses positions claires contre les guerres impérialistes menées par les États-Unis, Israël et l'OTAN tant en Serbie et en Palestine quand Irak et en Afghanistan.

         Le mouvement possède déjà des élus dans diverses assemblées communales et espère poursuivre l'implantation à l'occasion du renouvellement de septembre.

 

http://img155.imageshack.us/img155/284/thumbnailashx.png

 

 

         Le dernier est plus petit des partis est le Svenskarnas Parti, Parti des Suédois (PS), anciennement dénommé Front national-socialiste (FNS, Nationalsocialistik front), dirigé par le jeune Daniel Höglund. Ce mouvement identitaire suédois prône un nationalisme ethnique. Pour des raisons légales, le mouvement s'est officiellement éloigné des positions nationales-socialistes qui ont valu au parti sa dissolution.

 

http://img545.imageshack.us/img545/2937/folkfronten.png

 

L'emblème du Parti des Suédois

 

 

 

 

Sites :

 

Nordisk [Nordique], « portal för nordisk identitet, kultur och tradition » – <www.nordisk.nu/>

Nationaldemokraterna [Démocrates nationaux], « Med din röst bygger vi Sverige » – <www.nd.se>

Svenskarnas Parti [Parti Suédois] – <www.svenskarnasparti.se/>

Nationellt Motstand [Résistance nationale], patriot.nu - <http://www.patriot.nu/>

Sverigedemokraterna [Démocrates suédois], « Trygghet & Tradition » – <www.sverigedemokraterna.se/>

Partager cet article

Repost 0
Published by Brice Duqueyroux - dans Camarades européens
commenter cet article

commentaires

Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)