Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 03:03

Vendredi 7 janvier 2011 : Nous n’oublions pas les Européens victimes sur leur propre terre de la loi de l’Étranger. Au nom d’Israël :

 

Pedro Varela, incarcéré depuis 29 jours (Espagne occupée)

Vincent Reynouard, emprisonné depuis 182 jours (France occupée)

Horst Mahler, détenu depuis 681 jours (Allemagne occupée)

L’héroïque Sylvia Stolz, privée de sa liberté depuis 1089 jours (Allemagne occupée)

Wolfgang Fröhlich, enfermé depuis 1210 jours (Autriche occupée)

Gerd Honsik, prisonnier depuis 1233 jours (Autriche occupée)

 



http://img526.imageshack.us/img526/5055/sylviastolz2.jpg




 

OCCUPATION

 

Explosion du nombre de demandeurs d’asile en Auvergne (+84,3 %)

 

Les partisans d’une politique d’immigration laxiste peuvent se rassurer : les déclarations de Brice Hortefeux sur les Auvergnats n’ont pas dissuadé grand monde de venir s’installer en France d’une manière générale, et dans sa région en particulier. On en veut pour preuve l’explosion du nombre de demandeurs d’asile en Auvergne : + 84,3 % depuis l’année 2006 (+142,3 % dans le Puy-de-dôme) !

La Montagne souligne qu’un tel niveau ne s’était pas rencontré depuis « le début des années 2000 » avec l’arrivée massive de demandeurs d’asile tchétchènes, à l’époque où la gauche était encore au gouvernement. Quant à l’explication du phénomène, elle est limpide selon le quotidien auvergnat. Certains travailleurs sociaux le disent : « il existe un effet d’appel, comparable à celui de l’immigration économique : quand les gens sont bien reçus à un endroit, ils en parlent »… A noter que la hausse nationale du nombre de demandeurs d’asile se situe, elle, autour de 26%.

 

(Pierre Cheynet, Front national Haute-Loire)

 

 

 

Pas de musulmans mais des francs-maçons : le curieux choix des coptes de France

 

       Les dirigeants du Conseil français pour le culte musulman (CFCM) avaient fait part de leur intention de se rendre à la messe de Noël de l’église copte de Châtenay-Malabry (Ile-de-France), en signe de solidarité après les attentats dont ont été victimes les cooptes d’Egypte.

       Girguis Lucas, le curé des lieux, a refusé, expliquant que la venue des musulmans pourrait être mal vue de la part de certaines de ses ouailles, et alors que lui-même a reçu des menaces. Peu charitable, la position est compréhensible. Hortefeux, lui, le franc-maçon excommunié, s’est rendu sur place et pour fêter la naissance du Christ, sans être rejeté par les autorités.

 

 

 

 

 

SOCIÉTÉ

 

Faits divers

 

       -Plusieurs bâtiments sur trois exploitations agricoles ont été touchés par des incendies criminels dans la nuit de mercredi à jeudi dans le Bray normand. Les incendies ont fait d’importants dégâts, même si les paysans sont parvenus à sauver leur bétail.

       -La sécurité règne toujours dans les lycées : au LEP Voillaume d’Aulnay-sous-Bois (Ile-de-France) un professeur d’anglais a été menacé de mort, et sa femme de subir les derniers outrages. L’homme, depuis en arrêt maladie, a retrouvé le courrier à son domicile à son retour de vacances. Il avait subi le vol de son ordinateur au sein même de l’établissement juste avant les vacances. Ce lycée avait connu un mouvement de grève l’année dernière après de multiples agressions et "incivilités".

       -Samedi matin, à la sortie de la station de métro Fort-Aubervilliers (Ile-de-France), une jeune femme qui rentrait du réveillon a été agressée par un homme armé d’un couteau. N’ayant pu la convaincre de le suivre, il lui a porté un coup de couteau avant de la traîner dans un jardin où il a tenté de la violer avant d’être mis en fuite par des passants. L’agresseur n’a pas été arrêté.

       -La nuit du réveillon a été particulièrement tranquille aux Arcs-sur-Argens, en Provence. Quatre mineurs viennent d’être interpellés : la police les soupçonne d’être les individus qui se sont attaqués à 45 (quarante-cinq) véhicules dans la nuit de la Saint-Sylvestre et d’avoir également détruit une baie vitrée. Bien que deux des racailles soient connues de la justice, ils ont été remis en liberté. Aucun nom ni origine ethnique n’ont été révélés.

       -Crimes de la nuit du Réveillon toujours, et toujours à Montpellier : un adolescent de 17 ans a été interpellé et écroué pour le viol d’une jeune fille de 12 ans. Il avait été interpellé peu avant pour des incendies de voiture la même nuit.

       -Fait exceptionnel : un immigré a été condamné par un tribunal de Saverne. Avec trois autres personnes, il a incendié plusieurs véhicules de plusieurs véhicules. Cet immigré est de nationalité... estonienne !

 

 

 

"Réveillon tranquille" de Hortefeux : un homme meurt de ses blessures

 

       L’animateur africain d'une soirée dansante dans un petit restaurant du Blanc-Mesnil agressé durant la nuit du réveillon a succombé hier à ses blessures, après six jours de coma. Il avait empêché une racaille l’entrée du Château d'Egypte, où se trouvaient quelques dizaines de personnes venues réveillonner. Pour se venger, la racaille est revenue, accompagnée d’un nombre nombre important de personnes (cinq à dix) qui ont lynché l’homme. Frappé à coups de pieds, de poings, de chaise, de coups de poing américain, il avait été laissé pour mort. Les meurtriers sont toujours libres à cette heure.

       L’annonce de la mort a ravivé la colère de la communauté antillaise qui s’exprime contre les autorités et pourrait provoquer des tensions avec d'autres ethnies, le meutrier étant un immigré non-antillais.

 

 

 

La sécurité selon Hortefeux

 

       Ségolène Royal avait été cambriolée par deux gitans au début du mois de décembre dans son luxueux appartement de Boulogne-Billancourt (Ile-de-France). Arrêtés deux jours plus tard en train de commettre un nouveau vol, ils avaient été mis en garde à vue avant que le juge ne décide leur placement en centre éducatif fermé [rigoureusement sic].

       Les deux étrangers ne sont pas restés longtemps sous les fourches caudines de la justice sarközyste : la gitane, âgée de 16 ans, s’est échappée de la voiture qui la conduisait au CEF, sans pouvoir être arrêtée par l’éducateur présent. Le garçon de 13 ans, lui, n’a pas passé deux nuits dans le centre : dès le lendemanin de son arrivée, il s'était enfui. Aucun n'a été retrouvé.

 

 

 

Un policier sévèrement blessé à Nice

 

       Un adjoint de sécurité de 21 ans a été agressé à Nice alors qu’il se trouvait dans un bar, en civil. Quelques jours plus tôt, dans le cadre de ses fonctions, il avait procédé au contrôle d’un homme qui l’a reconnu et l’a frappé avec un coup de poing américain. Le jeune fonctionnaire de police a eu une double fracture de la mâchoire. Son agresseur n’a pas été rattrapé.

 

 

 

Voitures brûlées : l’année commence comme elle a terminé

 

       Treize voitures ont été détruites par le feu dans la nuit de mardi à mercredi à Rosny-sous-Bois (Ile-de-France), dans un acte probablement d’origine criminelle, même s’« il est encore trop tôt pour tirer des conclusions » selon un enquêteur. Les voitures étaient stationnées sur le parking d'une résidence de fonctionnaires. Un témoin affirme que les fonctionnaires ont été stupéfaits tout en précisant pourtant que « pour la plupart des résidents, l'acte est volontaire »...

       Dans le Sud-Ouest, près de Montauban, ce sont cinq voitures et deux caravanes qui ont été totalement détruites dans un incendie sur la route entre Meauzac et Labastide-du-Temple. Un abri de jardin a également été touché. « La thèse de l'incendie criminel ne fait aucun doute » selon un journaliste ; les véhicules devaient être emmenés le lendemain pour partir à la casse.

       En Alsace, à Lingolsheim et Ostwald, ce n’est qu’une voiture brûlée qui a été à déplorer. Mais quatre personnes ont subi des vols avec violence ; l’une des victimes a été sérieusement blessée. Sept racailles, toutes mineures, ont été arrêtées.

 

 

 

120 ans après Dreyfus, Tennebaum ? Une affaire d’espionnage à Renault

 

       Matthieu Tenenbaum a été interpellé sur son lieu de travail lundi : des agents de sécurité lui ont fait quitter les locaux du Technocentre de Renault. Le matériel informatique qu’il utilisait a été saisi, son salaire a été suspendu et il est désormais persona non grata à Renault. Il est le directeur adjoint du programme d’un véhicule électrique – dans lequel plus de 25 milliards de francs ont été investis [4 milliards d’euros] sur lequel la marque fondait beaucoup d’espoirs. Avec lui ont été virés Michel Balthazard, membres du comité de direction de l’entreprise, et son bras droit, Gérard Rochette.

       Il s’agit d’une affaire d’espionnage qui fait grand bruit, bien que Renault se refuse à tout commentaire. Des « faits graves » leurs sont reprochés, faits découverts par le service de contre-espionnage de l’entreprise.

 

 

 

Et maintenant les enlèvement ?

 

       Dans la commune envahie de La Courneuve (Ile-de-France), un enfant en fauteuil roulant et sa mère ont été enlevés et conduits à Montargis, dans l’Orléanais, à 130 kilomètres de là. L’un des hommes qui les séquestrait a été retrouvé par la police et interpellé. Il portait un pistolet-mitrailleur de type Uzi et une arme de poing. Ses complices, absents au moment de l’intervention, n’ont pas été appréhendés. Ils réclamaient plusieurs millions de francs de rançon.

 

 

 

Attaques répétées contre une église à Aiguefonde

 

« Casser pour le plaisir de casser : un phénomène tristement à la mode qui s'est vérifié ces derniers temps à l'église Sainte Claire d'Aiguefonde. Il y a d'abord eu des pétards jetés dans l'église, puis des tuiles cassées sur le toit de la sacristie. Ensuite, est arrivé le vol de cierges et d'allumettes dans la chapelle de la Vierge, dans le but de tenter d'incendier l'abribus sur la place du village. »

 

explique le responsable des finances de la paroisse Sainte Claire d'Aiguefonde dans le Languedoc. Les attaques ont connu leur paroxysme dans entre Noël et le jour de l'An, période durant laquelle vitrail de la sainte Vierge a été brisé en plusieurs points.

 

 

 

 

 

BASSE POLITIQUE

 

Sarközy veut-il mettre le feu au monde ?

 

       Énigmatique – et inquiétant – discours de Sarközy devant les armées française avant-hier.

 

« L'année qui vient de s'achever a été marquée par une forte activité opérationnelle. En 2011, les armées seront à nouveau très sollicitées. Qu'il s'agisse de mettre en œuvre la dissuasion, depuis Saint-Dizier; de concourir à la sécurité des Français sur le sol national ; d'être engagés sur les théâtres extérieurs pour participer au maintien ou au rétablissement de la paix ; vous aurez tous l'occasion de vivre intensément votre métier au service du pays. Vous avez fait le choix de ce métier pour l'intensité, vous ne serez pas déçus. »

 

a-t-il déclaré lors de la présentation de ses vœux aux Armées.

 

 

 

Juppé-Marine : même combat

 

 

« [La laïcité] doit l'être [une valeur clé], et je ferai tout pour qu'elle le soit parce que c'est vraiment le pilier de nos valeurs républicaines. Laïcité, cela veut dire que le politique a la primauté sur le religieux. Ce n'est pas la religion qui gouverne, [mais] bien entendu, le politique respecte l'ensemble des religions ».

 

       Alain Juppé, Sud-Radio, 6 janvier 2010.

 

 

 

Sarközy, menteur pathologique

 

Lors de sa visite sur la base aérienne de Saint-Dizier, à un militaire qui lui présentait son FAMAS, le fusil d'assaut français, Sarközy réplique : "Je l'avais au service militaire."

       Un nouveau mensonge pour Sarközy qui a fait un service militaire de complaisance en 1978 dans l'armée de l'air. Qui n'a été dotée en FAMAS que deux ans plus tard...

 

 

 

Crochu

 

« Ce n'est un secret pour personne que je n'ai pas d'atome crochu avec Jean-François Copé parce que nous n'avons pas les mêmes convictions profondes, nous ne venons pas des mêmes sources idéologiques [...], moi je viens de gauche, il est très à droite – en tout cas, beaucoup plus que moi –, et il le reste. Je respecte son cheminement, je lui demande bien évidemment de respecter le mien, nous allons apprendre à vivre ensemble. »

 

a déclaré hier sur France Inter Dominique Paillé, membre du Parti radical, utilisant un terme rappelant les heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire..

 

 

 

Les Africains perdants de l’UMP coûtent-ils plus cher que ceux de la FFF ?

 

       Ramatoulaye Yade-Zimet avait vertement dénoncé en Afrique de Sud le luxe dans lequel se vautraient les joueurs d’une équipe africaine dénommée, pour de sombres raisons, « équipe de France ».

       Le coût de la note de la petite visite de Ramatoulaye Yade-Zimet en Afrique du Sud a été révélé : il s’élève à 290 000 francs [44 089 euros], pour elle, trois membres de son cabinet et un agent de sécurité.

 

« Moi, je les ai appelés à la décence en temps de crise »

 

avait-elle osé déclarer, alors même qu’elle dormait dans un hôtel encore plus luxueux que la cible de ses moqueries. Décence ? 290 000 francs, c’est l’équivalent de 3 ans et demi de salaire d’un smicard.

 

 

 

 

 

ÉTRANGER

 

Mafia juive : les États-Unis dénoncent la corruption d’Israël

 

Le journal norvégien Aftemposten a révélé de nouveaux documents concernant Israël. Selon des notes diplomatiques, plusieurs sociétés américaines ont dénoncé la "corruption généralisée" du terminal portuaire de Karni. Cette corruption concerne les Juifs qui dirigent ce point de passage primordial pour les marchandises  à destination de la bande de Gaza.

"Les procédures vraiment problématiques et les allégations de corruption endémique constituent une énorme barrière au commerce. [...] Hartmann [Joerg Hartmann, distributeur de Coca Cola] affirme qu'on lui a demandé de payer jusqu'à 13 000 ou 15 000 shekels (2 889 à 3 333 dollars) par camion, ce qui inclut le prix de base officiel plus deux shekels supplémentaires par caisse, qui ne sont pas inscrits dans la facture. [...] Hartmann dit que pour ce prix, on promet que votre camion aura la première place dans la file d'attente ou une place de tête dans la "file d'attente israélienne" qui, elle, avance".

      Camions immobilisés, bakchichs :  les corrompus israéliens ont systématiquement réclamé jusqu'à 75 fois les droits de passage légaux.



 

Multiplication des émeutes en Algérie

 

       Depuis plusieurs jours des émeutes se répandent en Algérie alors que d'autres secouent la Tunisie voisine. A Bal-el-Oued, un quartier populaire de la capitale, une concession de Renault a été incendiée et de nombreux véhicules ont été détruits. La protestation sociale a pour fondement la cherté de la vie. La veille, le groupe Renault avait fait état de pourparlers pour implanter une usine en Algérie. Dans le même temps, de violentes manifestations ont dégénéré à Oran en affrontements avec la police ou en attaques contre diverses cibles.

 

« Alger, Ouargla, Djelfa, Bejaïa, Boumerdes, Oran, Sétif…Il ne se passe pas un jour, mais pas un jour, sans que l’on signale des émeutes qui éclatent aux quatre coins d’Algérie. Crise de logement, mal-vie, hausse des produits de consommations, chômage, routes défectueuses, gouvernants démissionnaires, injustice, les raisons de ces poussées de colères violentes sont tellement nombreuses qu’il serait fastidieux de les énumérer. Si ces émeutes sont l'expression d'une large frustration et d'un ras-le-bol, elles ne sont pas moins l'échec cuisant du pouvoir incarné par le président Bouteflika depuis 12 ans. »

 

rapporte un journal, rappelant l’énorme manne des ressources naturelles, comme les milliards venus de France et d’Europe.

 

 

 

Le monde en guerre

 

       -Des manifestations ont fait au moins deux morts et une dizaine de blessés hier à Arusha (cinq et une soixantaine selon l’opposition), dans le nord de la Tanzanie. Les manifestants voulaient obtenir la libération de membres de l’opposition.

       -L’armée terroriste israélienne a tué hier deux Palestiniens. Ils auraient tenté de franchir un mur érigé illégalement par des Juifs sur leur terre.

       -En quelques jours, les violences ethniques ont fait au moins quatorze morts dans l'ouest de la Côte d'Ivoire selon l’ONU. C’est le village de Duékoué qui est le lieux d’affrontements après un braquage sanglant ; depuis, Guéré et Malinké sont en guerre.

       -Olexandre Korobtchinsky, dirigeant d’un petit parti politique, et homme d'affaires ukrainien, a été abattu à Odessa mercredi.

 

 

 

 

 

INFORMATIONS NATIONALISTES ET IDENTITAIRES

 

1945-2011 : Marche du souvenir à Dresde

 

http://img687.imageshack.us/img687/3497/trauermarsch2011.jpg

 

      Les nationalistes allemands organisent deux manifestations dans le cadre du mémorial de Dresde. Une veillée est organisée le 13 février 2011 au soir pour rappeler la destruction de la ville de Dresde et la mort de plusieurs dizaines de milliers d’Allemands.

      Le samedi suivant (19 février 2011), un grande manifestation parcourera la ville martyre.


http://img687.imageshack.us/img687/5571/plakata2dresdenok.jpg
      Tout les renseignement se trouvent sur le site de la Junge Landsmannschaft Ostdeutschland (Saxe) : <www.jlosachsen.de> ; le lien vers l'affiche (format A2 [pdf|2,6Mo]).

 

 

 

Manifestation des Démocrates suédois contre l’immigration

 

      Après les attentats dans la capitale suédoise, le mouvement nationaliste des Démocrates nationaux (Nationaldemokraterna – ND) a manifesté pour dénoncer l’invasion en Suède et les ravages du multiculturalisme.

 

http://img198.imageshack.us/img198/8148/machevsmultikultisueded.jpg

 

       Les nationalistes ont exigé l’arrêt de l’immigration, mais aussi le retour des soldats suédois actuellement en Afghanistan. Les ND ont été le seul mouvement politique à manifester après l'attentat-suicide ; de nombreux militants ont répondu présent malgré le froid et la neige. Le vice-président du mouvement, Daniel Spank et le secrétaireVavra Suk ont successivement pris la parole.

 

http://img522.imageshack.us/img522/8148/machevsmultikultisueded.jpg

 

      Ce dernier a insisté sur la nécessaire libre détermination des peuples à choisir leur régime politique, et à dénoncer les agissements de la finance internationale. Marc Abramsson a enfin pris la parole pour dénoncer l’immigration et les politiciens comme responsables de la criminalité galopante en Suède.

 

      Site des démocrates nationaux : <www.nd.se>

Partager cet article

Repost 0
Published by La rédaction - dans Infos du jour
commenter cet article

commentaires

Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)