Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 04:04

Jeudi 3 mars 2011 : pour s’être attaqués au tabou qui fonde les régimes politiques dictatoriaux à l'œuvre en Europe, six historiens révisionnistes sont aujourd’hui détenus. Nous n’oublions pas ces courageux militants :

 

 

Pedro Varela, incarcéré depuis 79 jours (Espagne occupée)

Vincent Reynouard, emprisonné depuis 235 jours (France occupée)

Horst Mahler, détenu depuis 733 jours (Allemagne occupée)

L’héroïque Sylvia Stolz, privée de sa liberté depuis 1141 jours (Allemagne occupée)

Wolfgang Fröhlich, enfermé depuis 1263 jours (Autriche occupée)

Gerd Honsik, prisonnier depuis 1284 jours (Autriche occupée)

 

 

http://img138.imageshack.us/img138/9677/chardeuropeoccupee2.jpg

 

 

 

OCCUPATION

 

« Sauf exception » ?

 

      Déjà six clandestins tunisiens, brièvement arrêtés, ont été libérés à Nice. Les délinquants sont désormais libres d’aller et venir à leur guise. Ils profiteront également de tous les avantages liés à la situation d’immigré clandestin en France. Le vice-président du tribunal administratif de Nice Norbert Calderaro a pris prétexte d’un délais trop long dans la transposition d'une directive européenne pour faire libérer les délinquants.

      Le texte européiste sera encore plus favorable que les textes français et rendront de toute façon ces libérations quasi-automatique, bien loin des mensonges de Sarközy et de Claude Guéant. Ce dernier avait prétendu avant-hier à la tribune de l’Assemblée, que tous les clandestins seraient renvoyés chez eux. Sauf exception, avait-il précisé. Le même jour, trois immigrés illégaux Tunisiens étaient relâchés à Nice et leur arrêtés de reconduite à la frontière annulés, et trois l’ont été à nouveau hier.

      Signe de l’impitoyable sévérité du nouveau gouvernement Sarközy, un « passeur » (terme toujours plus agréable que trafiquant d’êtres humains) était jugé hier à Nice. Cet immigré a été condamné à six mois de prison. Avec sursis.

 

 

 

Offensive des groupes terroristes juifs contre Galliano

 

      Selon l’AFP, des affichettes au nom du Betar et de la Ligue de défense juive, deux groupes terroristes juifs laissés libres d’agir par l’Etat Sarközy, ont collé des affiches près du restaurant "La Perle", très fréquenté par la communauté israélite au coeur du quartier occupé du Marais.

      « Toujours là. Contre les antisionistes et les ennemis d'Israël. Le sionisme par passion, le judaïsme par fierté » et « Combattre la haine, le racisme et les ennemis d'Israël en France » proclament les affiches des terroristes étrangers.

 

 

 

Du mauvais keffieh...

 

http://img130.imageshack.us/img130/2456/keffiehldj.jpg

 

 

 

et du bon keffieh

 

(100% made in Israël)


http://img849.imageshack.us/img849/1403/keffiehldjjpg.png

 





SOCIÉTÉ

 

Faits marquants de la criminalité et délinquance en France

 

      -Près de la cité envahie des Francs Moisins de Saint-Denis (Ile-de-France occupée), un homme de 23 ans a été grièvement blessé par balles et était hier soir entre la vie et la mort. Il venait de déposer plainte pour menaces de mort quelques heures plus tôt.

      -Un policier de la 39e compagnie de CRS de Lorraine a été grièvement blessé à la tête hier lors d’un « exercice avec d'autres policiers pour une mission de sécurisation générale » (source policière) à Noisiel (Ile-de-France occupée). Il a été touché par un pavé lancé d’un immeuble près de la gare. Il souffrirait d’un enfoncement de la boîte crânienne et d’une paralysie des membres inférieurs paralysés.

      -Les douanes ont saisi dans un cargo arrivant du Panama au Havre plus de 700 kilos de cocaïne. La valeur marchande en serait de plus de 180 millions de francs [28 millions d’euros].




Après dix ans de sarközysme : les criminels récidivistes toujours en liberté, libres de tuer

 

      Un homme « très défavorablement connu des services de police » selon l’AFP a été arrêté hier après le meurtre d’un homme à Antony, dans un bus. La victime avait été tué d’un coup de ciseaux. Les images vidéos montrent que c’est le meurtrier qui a porté le premier coup ; l’analyse du corps de la victime montre que cette dernière a reçu deux coups violents en plus du coup mortel, alors qu’il n’a lui-même subi qu’une éraflure (1 jour d'ITT). Le meurtrier affirme avoir agi en état de légitime défense et avoir été accompagné d'une amie lors du drame. Les images semblent démontrer au contraire une altercation entre deux groupes de trois et quatre hommes.

      En huit ans, le meurtrier présumé a été condamné à dix (10) reprises pour des agressions avec violence et des extorsions. Il était néanmoins libre et toujours présent sur le sol national. Les origines ethniques des deux groupes qui se sont affrontés n'ont pas été précisées.

 

 

 

Deux ans après les faits : neuf criminels jugés à Versailles

 

      Elle avait 18 ans et elle rentrait chez elle, le 18 avril. Dans un train de banlieue, elle croise un jeune homme auquel elle demande une cigarette. Il fait parti d’une bande de dix racailles qui peu après vont la violer, dans le train. Ils la dépouilleront de ses papiers, son téléphone, son baladeur. Le procès de neuf d’entre eux commence aujourd'hui : six sont jugés pour l’avoir violé, trois de les avoir laissé faire.

      Le verdict pourrait être aussi clément que lors d'un premier procès : un mineur, âgé de 14 ans au moment des faits, a écopé de dix (10) mois de prison devant un juge pour enfant [sic]. Ses amis pourront compter sur la même mansuétude de la justice, eux qui sont présentés comme « fragiles » par les avocats.

      La presse n’a pas révélé les origines ethniques des accusés. Le site de la radio Europe 1 a cru décent d’illustrer l’article sur ce procès d’une image d’archive où apparaît les bras d’un prisonnier. Évidemment Blanc.

 

http://img837.imageshack.us/img837/4911/europe1blanc.jpg

 

 

 

Condamnation d’une africaine pour incitation à la haine raciale" en Martinique

 

       Ghislaine Joachim-Arnaud, secrétaire générale noire du syndicat CGTM a écopé d’une amende de 20 000 francs hier et près de 13 000 francs de dommages et intérêts [3 000 et 2 000 euros]. Le tribunal correctionnel de Fort-de-France l’a reconnue coupable d’incitation à la haine raciale pour avoir, à diverses reprises, assimilé les békés – les Blancs de Martinique – à des profiteurs et des voleurs.

 

 

 

La justice française condamne l'État français pour les lenteurs de... la justice française

 

       Le tribunal de grande instance (TGI) de Paris a condamné à l’État à verser près de 80 000 francs pour préjudice moral et plus 26 000 francs de remboursement des frais de justice [16 000 euros au total] au gérant d'un commerce qui avait été victime d’un braquage en décembre 2003. L’homme avait subi de graves violences, entraînant une incapacité de travail de plus de six mois. Rapidement arrêtés, ses agresseurs n’ont été renvoyés devant un tribunal qu’en 2006 ; ils n’ont été jugés qu’en janvier 2010, plus de six ans après les faits.

       Le tribunal a jugé que ce délai était « manifestement déraisonnable » et constituait un déni de justice.

 

 

 

La justice autorise la pédocriminalité à Bordeaux

 

       Le Centre d'arts plastiques contemporains de Bordeaux avait organisé une exposition intitulée de façon particulièrement provocatrice « Présumés innocents » en 2000, consacrée aux enfants. Divers "artistes" présentaient des photographies et autres "créations" malsaines, notamment des enfants nus. L’"artiste"-phare de l’exposition était l’israélite Christian Boltanski.

       L'association de protection de l’enfance La Mouette avait porté plainte pour diffusion de message violent, pornographique ou contraire à la dignité accessible à un mineur et diffusion de l’image d’un mineur présentant un caractère pornographique. En juin 2009, les trois principaux organisateurs avaient été renvoyés devant un tribunal correctionnel. Coup de théâtre en mars 2010, quand la cour d'appel de Bordeaux prononçait un non-lieu, sans jugement. Ce non-lieu vient d’être confirmé par la cour de cassation.

 

http://img232.imageshack.us/img232/7599/artdegenereboltanski.jpg

 

un exemple d’art dégénéré par Christian Boltanski

 

 

 

Départ de Lombard : 300 000 stock-options et retraite à plus de 2 millions de francs : « normal » selon Xavier Bertrand

 

      Suite aux nombreuses pressions, venues aussi bien des politiques, des syndicats et des médiats que de la présidente des grands patrons, l’ancien président de France Télécom Didier Lombard a jeté l’éponge et a démissionné. Mais pour lui l’essentiel est acquis : il lui suffisait d’un jour comme conseiller pour voir sa possibilité d’écouler ses 300 000 stock-options de plusieurs années, qui lui permettra de les revendre à un cour avantageux (cela lui rapporterait plus de 4,5 millions de francs au cour actuel jugé mauvais). En plus de cela, il percevra une retraite de plus de 2,1 millions de francs annuels [320 000 euros] – retraite-chapeau qui n’est soumis au versement d'aucune cotisation sociale – qui s’ajoute à se retraite de haut fonctionnaire et aux jetons de présence qu’il continuera à percevoir dans les conseils d’administration auquel il participe.

      Dans un courrier, il prouve que les accusations portées contre lui étaient totalement justifiées et que sa nomination comme "conseiller" n’était qu’un emploi fictif : il confirme partir « dans l’intérêt de France Télécom » : France Télécom n'a donc jamais eu intérêt à le voir maintenu comme "conseiller".

      La décision (et donc les pratiques) de ce patron-voyou a été qualifiée de « normale » par le franc-maçon Xavier Bertrand, ministre du Travail. Il a affirmé qu’il n’avait « pas besoin de cette rémunération » de conseiller ; mais pour les 300 000 stock-options et une retraite à 7 chiffres, Didier Lombard faisait sans doute parti des nécessiteux dans le besoin...

 

 

 

 

 

BASSE POLITIQUE

 

Marine Le Pen se joint à la kaballe contre John Galliano

 

      Le dîner du CRIF, la repentance permanente face à Israël, l'endoctrinement des enfants français à Auschwitz plutôt que des voyages d'intérêt national à Verdun, au Grand-Bornand ou à Poitirs, les provocations du ministère français contre l’Iran : voilà des sujets graves sur lesquels Marine Le Pen ne s’exprime pas et qu'elle ne dénoncera surtout pas - et pour cause. Elle a pris soin par contre de donner le coup de pied de l’ânesse à John Galliano, pour une vidéo montée, coupée, tournée à une date indéterminée et dont la diffusion par le torchon The Sun avait pour unique but de servir des intérêts qui sont tout sauf ceux des Français et de l’Europe.

      Visiblement exaspérée par une voisine de table, John Galliano avait fini par s’énerver et tenir, en état d'ébriété des propos peu cohérents pour se débarasser d'innoportunes voisines de table.

      Marine Le Pen a affirmé que John Galliano s’était « comporté de manière inadmissible ». « Qu'est-ce que c'est que ce garçon? Et cette espèce de milieu du show-biz avec ces ivrogneries, si c'est pas pire! », a-t-elle cru bon d’ajouter bien que, au vu de son passé, elle ferait mieux de se taire. Que des étrangers viennent déranger un homme installé tranquillement à sa table et ne demande rien à personne, qu'il soit poussé à s'énerver, qu'il soit filmé à son insu et qu'on diffuse des images coupées, voilà qui ne choque Marine Le CRIF. Il y a désormais longtemps que le Front national préfère ceux qui s’écrasent devant les puissants et Israël plutôt que ceux qui, même maladroitement, usent du peu de liberté d’expression qui leur reste.

 

 

 

L’israélite mondialiste Alain Minc adoube Marine Le Pen

 

« Je pense que l'extrême droite française mutera après une alternance de gauche. [...] J’ai du mal à juger de la même manière un père qui dit "la ‘shoah’ est un détail de l’histoire" et une fille qui dit « la ‘shoah’ est le pire crime de l’histoire". Je crois que l'extrême droite française se transformera en droite extrême, ce qu'est la CSU en Allemagne ».

 

déclarait hier Alain Minc (dans un débat mené par Patrick Cohen), confirmant les thèses développées par les nationalistes français ces derniers mois.

      Les propos tenus par ce très proche de Sarközy, véritable tête pensante du système, ne sont pas anodins. La stratégie des anciens du MNR, de l’UMP, des francs-maçons et autres affidés des quatre États confédérés fini par payer ; l’ex-Front national, débarrassé de son verni antisystème, radical et nationaliste apparaît pour ce qu’il est : le flotteur droit de l’UMP, intégré demain au gouvernement comme la Lega Nord en Italie pour mieux faire accepter l’invasion, le métissage, la dictature libéraliste et l’inféodation des intérêts français au mondialisme, comme le PCF servi il y a 30 ans à contenir la légitime colère des ouvriers. Ce n’est pas une coïncidence si le FN se retrouve aujourd'hui allié avec le RPF,  un ancien sénateur-maire UMP et un groupuscule sioniste à Nice.

 

 

 

 



ÉTRANGER

 

Quand Kadhafi était interrogé sous les ors de la République

 

      Accueilli comme un grand ami par Sarközy en 2007, Mouammar Kadhafi était interrogé par la chaîne d’État France 24 et fait part de son envie de revenir en Europe...

 

 

 

 

L’OTAN reconnaît une nouvelle ‘bavure’ en Afghanistan

 

      Après avoir nié durant plusieurs heures la survenue d’un nouveau crime contre des civils, l’OTAN a été contraint de reconnaître la mort de neuf civils durant une opération de l’armée américaine en Afghanistan. Ce sont neuf enfants qui ont été tués dans un bombardement.

      Le général David Petraeus a présenté ses excuses pour cette « tragédie », après y avoir été fortement incité par le président Afghan.

 

 

 

Le monde en guerre

 

      -Un albanais arrivé du Kossovo a ouvert le feu sur un bus de l’armée américaine à Francfort (Allemagne), car qui se rendait à la base de Rammstein. Deux soldats étasuniens ont été tués et deux autres ont été grièvement blessés. Les américains sont présents au titre de la "coopération", autre nom de l’occupation qui afflige l’Allemagne depuis 65 ans.

      -Quatre hommes ont exécuté le seul ministre chrétien du gouvernement pakistanais, Shahbaz Bhatti, en charge des minorités. Il a été attaqué alors qu’il s’apprêtait à prendre la route. Les hommes ont fait descendre de la voiture sa nièce et son chauffeur avant d’ouvrir le feu, tirant à vingt-cinq reprises.

 

 

 

 

 

HISTOIRE ET CULTURE

 

Liens divers

 

      -Article (à charge) à propos de la parution d’un livre (à charge) contre Jean Fontenoy : « Jean Fontenoy, ou Tintin à la Wehrmacht » (L’Express)

      -Le rapprochement entre le NPD et les nationales autonomes qui en deviennent la branche jeune : « Autonome Neonazis erobern die NPD » (Der Spiegel) (de)

      -Schang L., « Jean Mabire, l’écrivain soldat » (Le Polémarque)

 

 

 

« La guerre en face » : Reportage ce soir sur France 2

 

http://img840.imageshack.us/img840/9756/56673995503251500333425.jpg

 

       France 2 diffuse ce soir à 23h10 le documentaire La guerre en face, réalisé par Patrick Barberis.

 

Ce documentaire exceptionnel dévoile les nouveaux visages de la guerre et interroge notre capacité à la regarder en face. A travers la figure du soldat et son évolution dans notre société au cours des cinquante dernières années de conflits dans lesquels la France s’est engagée (Kolwezi, Liban, Tchad,…), le film pose cette question : comment sommes-nous passés du soldat inconnu aux soldats méconnus ?

Depuis la fin de la guerre d’Algérie, 250 000 hommes ont servi sur plus de 160 théâtres d’opérations extérieures. Ils sont la « quatrième génération du feu », une génération de soldats dont nous ne connaissons presque rien et qui, aujourd’hui encore, n’est toujours pas entrée dans notre Panthéon mémoriel.

 

      Le film (qui présente essentiellement le point de vue d'officiers) sera diffusé lors la journée de clôture du colloque organisé à l’École militaire sur le thème « « La Guerre du Golfe : la France et l’intervention internationale », le 12 mars (programme et inscriptions : dmpa-colloque@defense.gouv.fr)

 

http://img688.imageshack.us/img688/2343/programmecolloquedaguet.jpg

 

 

 

 

INFORMATIONS NATIONALISTES ET IDENTITAIRES

 

Godus, une jeunesse française tome 7 La percée/ Sturmbrigade Wallonie - T.1

 

Le tome 7 d’Une jeunesse française vous entrainera au côté d'Etienne, soldat du bataillon Fenet, dans la percée vers la Baltique où les volontaires français vont contribuer à faciliter l'évacuation des civils allemands.

 

http://img812.imageshack.us/img812/9128/couverturecopietestcopi.jpg

 

 

Les durs combats que livrèrent les volontaires wallons au côté des forces allemandes sur le front de l'Est valaient bien un double album. L'auteur y travaille actuellement. Comme pour la saga d'Etienne, il s'est appuyé sur de nombreuses sources afin de coller au mieux à la réalité historique et de rendre hommage à ces soldats de la meilleure des manières.

En premier lieu, l'auteur s'est appuyé sur l'ouvrage de Paul Terlin La Neige et le Sang, volontaire wallon gravement blessé durant les combats d'Estonie qui nous y décrit les combats au plus près. Les ouvrages de Jean Mabire ou Le Chevaliers de la Toison d'or de Saint Loup sont bien sur à lire également sur le sujet.

Concernant les bourguignons et la percée de Tcherkassy, il faudra également lire les ouvrages consacrés à la division Wiking puisque la dite percée s'est réalisée grâce aux efforts et au sacrifice de ces deux unités.

 

Le tome 1 est intitulé "Sturmbrigade Wallonie" :

 

http://img833.imageshack.us/img833/838/goduswalloniecouv905650.jpg

 

<http://unejeunessefrancaise.blogspot.com/>

 

 

 

David Duke : Les chiens Sionistes, Obama et le véto de l'ONU

 

      Pour la traduction française, cliquer sur « CC » au-dessous de la vidéo.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La rédaction - dans Infos du jour
commenter cet article

commentaires

Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)