Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 03:03

 

Samedi 29 janvier 2011 : aujourd’hui en Europe sont toujours détenus de nombreux prisonniers politiques. En particulier, pensons aux historiens emprisonnés :

 

Pedro Varela, incarcéré depuis 52 jours (Espagne occupée)

Vincent Reynouard, emprisonné depuis 204 jours (France occupée)

Horst Mahler, détenu depuis 703 jours (Allemagne occupée)

L’héroïque Sylvia Stolz, privée de sa liberté depuis 1111 jours (Allemagne occupée)

Wolfgang Fröhlich, enfermé depuis 1232 jours (Autriche occupée)

Gerd Honsik, prisonnier depuis 1255 jours (Autriche occupée)

 

 

http://img259.imageshack.us/img259/1694/histoirenbrokpetit.jpg

 

 

 

 

OCCUPATION

 

La haine pour guide

 

« Même si notre raison nous crie de toutes ses forces l’absurdité de ce face à face entre un tout petit peuple aussi insignifiant que le peuple d’Israël et le reste de l’humanité, écrit-il,… aussi absurde, aussi incohérent, aussi monstrueux que cela puisse paraître, nous sommes bien engagés dans un combat intime entre Israël et les Nations qui ne peut être que génocidaire et total, parce qu’il en va de nos identités respectives. »

 

Itzhak Attia, directeur des séminaires francophones à l’Institut Yad Vashem, Israël Magazine, avril 2003.

 

 

 

Immigration-invasion-occupation

 

      L’occupation par des clandestins de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration se poursuit depuis bientôt quatre mois, sans la moindre intervention policière ni l’expulsion immédiate des délinquants, de leurs familles et de leurs soutiens.

      Le musée vient à nouveau d'être fermé. « Les usagers ont progressivement déserté la Cité et les activités normales de l'établissement ont été gravement perturbées », précise l'établissement. La situation est telle que le compromis signé avec les occupants a été rompu, notamment « pour garantir la sécurité des personnes et des biens ». Les racailles et leurs souteneurs, Parti communiste, CGT et autres organes de l’anti-France, ont provoqué de graves incidences, allant jusqu’à des menaces contre les employés du site.

 

 

 

Syndicalisme hallal

 

      Calendrier islamique édité par la Fédération métaux du Val de Seine.

 

http://img593.imageshack.us/img593/8797/calendrierpcaf091a.jpg

 

 

 

 

 

SOCIÉTÉ

 

Disparition de Laetitia en Bretagne : un crime évitable

 

      L’UMP s’enfonce dans la pire démagogie, annonçant lundi qu’il faut une loi, mardi qu’il ne faut pas de loi, mercredi que Sarközy va, dans sa grande bonté, recevoir la famille de la victime... Profitant de l’aphonie de la gauche et de la médiocrité d’un Front fantôme, les partisans de Sarközy occupent l’espace, eux qui sont pourtant largement coupables du viol, de la disparition et probablement de la mort d’une jeune Française de 18 ans.

      L’ancienne petite amie du criminel Tony Meilhon, multirécidiviste (quinze condamnations) a révélé qu’elle avait porté plainte le 26 décembre pour agressions sexuelles et menaces de mort, après d'autres plaintes en septembre et octobre, pour des dégradations de véhicule commises par Tony Meilhon. Une autre procédure était en cours depuis décembre pour recel de véhicule volé. Plusieurs membres de sa famille ont affirmé avoir prévenu les autorités sur la dangerosité de Tony Meilhon.
      Pourtant, l’inscription du criminel au fichier des personnes recherchées n’a été réalisée que le 4 janvier, et seulement parce qu’il « car il avait omis de signaler son changement d'adresse, comme doivent le faire toutes les personnes inscrites au Fichier judiciaire des auteurs d'infractions sexuelles » selon le ministère. A aucun moment la justice de la République ne s’est inquiétée de cela.

      Et pendant ce temps, l’Étranger préside, à l’Elysée, une « réunion de travail sur la récidive » et fera de la récupération politique en recevant la famille de la victime. Faute de volonté, de moyen, d’argent, comme pour plus de 800 autres ancien détenus en Loire-Atlantique, Tony Meilhon a été dispensé de sa mise à l'épreuve, malgré son très lourd passé, et bien qu’il eut, en détention, violé un codétenu.

 

 

 

La vie des Français d’en bas en République

 

      Dans le quartier envahi de la Bourgogne, à Tourcoing, de vieilles familles de Blancs sont livrés à la racaille, sans la moindre réaction des pouvoirs publics de la République. Reportage de La Voix du Nord :

 

Dans le quartier de la Bourgogne, une bande de jeunes a pris ses habitudes dans le hall de cet immeuble. Les incivilités s'y multiplient. [...] En pénétrant dans le bâtiment - fin de matinée, quand les jeunes ne sont pas là - le problème saute aux yeux. La porte - dite « de sécurité » ? Elle ne ferme pas. [...] La vitre ? Cassée, probablement visée par des jets de projectiles. L'intérieur ? Guère plus reluisant : boites aux lettres pour la plupart fracturées (« Une fois sur deux, il manque le courrier »), nombreux tags et faux plafonds tout simplement détruits. Même schéma dans les caves, autre lieu de rassemblement, où divers détritus jonchent le sol : canettes, mégots, etc... [...] Voilà pour le constat, accablant. L'immeuble comprend onze appartements. En gardant l'anonymat, presque tous les habitants tiennent à témoigner, malgré la crainte. On sent dans leur regard la peur des représailles. [...] « Ils nous insultent, nous menacent et nous crachent dessus. Quand on passe, on baisse la tête en espérant qu'ils ne nous agressent pas. » Une technique qui ne marche pas à tous les coups. Les anecdotes fusent. Un jour, un des locataires refuse de se laisser impressionner. Il pousse même la provocation [sic] jusqu'à appeler la police. « Le lendemain, ils détruisaient ma voiture. » Une autre fois, c'est carrément du racket. [...] Une minorité qui semble avoir littéralement pris possession de l'immeuble. Précision : ils n'y résident même pas. « On connaît tout le monde ici, il n'y a aucun jeune. Ils doivent venir des autres résidences du quartier. Cet été, nous devions carrément payer pour entrer. Ils étaient là, tranquilles sur les marches et réclamaient l'argent... » [...] « Moi, je suis là depuis trente-cinq ans. Avant, on était bien, au calme. C'étaient des belles résidences, pour classes moyennes et personnes âgées. Ça s'est lentement dégradé. Maintenant, on a peur de tout. On paie notre loyer à LMH et on n'est pas tranquille... »

 

 

 

Faits divers

 

      -Un homme a été grièvement blessé par balle mercredi à Saint-Martin-d'Hères, près de Grenoble. Le tireur a été rapidement arrêté. Depuis plusieurs années, la région est livrée aux trafiquants de drogue qui se livre parfois à de sanglants règlements de compte. L’homme arrêté n’a pas justifié son geste.

      -L’homme enlevé à Corbeil-Essonnes et retrouvé ligoté et blessé à Savigny-le-Temple dont nous évoquions le cas hier est mort des suites de ses blessures. Il était tombé dans le coma après son admission à l’hôpital. L’homme dont l’identité n’a pas été révélée, était connu des services de police. Avant de tomber dans le coma, il n’a pas révélé les raisons de son agression.

      -Bon père : des gendarmes arrête un homme, drogué et alcoolisé, qui conduit sans permis dans le petit village de Laragne, dans les Alpes. La justice venait de lui accorder de sortir de prison pour... congé de paternité. Il a simplement fait l’objet d’une convocation devant le tribunal correctionnel.



 

Prendre la voiture coûtera beaucoup cher...

 

      Les péages augmenteront de 2,24% en 2011, bien plus que l’inflation officielle. Sarközy se prétendait le candidat du pouvoir d’achat. Il avait du oublier de préciser des directeurs des sociétés d’autoroutes et de leurs actionnaires.

 

 

 

... et les trains de plus en plus en retard.

 

      La dégradation ne cesse de se ressentir à la SNCF, année après année et désormais mois après mois. La criminalité explose dans les trains, comme le prix des billets, alors que son président participe aux côtés des ennemis à la destruction de la mémoire de l’Europe et... ce n’est pas tout. En 2010, les trains sont arrivés nettement plus en retard qu’en 2009 (hors grèves et intempéries) : 11,3% sur les grandes lignes (+0,6), 8,4% dans le réseau Transilien (+0,7), et 8,8% pour les TER (+0,5).

 

 

 

Le chiffre du jour : 40 000 euros

 

      C'est la prime - hors salaires et avantages - que toucheront les joueurs de handball en cas de victoire à la coupe du monde. C'est, pour chaque joueur, l'équivalent de 40 mois (près de 3 ans et demi) de salaire d'un smicard.

      Le montant de la prime de l'encadrement n'a pas été précisé.

 

 

 

 

 

BASSE POLITIQUE

 

Chômage : 5 ans de sarközysme, 5 ans de hausse

 

http://img692.imageshack.us/img692/4866/chomage.jpg

 

 

 

Affairisme dans l’entourage de Sarközy : Lagardère mis en examen


       Le groupe de mediats Lagardère est omniprésent : Larousse, Grasset, Hatier, Stock, Doctissimo, Elle, Paris-Match et Télé 7 jours, pour la presse, Gulli, Canal J, MCM, Mezzo, Virgin Radio, Europe 1, RFM, Virgin Radio pour l’audiovisuel, Relay – Lagardère avait exigé de ses employés qu’ils masquent un exemplaire du Courrier international qui déplaisait à l’Occupant, Virgin, etc.

       De nombreux anciens dirigeants d'Airbus ainsi que les groupes EADS et Lagardère ont bénéficié d'informations privilégiées lors de l'annonce de retards du programme du très gros porteur A380 et en ont tiré d’énormes avantages financiers selon les enquêteurs. L'Autorité "indépendante" des marchés financiers avait, elle, blanchi le groupe de l’ami de l’Etranger, Arnaud Lagardère. Ce dernier considère Sarközy comme un "frère" lui vouant une reconnaissance éternelle depuis qu’il a réglé - à son avantage -, dès son arrivée au ministère de l’Économie en 2004, un délicat problème de succession.

       Lagardère détient toujours 7,5% d’EADS.

 

 

 

Censure hébraïque : une victoire de Stéphane Guillon

 

       A peine nommé par Sarközy à la tête de Radio France, Jean-Luc Hees avait obtenu la peau de Stéphane Guillon.Parmi les faits reprochés à l’animateur, un texte contre le présumé violeur Dominique Strauss-Kahn. L’intrusion de l’humoriste dans les pratiques de la tribu avaient été peu appréciées sur les ondes très occupées de France Inter (Patrick Cohen, Stéphane Bern, Laure Adler, mais aussi Audrey Pulvar, Malik Boulibaï, etc.), dirigée par Philippe Val, lui-même ami du pédocriminel Patrice Font.

       Le conseil des prud'hommes de Paris a reconnu que le licenciement de Stéphane Guillon l’avait été sans causes réelles et sérieuses ; le tribunal, requalifiant ses CDD en CDI, lui ont accordé 980 000 francs d’indemnités pour licenciement injustifié et 275 000 francs pour indemnités de licenciement, et un total de 1,39 million de francs [212 000 euros] selon le calcul de Closer.

       Jean-Luc Hees ne lui avait même pas annoncé son licenciement qu’il avait appris par la presse.

       Deux vidéos de Stéphane Guillon sur Strauss-Kahn et l’affairiste Kouchner :

 

 

 

 

 

Pour lutter contre la criminalité, l’UMP invente les prisons... ouverte

 

       Le sénateur Jean-Marie Bockel, qui préside la Gauche Moderne, mouvement financé par Sarközy et soutien de la majorité, a demandé à nouveau la création de « prisons ouvertes » [sic], pour lesquelles il avait déjà milité lorsqu’il était sous-ministre à la Justice.

 

« On vient d'une situation où il y avait jusqu'à 70 000 peines qui n'étaient pas exécutées, par manque de suivi, par manque de place. Le dilemme aujourd'hui du gouvernement c'est que si ces 10 000 personnes retournent en prison [cela conduira] une saturation, à trop de personnes par cellule. [...] Mais il y a d'autres alternatives, y compris pour des peines longues, qui sont des prisons ouvertes, un système où il n'y pas de barreaux, où il y a une organisation autour d'une ferme, autour d'ateliers d'artisanat de personnes qui acceptent le contrat de ne pas s'évader ».

 

       Il y a quelques semaines, un établissement de ce type a connu une violente émeute en Grande-Bretagne. La plus grande anarchie régnait dans la prison ; les détenus se sont révoltés quand les autorités ont prétendu lutter contre l’alcoolisme.

 

 

 

Violente offensive médiatico-politique des pédérastes

 

       A l’énoncé d’une décision du Conseil constitutionnel renvoyant aux politiques la décision d’autoriser ou non un pseudo-"mariage" entre personnes du même sexe, le lobby rose a mobilisé ses nombreux membres dans les médiats pour une grande opération de propagande hier. Sur plusieurs chaînes se succédaient pédérastes, lesbiennes, avocat, "simples passants" - du Marais - ou politiciens favorables à cette nouvelle loi de destruction de la société. Le chef des députés socialistes a annoncé le dépôt d’une proposition de loi en ce sens, pendant que des journalistes manipulaient des sondages pour leur faire dire ce qu’ils voulaient.

 

 

 

      A aucun moment la parole n’a été donnée aux personnes normales.

 

 

 

Francs-maçons, immigration, sionisation et... condamnation : le Front nouveau est arrivé

 

      Quelques jours après leur putsch légal pour s’emparer de l’ex-Front national, le couple métisse Marine Le Pen et Louis Aliot a été condamné par la Cour d'appel de Versailles le 27 janvier 2011. Ils avaient bassement diffamé à de nombreuses reprises Myriam et Christian Baeckeroot accusés d'avoir tenu des propos orduriers contre Roger Holeindre. Les attaques avaient été relayées autant sur le site du Front national que sur le torchon virtuel "Nations Presse Info", diffamations répétées malgré l’intervention de Roger Holeindre – qui, depuis, a préféré quitter la tribu sioniste. Après de nombreuses années au sein du FN, les époux Baeckeroot ont rejoint le Parti de la France de Carl Lang.

       Condamnés en première instance pour diffamation, les deux politiciens ont écopé en appel à des peines aggravées : outre des amendes avec sursis, les diffameurs sont condamnés à indemniser Christian Baeckroot à hauteur de 33 000 francs [5 000 euros] pour les dommages et intérêts (contre 6 600 en première instance) et 30 000 francs [4 500 euros] pour les frais de procédures (contre 10 000 francs en première instance). Le jugement de la honteuse condamnation sera diffusé sur le site du Front national et paraîtra dans 3 numéros du torchon papier de NPI, Nation Presse Magazine.

 

 

 

Y’a bon le Parlement "européen" : le cas Karima Delli

 

       Élue sur les listes d’Europe-Ecologie, Karima Delli a accepté de tout dévoiler de ses émoluments européistes. Elle touche comme eurodéputée 56 255 francs par mois [8 580 euros] somme à laquelle s’ajoute 16 500 francs mensuels d’indemnités journalières [2 500 euros] (*), soit annuellement 871 000 francs [ 132 960 euros].

       Le coût pour le contribuable est beaucoup plus élevé : elle dispose pour ses "frais" de 180 000 francs par mois [26 700 euros].

       Soit par an :

       -Frais de transports : 31 000 francs (alors que les citoyens lambda payent plein-pot, les députés, eux, qui touchent de très confortables salaires, ont droit à des prix défiant toute concurrence – en première classe, évidemment).

       -Frais généraux : 330 000 francs [50 424 euros]. Il n’y a aucun contrôle concernant ces dépenses.

       -Études et communication : 215 000 francs [32 925 euros]

       -Rémunération des assistants : 1 500 000 francs [232368 euros]

etc., etc.

 

       Il y a 736 autres nuisibles au Parlement dit – sans doute par antiphrase – européen.

       Un article très bienveillant qui tient plus de la soirée pyjama que du journalisme détaille les frais de Karima sur Rue89 : <eco.rue89.com>

 

(* les parlementaires sont en effet récompensés de leur venue aux séances. Pour chaque jour de présence au Parlement, il est versé une indemnité journalière de 2 000 francs [298 euros]. Pour Karima Delli, présente à 96% des séances, cela représente donc 16 500 francs par mois).

 

 

 

 

 

ÉTRANGER

 

Officiellement 20,3% de chômeurs en Espagne

 

      L'Institut national des statistiques (INE) espagnol a annoncé que le taux de chômage s’était établi à 20,3% au quatrième trimestre 2010, le plus haut taux depuis 14 ans. C’est beaucoup plus que ce qu’attendaient les analystes (19,9%).

 

 

 

L’OTAN ou l’armée mondialiste criminelle

 

      Les armées de l’OTAN, aux ordres des États-Unis, ont favorisé l’invasion du Kossovo, puis appuyé les armées terroristes albanaises durant la guerre. L’OTAN a provoqué la mort de nombreux civils serbes innocents.

      La même organisation savait pourtant qu’Hashim Thaçi était fortement impliqué dans le crime organisé, considéré même comme l’un des « plus gros poissons » de la terrible mafia albanaise. C’est ce que révèlent des documents de l’OTAN publiés par le Guardian. Le gouvernement étasunien comme les dirigeants européens étaient parfaitement au courant des agissements criminels de Thaçi. Le premier ministre exerçait également un « contrôle violent » sur le trafic d’héroïne. Xhavit Haliti, reçu avec les honneurs au parlement européen, ancien chef de l’UCK, était avec Thaçi l’un des trois plus importants chefs criminels, spécialisé lui dans la traite des blanches, la drogue et le trafic d’armes.

      Aucun gouvernement n’a réagi à ces graves accusations. Les révélations du Guardian ont été peu reprises dans les médiats français. La seule réaction a été une enquête interne déclenchée à l’OTAN pour... retrouver le responsable de la fuite.

 

 

 

Litote

 

      Le Parents Television Council accuse MTV-US (chaine de Sumner "Redstone" Rothstein) de diffuser de la pédopornographie à travers son adaptation de la série britannique "Skins", pourtant édulcorée par rapport à l'original. C’est techniquement exact, puisque le programme (diffusé en France sur Canal+), montre explicitement des actes sexuels entre mineurs, dont certains de 15 ans. Sans parler de l'alcool et drogues diverses, omniprésents.

      Sur un des innombrables sites de fans français, un certain "Jim rip" s'offusque : "cette série montre la réalité car les adolescent ce drogue, boivent, vol, baise et les parents ne voient rien alors pourquoi chercher des problème la ou il n’y en a pas…"

      En effet. Hein, pourquoi ?

 

 

 

Egypte, Tunisie...

 

      Les incidents et violences se sont multipliées : ainsi à Alexandrie, le gouvernorat a été incendié, un commissariat a été pris d’assaut ; au Caire, l’armée est intervenue pour la première fois ; près d’un millier de personnes ont été arrêtées et cinq seraient mortes. Des scènes de fraternisation entre soldats et manifestants ont été constatées par l’AFP.

      A Suez, treize manifestants auraient trouvé la mort lors des manifestations ; l’un d’eux serait mort par balle lors de l'assaut d’un commissariat ; les manifestants ont incendié les bâtiments et se seraient emparés d’armes. Au total, 25 personnes seraient mortes depuis le début des manifestations.

      Si la France proclame "Pas d’ingérence !" pour éviter de se mouiller, l’israélite Hilary Clinton, dont le pays sème la mort à travers le monde, de l’Irak à l’Afghanistan, en passant par les plus scandaleuses immixition dans la promotion de l’invasion en France comme en Europe, n’hésite pas à commander le gouvernement égyptien. « Nous demandons au gouvernement égyptien de faire tout ce qui est en son pouvoir pour réfréner les forces de l'ordre » a-t-elle ainsi déclaré.

      Sur Twitter [!] le porte-parole de la diplomatie américaine a appelé à « respecter les droits fondamentaux, éviter la violence, et permettre les communications », ajoutant que « la réforme est vitale pour le bien-être de l’Égypte [sic] à long terme ».

 

« J'ai demandé au gouvernement de démissionner et demain il y aura un nouveau gouvernement. [...] Il y aura de nouvelles mesures pour une justice indépendante, la démocratie, pour accorder davantage de liberté aux citoyens, pour combattre le chômage, améliorer le niveau de vie, développer les services et soutenir les pauvres ».

 

a déclaré en fin de journée le président égyptien Hosni Moubarak..

 

 

      L’agitation s’est également poursuivie en Tunisie, avec un certain répit selon certaines sources. Durant une manifestation près des bureaux du premier ministre, au moins quinze personnes ont été blessées.

 

      Plusieurs milliers de manifestants, à l’appel des Frères musulmans, ont protesté hier à Amman en Jordanie contre « la vie chère et la politique économique du gouvernement » selon l’AFP.

 

 

 

Le monde en guerre

 

      -Un attentat à la bombe contre une épicerie a fait au moins moins huit personnes et plusieurs blessés hier à Bagdad. Plusieurs étrangers figurent parmi les victimes de l’attaque qui aurait visé le chef sur place de la société de mercenariat crypto-gouvernementale américaine Xe Services, anciennement Blackwater.

      -Les affrontements entre occupants juifs et Palestiniens se sont poursuivis hier. Deux jeunes Palestiniens ont été blessés près d’Hébron, dont l’un, âgé de 17 ans, très grièvement blessé par balles. Les tireurs fou, appartenant à un groupe d’une centaine de colons, semblent avoir agi sans aucun motif selon la police israélienne.

      -Au Sénégal, un homme a été tué par des hommes qui pourraient être des indépendantistes de Casamance.

      -L’explosion de deux camions piégés a fait au moins quatre morts hier dans le nord-ouest du Pakistan ; une vingtaine de personnes ont été blessées.

 

 

 

 

 

INFORMATIONS NATIONALISTES ET IDENTITAIRES

 

Bientôt 60 ans pour Rivarol !

 

http://img266.imageshack.us/img266/5994/rivarol.jpg

 

 

Mouvement de libération-zone Est ?

 

      Selon diverses sources, les habitations de deux familles étrangères ont été incendiées à Hoenheim en Alsace. Les enquêteurs auraient retrouvé sur place des croix gammées dessinées avec un « gros feutre noir », précise l’AFP. Il n’y a eu aucun blessé, très peu de dégâts sur l’une des maisons et un peu plus sur l’autre.

      Les médiats et les politiciens locaux ont immédiatement dénoncé les « racistes » – et il n’est pas impossible qu’il s’agisse d’un acte de résistance –, sans penser à une possible action de l’une des deux familles, un règlement de compte dans le cadre de trafics de drogue, escroquerie à l’assurance ou autres. Le soi-disant climat "raciste" doit être bien faible, puisqu’aucune famille n’a annoncé son retour immédiat au pays.

 

 

 

6 février 2011, Paris : Banquet du souvenir nationaliste

 

      A l'initiative de l'Œuvre française, sous la présidence de Pierre Sidos, un banquet est organisé à Paris le 6 février 2011 en mémoire de nos morts du 6 février 1934. Plusieurs directeurs de journaux prendront la parole. (Participation : 35 euros ; chèque à l'ordre de l'Œuvre française à envoyer au siège du mouvement : 4 bis rue Caillaux 75013 Paris.

 

(Renseignements au 01.44.24.22.54 du lundi au vendredi de 14h à 18h.)

Partager cet article

Repost 0
Published by La rédaction - dans Infos du jour
commenter cet article

commentaires

Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)