Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 02:02

Vendredi 22 octobre 2010 : Nous n’oublions pas les Européens victimes sur leur propre terre de la loi de l'Étranger. Au nom d’Israël :

 

Vincent Reynouard est emprisonné depuis 105 jours (France occupée)

Horst Mahler, est détenu depuis 604 jours (Allemagne occupée)

L'héroïque Sylvia Stolz, est privée de sa liberté depuis 1012 jours (Allemagne occupée)

Wolfgang Fröhlich, est enfermé depuis 1133 jours (Autriche occupée)

Gerd Honsik, est prisonnier depuis 1156 jours(Autriche occupée)

 

 

http://img191.imageshack.us/img191/9199/librezvincentpowcouleur.jpg

 

 

OCCUPATION

 

La désaryanisation des journaux se poursuit

 

       Après Médiapart, une source proche des repreneurs a annoncé l’entrée au directoire de la société éditrice du quotidien le Monde de Bernard-Henri Lévy.

       BHL est pourtant membre, depuis 2007, du conseil de surveillance de journal Libération au main de Rotschild. Bloch, le possesseur du Figaro n’a pas réagi, non plus que Kahn, qui détient Marianne.

 

http://img535.imageshack.us/img535/440/ideolobbiepetit.jpg

 

 

 

Pas de crise pour Maurice Lévy

 

« On me reproche souvent d’être trop confiant, trop optimiste. Mais je ne vois pas comment faire autrement. Nos chiffres sont bons. [...] le marché de la publicité est reparti ».

 

Maurice Lévy, PDG de Publicis.



 

Travail et arithmétique

 

      Le CRAN est à la pointe du lynchage médiatique contre Jean-Paul Guerlain qui avait déclaré il y a quelques jours : « Pour une fois, je me suis mis à travailler comme un nègre. Je ne sais pas si les nègres ont toujours tellement travaillé, mais enfin... ».

      Ce qui a donné l’idée à certains de visiter le site du CRAN (http://lecran.org/?p=185) où l’on peut lire, dans l’hagiographie à la gloire de Patrick Lozès :

 

« Très vite, [Patrick Lozès, président du Conseil représentatif des n. de France] il est pris par le virus de la politique. Il rejoint l’UDF de François Bayrou en 1988. Quatre ans plus tard, en 2002, il est investi comme candidat de l’UDF dans la première circonscription de Paris. »

 

      1988+4 = 2002 : du beau travail.

 

 

 

 

 

SOCIÉTÉ

 

Nouvelle scandaleuse évasion d’un détenu

 

      Un prisonnier s’est échappé à Liancourt dans le département de l’Oise. Il avait obtenu une permission exceptionnelle pour aller courir en forêt. Il avait été condamné en 2008 à 7 ans de prison pour des violences volontaires aggravées.

      Parti faire du sport avec cinq autres détenus, il était encadré par deux « surveillants-moniteurs ». Hier soir, les autorités avaient mobilisé en vain une trentaine de gendarmes, un chien et un hélicoptère.
      Aucun médiat, plus soucieux du droit des criminels que de la sécurité des Français, n'a diffusé ni son identité, ni sa photo.

 

 

 

Nouveau scandale judiciaire : un policier mis en examen à Villiers-le-Bel

 

      Le conducteur du véhicule de police impliqué dans un accident avec une moto sà Villies-le-Bel en 2007 a été mis en examen hier. Il est poursuivi pour homicides volontaires, alors même que dans cette affaire un non-lieu avait été rendu en première instance pour les quatre fonctionnaires de police présents dans la voiture.

      Les avocats des deux jeunes décédés, à commencer par le mosaïque Me Emmanuel Tordjman se sont réjouis de cette mise en examen.

      Les deux délinquants circulaient pourtant plus vite que la voiture de la police et que la vitesse autorisée, sur une moto interdite de circulation en France, sans casque, sans assurance et sans permis.

      Les racailles avaient profité de cet accident pour provoquer des émeutes durant plusieurs jours.

 

 

 

Légitime défense

 

      Un ouvrier, âgé de 21 ans, a été agressé dans un bus de Gennevilliers (Ile-de-France). Plusieurs hommes tentaient de lui voler son portable. Après avoir reçu deux coups de poing, la victime a sorti un couteau et a riposté, blessant légèrement l’une des trois racailles (désignée comme « victime » par l’AFP !). Ses jours ne seraient malheureusement pas en danger. Le jeune homme agressé, après s’être défendu, s’est rendu au commissariat de Gennevilliers et a été placé en garde à vue, comme les deux racailles qui n’avaient pas été blessées.

 

 

 

La force par la joie de l’ultra-libéralisme

 

      La gendarmerie a mis fin aux agissement d’un couple d’entrepreneurs roumains du BTP qui exploitaient leurs compatriotes. Ils ont fait venir des dizaines de Roumains qui, ensuite, travaillaient sur des chantiers de travaux publics. Le couple contournait les législations fiscales et sociales françaises selon les enquêteurs ; les ouvriers étaient logés dans des conditions insalubres, couchant dans des caves et à même le sol pour certains. Ils étaient mal payés et exploités. Le couple ont a mis en examen pour travail illégal et conditions de travail et d’hébergement contraires à la dignité humaine. Des interpellations ont eu lieu dans plusieurs régions de France.

 

 

 

Un islamiste revient en France

 

      L’extradition d’un islamiste étranger auquel la République avait généreusement offert des papiers français a été acceptée par un tribunal de Naples (Italie). La justice le soupçonne d’être lié à des mouvements terroristes. Suite à son arrestation, plusieurs personnes avaient été arrêtées en Provnce et en Aquitaine.

 

 

 

Grèves et incidents

 

      Grèves et manifestations se sont poursuivies à travers la France. Comme les jours précédents, des violences ont été constatées.

      -A Lyon, malgré la forte mobilisation policière, de nouveaux débordements ont été constatés. Un véhicule a été retourné, du mobilier urbain a été détruit et les policiers ont été caillassés ; 29 personnes ont été interpellées.

      -A Bastia, plusieurs dizaines de manifestants se sont opposés aux forces de l’ordre qui ont été caillassées. Plusieurs poubelles ont été incendiées.

      -Une jeune manifestante a été blessée à Poitiers dans une bousculade qui s’est produite lors d’affrontements entre policiers et lycéens. Selon un syndicat étudiant, la jeune fille souffre de trois côtes cassées. Elle aurait été frappée à coups de matraques par des policiers.

      -Un mineur poursuivi pour des violences contre des policiers et des dégradations en réunion a été placé en détention provisoire hier. Il avait participé à une émeute mardi au lycée Genevoix à Montrouge (Ile-de-France). Il a déjà été condamné en mai dernier pour des violences.

      -Mercredi, 245 personnes ont été interpellées (1 901 depuis le 12 octobre). Hier, 8 racailles ont été interpellées dont 7 mineur dans le département des Hauts-de-Seine, contre une cinquantaine en Seine-Saint-Denis (300 en une semaine), dont 32 pour le pillage d’une parfumerie, plusieurs pour port d’arme illégal, etc.

 

 

 

« Fermeté » (Sarközy)

 

      Une racaille de 18 ans a été condamné pour avoir pillé un magasin dans le centre commercial de la Défense, après une manifestation lycéenne. Le tribunal correctionnel de Nanterre l’a condamné à deux mois de prison ferme (et six avec sursis). Exceptionnellement pour une peine aussi peu sévère, il a été écroué à l’issue de l’audience.

      A Saint-Nazaire, quatre personnes ont été condamnées : un docker de 41 ans a écopé de 2 mois de prison ferme et 2 mois avec sursis ; un étudiant de Guérande a été condamné à un mois de prison ferme. Ils n’ont pas été incarcérés, au contraire des deux autres condamnés, un jeune de 18 ans et un marginal de 34 ans condamnés à un et deux mois de prison ferme.

      Une dizaine de jeunes étaient également jugés à Lyon. Six ont été condamnés, écopant de peine très légères, comprises entre deux mois de prison avec sursis et trois mois ferme pour ceux qui avaient été arrêtés pour les pillages.

      Le tribunal de Bobigny a condamné des jeunes majeurs à deux mois avec sursis pour violences aggravées, a une amende pour mise en danger d'autrui et a quatre mois avec sursis pour vol à la portière. Le parquet, stupéfait de la clémence des peines, a fait appel des deux premières condamnations.

 

 

 

Vers la 20e semaine de congé de maternité ?


      Il faut noter la réaction de la sarközyste Nadine Morano. Bien plus que la famille française, c'est son petit intérêt égoïste de ministre de rigueur qui semble importer :

Le Parlement européen s'est prononcé mercredi pour une extension du congé de maternité de 14 à 20 semaines entièrement indemnisées dans l'ensemble des pays de l'Union européenne. [...]

Selon les vœux du Parlement, le congé maternité devrait être rémunéré à 100% du salaire. Les eurodéputés demandent également à ce que les Etats qui ne le font pas encore reconnaissent le principe d'un congé paternité d'au moins deux semaines continues, payées selon des modalités similaires. [...]

La décision est pourtant loin d'être définitivement adoptée. Conformément à la procédure législative européenne, le projet va à présent être soumis -sous présidence belge- aux gouvernements européens, dont beaucoup ont d'ores et déjà fait part de leur opposition. [...]

Les réactions n'ont d'ailleurs pas tardé. La secrétaire d'Etat française à la Famille, Nadine Morano, s'est ainsi déclarée mercredi opposée à cet allongement de la durée du congé maternité, qui aurait un coût de 1,3 milliard d'euros par an pour la France. [...]

Selon une étude d'impact, l'extension du congé de maternité de 15 à 20 semaines en Belgique devrait coûter de l'ordre 166 millions d'euros supplémentaires. En Grande-Bretagne, on évoque même un doublement des coûts actuels, à 4,5 milliards d'euros.

 

(RTBF/ Belga/ AFP, « Le Parlement européen veut 20 semaines de congé de maternité »)

 




 

BASSE POLITIQUE

 

Des mots...

 

« Les casseurs n’auront pas le dernier mot »

 

      Sarközy – très applaudi – lors d’une table ronde jeudi sur la ruralité dans l’Eure-et-Loir. « Français, vous avez la mémoire courte », rappelait le Maréchal...

 

 

 

Création d’emplois poubelles : l’UMP se félicite

 

      Laurent Wauquiez, sous-ministre d’État à l’Emploi, s’est réjoui après les « Assises des centres d’appel », des promesses par ces sociétés, de la création de 11 000 emplois en France ces prochains mois. Il a souligné que la France était en retard dans ce secteur, ne comptant que 250 000 postes contre 600 000 En Allemagne.




 

 

 

ÉTRANGER

 

Les nouveaux négriers (1)

 

       Il n’y a pas que le haut patronat, les syndicats et les partis du système en France à se réjouir et à profiter de l’immigration massive qui submerge l’Europe. Avant de pouvoir profiter des Européens, les immigrés sont victimes de réseaux mafieux parfois très élaborés.

       Hier en Tunisie, la police a interpellé 17 personnes qui tentaient de partir illégalement pour l’Italie.

       Le passeur a également été arrêté. Chez lui, les enquêteurs ont retrouvé l’équivalent de près de 200 000 francs, l'argent récolté pour le voyage des 17 immigrés.

 

 

 

Les nouveaux négriers (1)

 

       L’eldorado européen ne fait pas rêver qu’en Afrique : la police brésilienne vient de démanteler un réseau qui "exportait" des Péruviennes vers la France avec de faux papiers. Les passeurs profitaient du fait que les Brésiliens n’ont pas besoin de visa pour se rendre en France. Six personnes ont été arrêtés. Les candidats à l’immigration payaient plusieurs dizaines de milliers de francs pour le voyage.

 

 


Tintin au Congo vu du Congo

      Interrogée par Radio France International au sujet des procédures entamées contre l’ouvrage de Hergé, Jeannette Kavira Mapera, la ministre de la culture et des arts du Congo, parle d’un chef d’œuvre.

«Pour le gouvernement congolais, Tintin au Congo est un chef d’œuvre. Cet album ne blesse en rien la culture congolaise. Aux temps anciens, lorsque ce livre a été écrit et que son créateur a été inspiré, effectivement, les Congolais ne savaient pas parler français. Jusqu’aujourd’hui, le Congolais n’est pas celui qui parle le mieux français. A cette époque là décrite dans l’ouvrage, effectivement, pour remettre le Congolais au travail ou l’inciter à travailler, il fallait utiliser le bâton. Aujourd’hui, dans certains milieux, pour envoyer les enfants ou les adultes au champ, il faut y aller par des méthodes fortes. Nous avons estimé que c’était un procès intéressé qui n’engage pas le gouvernement congolais», précise la ministre congolaise de la Culture et des arts citée par Rfi. […]




Obama en Amérique

Obama travaille-t-il tellement Tel un Patrick Lozès, il semble en être persuadé. A quelques jours d’élections qui s’annoncent particulièrement mauvaise pour le camp Obama, ce dernier a montré toute la modestie qui caractérise son peuple :

 

« Malgré tous les problèmes que nous traversons à l'heure actuelle, nous avons toujours les meilleurs travailleurs du monde, les meilleures universités du monde, les meilleurs entrepreneurs du monde, l'économie la plus libre et la plus vivace du monde ».

 

a déclaré le premier président noir des États-Unis d’Amérique ajoutant, le concernant, en réponse à une admiratrice :

 

« Nous avons un président qui ne s'en sort pas trop mal ».

 

      Si elle est meilleure que celle de Sarközy – chaque peuple à ses tares – la cote de popularité d’Obama n’est que de 45%. Il n'est pas certain que les démocrates surmontent cette dernière sortie.

 



Les nazis frappent (encore) au Brésil

 

« C’est leur style. C’est le style des troupes d'assaut des nazis. Un comportement très typique des mouvements fascistes ».

 

a déclaré José Serra, candidat à la présidentielle au Brésil, après avoir été l’objet d’une attaque dans le cadre de la campagne. Les militants du Parti des travailleurs se sont opposés à lui et ont jeté des objets dont l’un l’a touché. « Étourdi par le choc », il a immédiatement suspendu sa campagne.

 

 

 

Le Parti socialiste et des sionistes soutiennent les nazis  brésiliens

 

       Soucieux des intérêts français en ces temps de crise, divers militants socialistes et d’Israël ont apporté leur soutien à Dilma Rousseff, candidate à l'élection présidentielle du Brésil, rivale de José Serra. La candidate « porte les valeurs de solidarité, de justice sociale et de modernisation de la société dans lesquelles nous nous reconnaissons pleinement » affirment, unis dans la pétition Martine Aubry, Bertrand Delanoë, Anne Hidalgo, Christophe Girard mais encore Marek Halter et Elisabeth Badinter.

 

 

 

Kadhafi ne s’affiche pas en Suisse

 

       Sous la pression notamment du gouvernement, les autorités de Genève ont annoncé l’interdiction d’une affiche du Mouvement citoyen genevois (MCG) si cette affiche n’est pas modifiée. L’affiche dénonce les criminels étrangers et exige l’expulsion des indésirables de Suisse.

      Sur l’affiche, le dirigeant libyen Kadhafi apparaît dans une tunique, le bras tendu avec pour légende : « Il veut détruire la Suisse ». L’Union démocratique du centre (UDC) a obtenu la tenue d’un référendum pour que l’instauration de l’expulsion des étrangers détenteurs du droit de séjour coupables de certaines infractions.
      L'affiche fait référence aux graves différends qui ont opposé la Suisse à Kadhafi. Ce dernier avait déclaré en février, devant plusieurs milliers de personnes :

« C'est contre la Suisse mécréante et apostate qui détruit les maisons d'Allah que le jihad doit être proclamé par tous les moyens. Le jihad contre la Suisse n'est pas du terrorisme. Tout musulman partout dans le monde qui traite avec la Suisse est un infidèle (et est) contre l'islam, contre Mahomet, contre Dieu, contre le Coran ».


      La Suisse, outre l'interdiction de minarets, avait surtout mené des poursuites contre le fils et la belle-fille du colonel Kadhafi. Ils avaient été incearcérés avant que le gouvernement, comme devant les organisations  juives, s'agenouille devant les menaces de Kadhafi. Quelques temps plus tôt, Kadhafi avait tout simplement déclarer vouloir rayer la Suisse de la carte.

 

 

Israël invente les camps de concentration géants automatisés

 

      Il y a 65 ans, Israël expulsait, de force, des centaines de milliers de Palestiniens. Quelques 25 000 Palestiniens travaillent aujourd'hui sur leurs terres, aujourd'hui occupées. Chaque jour, ils sont obligés de passer des barrages contrôlés par l’armée terroriste israélienne. Ces barrages sont en train d’être totalement automatisés : les soldats sont remplacés par des guichets électroniques autorisant l’entrée des Palestiniens sur leur terre occupée. Ils seront simplement obligés d’être fichés par un État ennemi auquel ils devront fournir leurs empreintes digitales et devront, chaque jour, présenter leurs doigts à un ordinateur.



 

Amitié virile séoudienne

 

       Le prince séoudien Saud Bin Abdulaziz Bin Nasir al Saud, petit-fils du roi Abdallah, a été condamné à la prison à vie. Pédéraste, il avait pour amant son serviteur. Ce dernier avait été retrouvé étranglé. Il avait été frappé et mordu à de nombreuses reprises. Les témoins ont affirmé que le serviteur  - orphelin qui avait été pour son malheur recueilli par la famille royale - était traité en esclave. Il n’a pas été précisé s’il était l’esclave sexuel volontaire ou contraint de son maitre.

       Le prince (?) ne sera cependant pas expulsé vers l’Arabie saoudite où les pédérastes sont passibles de la peine de mort, comme les meurtriers. Ci-dessous des images du prince séoudien frappant son esclave trois semaines avant sa mort.

 

http://img440.imageshack.us/img440/8149/princesaoudienpederaste.jpg

 

 

 

Le monde en guerre

 

-La police a annoncé avoir retrouvé quatre corps d’hommes, retrouvés pieds et poings liés, abattus d’une balle dans la tête à Acapulco au Mexique.

-Un attentat dans un bus a fait 7 morts et plusieurs blessés aux Philippines.

 

 

 

 

 

INFORMATIONS NATIONALISTES

 

Communiqués du Renouveau français (Nantes) et du FNJ Vendée après des incidents à La Roche-sur-Yon

 

La rue appartenant à ceux qui y descendent, douze militants vendéens issus du Front National de la Jeunesse et du Renouveau Français se sont rassemblés mardi 19 octobre, place Napoléon à La Roche Sur Yon, réalisant que ce n’est après tout pas la gauche qui a le plus à se plaindre d’un gouvernement libéral dit "d’ouverture", qui continue à encourager l’immigration massive, malgré de théâtrales reconductions à la frontière de Roms. Un gouvernement qui n’a rien fait pour protéger l’industrie française en péril et pour remettre au travail des millions de Français au chômage. Un gouvernement qui s’est empressé de s’accorder de honteuses augmentations de salaire, des amnisties pour d’autres et un bouclier fiscal pour les très riches, tandis que le peuple subit depuis des années le marasme économique, l’insécurité, le chômage, l’euro et tutti quanti.

Forts de ce triste constat, nous, militants sus-mentionnés, avons fait le choix de nous faire entendre dans la rue, car aucun changement ne se fera sans le nationalisme, la droite et la gauche libérale n’alternant que les têtes, souvent d’ailleurs issues des mêmes loges.

Les nervis d’extrême-gauche et la racaille basanée ne l’entendaient évidemment pas de cette oreille, eux qui n’entendent protester que, les uns pour sécher les cours, les autres pour s’amuser, semer le désordre. Nous jetant des dizaines de bouteilles de bières, de tomates et même quelques pavés, aucun de ces vaillants démocrates ne nous a atteint, grâce à Dieu, ce qui nous a permis de tenir notre position sur la place une large demi-heure sans sourciller, arborant fièrement nos drapeaux et bannières, « France Jeunesse Révolution ! », avant que les flics décident assez injustement que nous devions céder le terrain à ces minables.

Hier les nationaux vendéens ont montré qu’ils avaient leur place dans la rue, et nous donnons rendez-vous très bientôt aux tenants de la pensée unique qui pensent pouvoir bafouer la liberté d’expression et tous les droits élémentaires du citoyen à l’instar de leurs aînés soviétiques.

 

Le Responsable de section du Renouveau Français

 

 

J’ajouterai à l’intervention de mon camarade que cet événement à démontré clairement que toutes ces manifestations soit-disant dirigées contre la réforme des retraites ne sont en fin de compte qu’une vaste manipulation de la gauche à des fins électorales et des syndicats afin de retrouver leur pouvoir d’antan, refusant tout autre soutien à leur mouvement qui puisse minimiser leur « mérite » mais qui pourtant servirait la cause des travailleurs.

Travailleur, travailleuse de France : ces escrocs vous desservent en se servant de votre misère, aujourd’hui et en 2012, seul le Front National représente une réponse vraie et efficace au ravage du mondialisme, de l’ultra-libéralisme et du sarközysme !

 

François-Xavier Gicquel, secrétaire départemental FNJ

 

(Via Contre Info)

 

 

 

Quid de la COTELEC ?

 

« Jean-François Jalkh, promu secrétaire général du Front national le 2 mai dernier [...] a publié [un communiqué] vendredi 15 octobre [...] expliquant, pour l’essentiel, [...] que les demandes d’adhésion [devaient être] bien conformes à l’article 6 des statuts du Front national, qui dispose que «l’adhésion au Front national n’est compatible avec aucune appartenance à un autre parti ou mouvement politique, quel qu’il soit».

«Quel qu’il soit.» Vérification faite dans les statuts du Front national, la citation est exacte. L’article 6 dispose même, au cas où un étourdi aurait laissé adhérer le membre d’un autre parti ou au cas où un adhérent se laisserait aller à adhérer à un autre parti: «Le membre du Front national qui enfreindrait cette règle serait automatiquement exclu et, le cas échéant, ses votes réputés nuls et non avenus, sauf autorisation expresse du bureau du conseil d’administration.» [...]

 

Imagine-t-on un insolent s’appuyant sur l’article 6 pour contester l’appartenance de Jean-Marie Le Pen au Front national ? [...] Car Le Pen [...] est bel et bien membre d’un autre parti politique ! Il est même le président de cette structure qui répond au nom de Cotelec.

Cotelec, kesako? Officiellement, une association de financement du Front national. [...] Le problème est que Cotelec, dont le siège est situé au 8, parc de Montretout, à Saint-Cloud, est déclaré comme parti politique. L’article 2 des statuts de Cotelec dispose en effet que «cette association est un parti politique». [...]

 

Pour Jean-Marie Le Pen, Cotelec vise donc à aider financièrement le FN. [...] Et après le congrès ? [...] Car en l’état, les objets du Front national et de Cotelec ne sont pas adaptés à un Front national sans Jean-Marie Le Pen à sa tête. [...] L’objet de Cotelec, défini par l’article 2 de ses statuts, est nettement plus restreint: «Cette association est un parti politique chargé de promouvoir l’image et l’action de Jean-Marie Le Pen.» Et c’est tout. Pas un mot sur le Front national !

Alors que va-t-il faire de Cotelec? Passer ce micro-parti à son successeur? En apurer les comptes et y mettre fin ? [...]

Or jusqu’à maintenant, si les cotisations des adhérents et les subventions étatiques sont versées au Front national, les dons et les prêts le sont à Cotelec. Le fichier des donateurs, c’est Cotelec qui le détient, pas le FN. Et Cotelec a prêté beaucoup d’argent au Front national pour qu’il puisse assurer ses fins de mois. Au moins 2,5 millions d’euros, peut-être plus. Que le Front national remboursera, ou pas, à Cotelec. [...] Et selon que Cotelec en réclamera ardemment ou pas la somme au Front national.

Ce qui sera, après l’élection du président du Front national, du seul ressort… du président de Cotelec. »

 

(Source : Minute, via le Salon Beige)

 



(Ont participé à cette édition Eric Adelofz, Philippe Régniez et Brice Duqueyroux.)

Partager cet article

Repost 0
Published by La rédaction - dans Infos du jour
commenter cet article

commentaires

Hammer 22/10/2010 14:30



"Le prince séoudien Saud Bin Abdulaziz Bin Nasir al Saud, petit-fils du roi Abdallah, a été condamné à la prison à vie. Pédéraste, il avait pour amant son serviteur. Ce dernier avait été
retrouvé étranglé. Il avait été frappé et mordu à de nombreuses reprises. Les témoins ont affirmé que le serviteur  - orphelin qui avait été pour son malheur recueilli par la famille
royale - était traité en esclave. Il n’a pas été précisé s’il était l’esclave sexuel volontaire ou contraint de son maitre."


Un peu d'information sur le sujet ne nuit en rien à l'information, mais la complète :


http://www.the-savoisien.com/wawa-conspi/viewtopic.php?id=931


Cela –ce châtiment– pour ce que vous avez accompli, et Allâh n’est point injuste envers les esclaves.
(AL Qur’ân, Sourate 8, verset 51)


Cette condamnation ‘divine’ tomba en 1996 sur quatorze collégiens sud-africains blancs. L’un d’eux entreprit d’écrire un semblant de journal, le déclencheur de ce livre. En ces temps
troubles vers la passation des pouvoirs, une vingtaine de collégiens sud-africains entraient pour les vacances d’été avec les fêtes de Noël et de l’an en famille. Leur car incendié, eux errants,
capturés et vendus à des esclavagistes. Quatorze survivants à l’horreur du transport maritime seront achetés « en lot » au marché d’esclaves par un roi arabe magnifique, l’Émir des Émirs du JÏHÂD
SILENCIEUX . - « Nous décidons : Que ces quatorze prisonniers imberbes, butin acquis par de valeureux combattants, seront asservis en tant qu’esclaves suivant les règles avec inscription dans les
registres, avec marquage au fer du royaume. Kalâm Allâh ± parole de Dieu. C’est écrit. » « Silence… Jïhâd ! » conte la mise à nu physique et mental sous la torture vers l’écrasement de leur
dignité et l’effacement total de toute trace de leur vie d’infidèles. Dans son journal notre jeune témoin décrit aussi la sensualité orientale dans la reconstruction de leur physique dans la
grandeur d’Allâh, au prix de la soumission totale.



AHAE 22/10/2010 07:53



En ce qui concerne le Policier de Villiers le Bel, il ne peut être poursuivi que pour "homicide involontaire".


Ca peut arriver à n'importe qui d'être poursuivi de la sorte après un accident mortel de la circulation. C'est certain qu'il aurait pu y avoir un non lieu à l'issue de l'instruction. Mais les
familles de racailles diront qu'il s'agit d'un parti pris. L'affaire passera en jugement et à mon sens le Policier sera déclaré innocent au vu des faits. Sinon il faudra  que la Police
stoppe toute intervention dans ces cités, qu'ils ne courent plus après les délinquants et criminels puisque cela devient une infraction. Et quand les boeux (les veaux ont encore des C) en auront
marre, peut-être changeront-ils leurs votes.



Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)