Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 02:02

Lundi 2 décembre 2010 : nous n’oublions pas les historiens détenus dans les geôles de la dictature européiste :

 

 

Vincent Reynouard, emprisonné depuis 145 jours (France occupée)

Horst Mahler, détenu depuis 644 jours (Allemagne occupée)

L’héroïque Sylvia Stolz, privée de sa liberté depuis 1052 jours (Allemagne occupée)

Wolfgang Fröhlich, enfermé depuis 1174 jours (Autriche occupée)

Gerd Honsik, prisonnier depuis 1195 jours (Autriche occupée)

 

 

 

http://img191.imageshack.us/img191/9199/librezvincentpowcouleur.jpg

 

 

 

OCCUPATION

 

Nice, territoire occupé

 

       C’est au Palais de la Méditerranée à Nice que la section du sud-est du CRIJF, dit curieusement CRIF (Conseil représentatif [sic] des institutions juives de France [sic]) se réunissait pour son diner annuel avant-hier. Alain Belhassen présidait la cérémonie, au côté de inénarrable Marek Halter et en présence de Christian Estrosi, peu rancunier après son licenciement par l’occupant de l’Elysée.

      Ce sont bien les intérêts d’un pays étranger que ces étrangers défendaient puisque tout les débats tournaient autour d’une pseudo « délégitimation » de l’Etat illégitime d’Israël.

      A défaut d’être français ou européen l’un des intervenant a précisé qu’il était « juif et républicain en même temps ».

      Cette réunion à la solde d’un pays étranger réunissait « tout ce que la "République" et "l'État décentralisé" comptent d’officiels » de l’aveu même de Nice Matin, en présence de tous les élus de l’UMPS.

      Dans la veulerie et la carpeterie c’est Christian Estrosi qui s’est révélé le plus fort, identifiant Israël à « a puissance mêlée de sagesse ».

      Les services spécialisés ont réalisé avec leur habituel virtuosité leur travail d’accompagnement : des inscriptions "antisémites" avaient été très opportunément été découvertes sur le mur principal d’un centre étranger juif à Saint-Laurent-du-Var.

 

 

 

Les trains d’immigrés se déversent sur la France

 

      Reportage de la Télévision Suisse Romande

 

 

 

 

Le plus court moyen pour devenir français de papier directement en Algérie

 

      Si les autorités françaises non seulement ne font rien mais accélèrent le démantèlement de la France par l'invasion, il n’en va pas de même en Algérie. La police de ce pays a mis fin à un réseau de trafiquants spécialisés dans la falsification de dossiers aux fins d’obtenir des papiers français.

      Trente-cinq personnes ont été interpellées dans l'est de l'Algérie, en Kabylie. Contre quelques milliers de francs, des clandestins pouvaient obtenir de faux papiers acceptés sans mots dire par les autorités françaises.

      Par ce seul réseau, entre seulement 2007 et 2010, au moins un millier d’Algériens ont acquis frauduleusement la nationalité française.

 

 

 

Le réveil raciste par le sport ?

 

       Un match de football opposait l’équipe européenne U19 du Plateau de Rocroi contre les maghrébins de Chaôlons, dans les moins de 19 ans. Sur le terrain comme dans les tribunes, les racailles sont surexcitées : insultes et coups se succèdent. Durant le match, les racailles des cités occupées ont envahi le terrain et lynché les Blancs. De nombreux joueurs ont été blessés, certains grièvement. Dix plaintes ont été déposés. Aucune réaction civique n’était constatée à cette heure par l’expulsion immédiate des occupants.

 

« Je n’ai jamais vu ça. On s’est vraiment fait lyncher. Ils étaient à trois ou quatre sur chacun de mes joueurs. C’étaient des grands coups de pied dans la tête, dans le ventre. Ils nous frappaient avec tout ce qu’ils trouvaient, comme le manche du drapeau de l’arbitre de touche. Les parents des jeunes, qui nous accompagnaient, ont voulu défendre leurs enfants. Ils se sont pris des coups à leur tour. »

 

 

 

Les assassins de la mémoire obtiennent la suppression d’une rue Pétain

 

      Après plusieurs autres soumises aux pressions de l’anti-France, la commune de Parpeville, située dans le département de l’Aisne, a été contrainte a débaptiser sa rue Philippe Pétain, du nom du grand maréchal de France. En hommage à cet homme qui a tant lutté pour la paix, la rue à été nommée rue de la Paix.

 

 

 

 

 

SOCIÉTÉ

 

Faits divers

 

       La police a mis fin à un important réseau de trafiquants de cocaïne en Ile-de-France. Vingt personnes, dont les identités ni l’appartenance ethnique n’ont pas été révélées, ont été arrêtées. Il s’agissait d’un trafic « très élaboré qui vend en toute discrétion des quantités importantes de cocaïne avec à sa tête un trio qui animait cette organisation depuis Clamart [Hauts-de-Seine] et depuis Villejuif et le Kremlin-Bicêtre dans le Val-de-Marne ». Lors des perquisitions, les policiers ont retrouvé peu d’argent et peu de drogue.

 

 

 

Surveillance

 

       Deux racailles, dont ni les identités ethniques ni les noms n’ont été dévoilés, ont été arrêtés dans la région de Béziers. Ils étaient sous surveillance policière quand ils ont agressé le directeur adjoint du Méga CGR lundi après-midi. Malgré la surveillance, ils se sont enfuis avec les plusieurs dizaines de milliers de francs de la recette, non sans avoir violemment agressé le directeur-adjoint qui est « anéanti, traumatisé physiquement et psychologiquement » selon le directeur. Après l’avoir braqué, les hommes l’ont frappé à coups de crosse, lui occasionnant 14 jours d’interruption de travail.

      L’un d’eux a été interpellé peu après, l’autre a été arrêté alors qu’il tentait de regagner le quartier occupé de la Devèze à l’issue d’une course-poursuite dans laquelle plusieurs voitures ont été endommagées, dont quatre de la police.

 

 

 

La sécurité par la fermeture des commissariats : le cas de Carrières-sous-Poissy

 

      Le maire de Carrières-sous-Poissy a décroché un rendez-vous avec les techniciens et représentants du ministère de l’Intérieur pour discuter délinquance et fermeture de poste de police nationale. Des émeutes avaient éclairé en octobre dans le quartier occupé de Saint Louis à Carrières-sous-Poissy. Trente voitures avaient notamment été brûlées.

      Deux mois plus tard, le maire de la ville a enfin obtenu une rencontre au Ministère de l’Intérieur, mais seulement avec des conseillers techniques, le 10 décembre. Le maire dénonce la fermeture du poste de police nationale, responsable direct de l'aggravation de la criminalité dans la ville dont il est maire selon lui.

      Une pétition contre la fermeture de ce poste de police a recueilli plus de 1 500 signatures.

 

 

 

Une "très proche" de Christine Ockrent au coeur d’un scandale d’espionnage à l’AEF

 

       La plus proche collaboratrice de Christine Ockrent, directrice actuelle de l'Audiovisuel extérieur de la France (AEF), aurait aidé des espions à avoir accès à des millions de documents de l’AEF. La collaboratrice de la femme de Bernard Kouchner aurait fourni les codes d’accès des serveurs à un complice.

      La collaboratrice a été mise à pied. Plusieurs plaintes pourraient être déposées dans cette affaire sans que soit connu les bénéficiaires de l’espionnage.

 

 

 

 

 

BASSE POLITIQUE

 

Quand Israël lutte contre le "racisme" en France avec la complicité du ministère de l’Intérieur

 

      Alain Jacubowitz, président de la LIC(R)A a obtenu du ministère de l'Intérieur Brice Hortefeux la signature d’une convention pour la « mise en commun de [leurs] forces » pour lutter contre le "racisme". Le président de la LICRA n’a pas présicé qu’elles étaient les « forces » de son association : s’agit-il des organisations terroristes et criminelles Ligue de défense juive et Bétar ?

       Par le passé, les associations d’Israël en France ont obtenu que les écoles de police et de gendarmerie organisent la manipulation des fonctionnaires de police et militaires par des leçons "antiracistes" et de sensibiliastion à ce que les occupants appellent la "shoah". Désormais, ce bourrage de crâne sera permanent, « tout au long des carrières, de sessions de sensibilisation sur ce sujet menées par la Licra », et donc chosi par Me Jacubowitz et ses coreligionnaires.

      Cela conduira notamment à renforcer l’état de dictature notamment la coopération « en matière de veille sur internet ».

     Alors que des millions de crimes et délits sont constatés en France chaque année, sur les dix premiers mois de 2010, seuls 738 faits de racisme et 412 autres d'antisémitisme ont été constatés, c’est-à-dire des actes (ou prétendus actes) qui ne sont même pas tous des délits. Ces chiffres sont en baisse de 15% et 45% en un an.

      Le ministre de l’invasion a par ailleurs confirmé la création Observatoire raciste qui sera dirigé par le CRAN, une association communautariste noire.

 

 

 

Sarközy l’américain

 

L’australien Julian Assange,  39 ans, fondateur du site Wikileaks  spécialisé dans la révélation de documents secrets, et qui a débuté  dimanche la publication de quelque 251 000 messages de la diplomatie américaine, est il en train de payer la colère de Washington ? Interpol a indiqué hier avoir émis un mandat d’arrêt international  à son encontre dans le cadre d’une enquête en Suède pour « viol et agression sexuelle ». M. Assange parle d’une manipulation et a saisi le même jour la Cour Suprême suédoise pour contester le mandat d’arrêt lancé par la justice de ce pays dans cette affaire

 

Deux jours après Ségolène Royal qui a officiellement annoncé sa candidature dans la primaire socialiste pour la prochaine présidentielle,  Nicolas Sarkozy, a lancé hier une petite phrase , devant une trentaine de parlementaires UMP,  aussitôt interprétée comme une intention de sa part de se représenter en  2012.

Mais les mémos diplomatiques exposés sur la place publique via Wikileaks et par l’intermédiaire en France du site du quotidien Le Monde révèle que « Nicolas Sarkozy aurait annoncé aux Américains, dès le 1er août 2005, son intention d’être candidat à la présidentielle, soit près de 15 mois avant l’annonce officielle de sa candidature ».

Surnommé « Sarkozy l’américain » par un diplomate yankee, l’ambassadeur des Etats-Unis le décrit comme un « pragmatique brillant , impatient, non diplomate, imprévisible, charmant, innovant »  et…qui  « espère un contact régulier intense » avec Barack Obama.

Décrit aussi dans  ces télégrammes  comme un  « frénétique », un  « impulsif », au « mauvais caractère », « autoritaire » et « susceptible », il est cependant analysé comme  « Le président français le plus pro-américain ».

 « Un an avant son élection à l’Elysée, relate Craig Stapleton l’ambassadeur des Etats-Unis à Paris,  « Sarkozy a déclaré que la France et la communauté internationale allaient devoir aider les Etats-Unis à résoudre la situation en Irak. Peut-être en remplaçant l’armée américaine par une force internationale ».Un scénario totalement délirant évoqué par ce dernier lors d’une rencontre avec le ministre de la Justice de George W. Bush, Alberto Gonzales  précise les notes de Wikileaks.

On le constate, par calcul ou plus probablement par conviction, Nicolas Sarkozy  n’a pas lésiné sur les déclarations d’amour à l’oncle Sam, président français certainement le plus influencé par le soft poweraméricain (californien et new-yorkais) et grand consommateur avoué de séries hollywoodiennes.

C’est d’ailleurs en arguant des succès d’audience de celles-ci dans notre pays, que le chef de l’Etat a contesté « l’antiaméricanisme » des Français, qui n’est jamais d’ailleurs, très largement,  que la nostalgie d’une époque où la France faisait encore entendre une voix  à part dans le concert des nations.

Tout cela est bel et bien enterré avec « Sarkozy l’américain ». A défaut d’engager notre pays dans le chaos irakien, il a considérablement renforcé la présence militaire française en Afghanistan et a fait taire ce qui restait à la France d’indépendance nationale en ralliant notre pays au commandement  militaire intégré de l’Otan. Pas besoin des notes révélées par Wikileaks pour le savoir.

 

(http://gollnisch.com)

 

 

 

Chronique de la corruption : le successeur de Georges Frêche renvoyé en correctionnel

 

      A peine élu président du conseil régional de Languedoc-Roussillon, le socialiste Christian Bourquin a été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Perpignan pour corruption. Il est accusé de favoristime lorsqu’il présidait le conseil général des Pyrénées-Orientales.

 

 

 

 

 

ÉTRANGER

 

Medvedev veut ouvrir plus grandes les portes de la Russie à l’immigration

 

      Dmitri Medvedev veut assouplir la législation sur les étrangers. « Tout étranger (...) est soupçonné de venir en Russie dans un seul but - recueillir des informations » a-t-il affirmé d’une manière qui se voulait ironique, oubliant que les problème de l’Europe envahie de 2010 ne sont pas ceux de la Russie communiste de 1970.

      Comme les dirigeants mondialistes à travers le monde, il préfère – officiellement – piller les autres pays de leurs "cerveaux", plutôt que d’assurer aux jeunes russes un avenir sur leur propre sol.

 

 

 

Les américains soupçonnent Cuba de donner asile aux Farc et à’lETA

 

« Nous avons des rapports fiables indiquant la présence de membres de l'ELN (Armée de Libération nationale), des FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie) et de l'ETA à La Havane. [Des] membres de l'ETA assistant les FARC ont passé du temps à Cuba et certains ont même des membres de leur famille au pays. [...] Il est peu probable qu'il y ait des activités opérationnelles étant donné leur besoin d'un refuge »

 

affirment la Section d'intérêts américains, dans un document révélé par Wikileaks.

 

 

 

Juidentitaires alpins

 

« Notre parti a toujours défendu Israël parce que nous sommes bien conscients que si Israël disparaît, nous perdons un poste avancé. [...] [Les Juifs] mènent notre combat maintenant en fait ; aussi longtemps que les musulmans se concentrent sur Israël, ce n’est pas trop dur pour nous. Mais dès lors qu’Israël aura disparu, et bien [les musulmans] viendront s’occuper du reste ».

 

Oskar Freysinger.

 

(Source : Werwolf)

 

 

 

Israël impose sa loi à la Grande-Bretagne

 

      Ceux qui dénoncent les musulmans dont certaines instances peuvent rendre la justice en Grande-Bretagne sont généralement totalement muet sur le fait que c’est la communauté judaïque qui a obtenu la première cet exorbitant privilège. Les mêmes ne trouveront rien à redire qu’Israël a imposé au gouvernement britannique qu’il retouche une loi. Elle aurait pu, en toute hypothèse, touché plusieurs de ses ressortissants criminels : la loi permettait de poursuivre pour crime de guerre des étrangers en visite au Royaume-Uni. Parmi les nombreux criminels de guerre, les Israéliens, qui viennent régulièrement en Grande-Bretagne auraient pu être touchés par des magistrats un peu trop curieux.

      Le gouvernement l’a empêché en déposant un amendement qui évitera « que des gens soient arrêtés alors qu'il n'existe pas de chances réelles de les poursuivre en justice ». Autrement dit : les criminels de guerre juifs n’auraient, de toute façon, jamais été condamnés. Israël s’est bruyamment réjouit d’avoir une nouvelle fois imposé sa loi à l’Europe.

 

« Nous sommes satisfaits de voir le gouvernement britannique déposer ce projet de loi comme promis et attendons que cet amendement soit adopté au plus vite ».

 

a ainsi déclaré Ygal Palmor, le ministre des Affaires étrangères.

Partager cet article

Repost 0
Published by La rédaction - dans Infos du jour
commenter cet article

commentaires

Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)