Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 13:13

http://img194.imageshack.us/img194/9600/holyrollersjewishconnec.jpg      Dans quelques jours sortira sur les écrans un film (presque) 100% kosher. Réalisé par Kevin Asch, les principaux acteurs sont Jesse Eisenberg (Sam Gold) - dont la soeur Hallie Kate joue la soeur de Sam Gold dans le film) -, Justin Bartha (Yosef Zimmerman), Danny A. Abeckaser (Jackie Solomon), Ari Graynor (Rachel Apfel), Jason Fuchs (Leon Zimmerman), Q-Tip (Ephraim), Bern Cohen (Rebbe Horowitz) et Mark Ivanir (Mendel Gold).

      Le scénario a été écrit par le mormon Antonio Macia. Les producteurs du film, qui a coûté 4,9 millions de dollars, sont Danny Abeckaser, Tory Tunnell, Per Melita et Jen Gatien.



      L’affiche nous prévient : il s’agit de l’histoire « vraie » d’un « insoupçonnable » [sic] trafic. A la fin des années 1990, la mafia juive organise un réseau pour transporter des pilules d’ectasy d’Amsterdam vers New York, deux des villes où la communauté israélite est partculièrement influente. Un million de pilules passeront d’une ville occupée à une autre grâce à des extrémistes religieux Juifs. Sam Gold est l’un d'eux : il accepte dans un premier temps de participer à un trafic de médicament avant de se plonger dans les délices de l’argent facile et de la drogue avec le trafic de drogues dures ; il devient l’un des dealers les importants.

 

 

 

 

      Les juifs ont utilisé un titre provocateur : dans la version original le film s’intitule Holy rollers ; l’emploi de cette expression a choqué puisqu’elle est utilisée habituellement pour désigner péjorativement les chrétiens très croyants, notamment aux pentecôtistes. Autre détail, plus amusant : la plupart des figurants du film étaient des juifs hassidiques de la communauté de Satmar, qui ont comme particularité d’être totalement opposés au sionisme – ils avaient refusé de condamner leurs homologues qui avaient participé à la conférence sur la "shoah" organisée par l’Iran. Durant le tournage, ils récitaient spontanément prières et bénédictions, même quand cela n’était pas prévu dans le script mais qu’ils pensaient que c’était approprié.

 

 

      La sortie de ce film est surtout l’occasion d’alerter les populations en placardant partout où nous le pouvons les affiches sur le livre La Mafia juive.

      La lutte contre toutes les mafias est un impératif pour chacun d’entre nous : ce n’est pas du cinéma.

 

http://img522.imageshack.us/img522/6326/lamafiajuiveherveryssen.jpg

 

 

Vous pouvez commander La Mafia juive d’Hervé Ryssen ici : <www.propagandes.info>

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric Adelofz - dans Occupation (1)
commenter cet article

commentaires

Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)