Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 20:14
Entretien de Bruno Gollnisch réalisé par David Duke, lors de la venue du vice-président du Front national aux Etats-Unis.

La présentation de l'entretien par David Duke (traduction approximative) sur la liberté d'expression et la préservation de l'héritage européen :


Dans la plus sombre réalisation du « crime de la pensée » orwellien, le député européen Bruno Gollnisch a été poursuivi et menacé de prison, pour avoir simplement dit, dans une conversation privée avec des journalistes, qu'il laissait soin aux historiens de débattre de la "shoah". Le Dr. Gollnisch n'a aucunement nié la "Shoah" ou des crimes contre les Juifs, précisant même que, de toute évidence, il avait existé des crimes terribles contre les Juifs durant la guerre, mais que, concernant le nombre de victimes, il laissait les historiens débattre et conclure.

Donc, on peut désormais en France être poursuivi non seulement pour affirmer une idée politiquement incorrect sur un événement historique vieux d'un demi siècle ; on peut encore aller en prison pour avoir simplement dit qu'on ne connaît pas suffisamment le sujet pour se prononcer et laisser le soin du débat aux experts.

Vous devez non seulement ne pas remettre en question le dogme, mais chaque fois que le sujet est abordé, vous devez proclamer clairement votre soumission au dogme, ou risquer la prison pour simplement laisser entendre que peut-être, vous pourriez quelque part au plus profond de votre être, remettre en doute la nouvelle religion de notre temps.

Jamais la liberté de pensée et de conscience n'était tombé aussi bas. Ecoutez ici David Duke s'entretenant avec le brillant professeur de droit, parlant couramment le français, l'allemand, le japonais et l'anglais. Gollnisch parle de la menace de l'immigration, et de la menace pour la liberté posé par la mondialisation. Il traite également de la terrible répression contre la liberté d'expression en Europe qui sévit dans le même temps où les médiats s'alarment de la liberté d'expression au Tibet et en Chine. Le parlement "européen", dit-il, a adopté des résolutions condamnant la destruction de l'antique peuple et la culture du Tibet, pendant qu'il promeut dans les mêmes termes la disparition de l'héritage européen.

David Duke [traduction libre].




L'entretien accessible ci dessous :





   
[Source : le site de David Duke]

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)