Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2007 7 01 /04 /avril /2007 18:52
La mélodie du chant Westerwald a été composée en 1932 par Joseph Neuhäuser sur un air plus ancien. Les paroles (allemandes) sont légèrement plus tardives (vers 1936). Ce chant a été intégré dès la fin des années trente dans le répertoire de la Légion étrangère où il est toujours un chant de bivouac. Le Westerwald est une chaîne montagneuse allemande, dans l’ouest de l’Allemagne… où il ne doit pas faire soleil tout les jours.

Sur ce chant les parachutistes français ont adopté des paroles pour créer le chant Etre et durer - également connu sous le titre Si tu crois en ton destin –. La version française date de la guerre d’Indochine. Etre et durer est la devise du 3e RPIMa.



Ouvrage de Pierre Dufour sur le 3e RPIMa : Etre et durer.





Etre et durer :


I. Si tu crois en ton destin,
Si tu crois aux lendemains
L’ami, faut pas hésiter :
Prends ton sac et viens sauter,
Avec nous tu pourras marcher,
Tu pourras être et durer.

Pour aimer et pour souffrir,
Y’a pas deux moyens de trouver tout ça
Pour toi, sans aucun doute,
Viens chez les paras !

II. Si tu retournes au pays,
Si tu vas revoir ta mie,
Pour nous tu lui conteras
Nos chants, nos cris, nos combats.
Mais qu’elle t’attende ou qu’elle t’oublie,
Pense à ceux qui sont là-bas.

Refrain.

III. Si tu vas au bout du risque,
Si tu tombes sur la piste,
La piste garce et cruelle,
La piste sauvage et belle,
Mourant tu sauras l’aimer
Car elle t’aura tout donné.

Refrain.




Ecouter Etre et durer ici :





ou ICI.






Hommes du 3e RCP en Indochine





Westerwald :


I. Heute wollen wir marschieren
Einen neuen Marsch probieren
{In dem schönen Westerwald
Ja da pfeift der Wind so kalt. (bis)

Oh du schöner Westerwald
Über deine Höhen pfeift der Wind so kalt
Jedoch der kleinste Sonnenschein
Dringt tief in’s Herz hinein.

II. Und die Gretel und der Hans
Geh’n des Sonntags gern zum Tanz
{ Weil das Tanzen Freude macht
Und das Herz im Leibe lacht. (bis)

Refrain

3. Ist das Tanzen dann vorbei
Gibt’s gewöhnlich Keilerei
{Und dem Bursch’ den das nicht freut
Man sagt der hat kein Schneid.(bis)

Refrain





Ecouter Westerwald (par les officiers du 1er REP - 1962) :





ou ICI.


Ou là (troupes allemandes durant la Seconde Guerre mondiale).






Traduction (capitaine Arnaud Bohner) :


I. Nous voulons aujourd’hui marcher,
Essayer une nouvelle marche
Dans la Forêt de l’Ouest
Où siffle un vent si froid !

Ô, belle Forêt de l’Ouest,
Au-dessus de tes frondaisons siffle un vent si froid,
Pourtant le moindre rayon de soleil
Nous réchauffe jusqu’au fond du cœur.

II. La Marguerite et le Jean
S’en vont volontiers danser le samedi,
Car danser fait plaisir
Et le cœur se réchauffe, et rit dans la poitrine.

Refrain

III. Quand la danse est finie
Il y a d’habitude de la bagarre, pugilat,
Et de celui qui n’aime pas ça
On dit : « Il n’a pas de cran ! »

Refrain




Vue du Westerwald : Wilhelm Talblick, 1932.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)