Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2006 3 21 /06 /juin /2006 13:25

La caricature de Chirac en primitif d'hier était bien entendu le fait de Chard.

La sculpture n'était pas d'Arno Brecker, mais de Josef Thorak. Elle s'intitule Zwei Menschen (Couple). La renommée de cet artiste allemand a été brouillée par deux événements : la concurrence d'Arno Brecker d'une part, et ses nombreuses commandes réalisées pour les autorités du IIIe Reich. Quoi qu'il en soit, cela n'enlève rien de son talent et son style mérite d'être reconnu.

D’origine prussienne, Josef Thorak est né le 7 février 1889 à Salzburg (Autriche) .

Eduqué au cloître de Salzbourg, il commence à 14 ans l’apprentissage deu métier de poêlier. Il apprend la céramique à l’ancienne, notamment en voyageant dans toute l’Europe centrale et les Balkans. Il travaille pour le Tsar Ferdinand de Bulgarie avant de rentrer à Vienne, en 1906. Il suit les cours du soir de l’Ecole des Arts et Métiers en travaillant la journée comme potier. Il suit les cours du sculpteur Harnak et du professeur Müller et reçoit à la veille de la Grande Guerre une médaille d’or récompensant son œuvre artistique.

 

Suivent des années difficiles après son installation à Berlin où ; après quelques mois à la guerre, il part vivre dans une ferme comme cultivateur. Il reçoit à partir de 1919 diverses récompenses pour ses monuments, notamment aux morts. « Son art, parfois qualifié de “naturalisme monumental”, est à cette époque très influencé par Rodin et l’école naturaliste de Manzel, avec de fortes réminiscences musicales du vieux baroque autrichien » (Mortimer G. Davidson, Kunst in Deutschland). Il devient célèbre et accumule les prix ; un film le prend même pour sujet (Schaffende Hände). Après de nombreuses réalisations en Turquie, il revient en Allemagne en 1935.


Prometheus (Prométhée)

Image Hosted by ImageShack.us




Son art est reconnu mondialement et les commandes se multiplient. Ses deux groupes conçus pour l’exposition universelle de Paris de 1937 (Kameradschaft - camaraderie - et Die Familie - la famille -) remportent le Grand Prix du Jury international.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Son activité augmente avec la guerre. Mais à la fin de celle-ci, avec la chute du IIIe Reich, de nombreuses de ses œuvres sont détruites ou volées par les troupes américaines.  Il est rejeté par les tenants de "l'art dégénéré" à nouveau à l'oeuvre.




Fahnenträger (Le porte-drapeau):

Image Hosted by ImageShack.us




 


Il est acquitté en 1945, mais on lui interdit de travailler pendant quelques années. Il poursuit clandestinement son œuvre et réalise un certain nombre de sculpture d’inspiration religieuse.




Mutter mit Kind (Mère et enfant):

Image Hosted by ImageShack.us




Partager cet article

Repost 0
Published by MSR - dans Sculpture
commenter cet article

commentaires

LOUIS 09/04/2012 15:48


Bonjour;


Un grand et chaleureux merci pour votre Blog et cet article sur ces grands artistes non-dégénérés.


 


LOUIS

Club Acacia

Rédacteur en chef :
  -Eric Adelofz

Secrétaire de la rédaction :
  -Marie Mansard

Rédaction :
  -Brice Duqueyroux
  -Jérôme Deseille
  -Alexandre Janois

Chroniqueurs :
  -Philippe Régniez
  -Pieter Kierstens


Nous contacter, rejoindre la rédaction, proposer un article, participer aux relectures, faire part de vos idées, de vos suggestions :
  -clubacacia[at]gmail.com.

 

Nos articles sont librement reproductibles, sans possibilité de modification, avec mention de la source (voir la licence complète).

 

Syndication :

  -Flux RSS

  Free counter and web stats

(Droits : Club Acacia 2006-2010)